IBOZOOAIDAA : inversion des particules de la UEWA


La présence de cet instrument doit être signalée dans toute la masse solide de la structure, bien que le centre de contrôle soit fixé dans tous nos modèles de vaisseaux dans la ENNOI ( espèce de tourelle cylindroïde qui couronne nos vaisseaux ( Image UEWA num 2 ). C'est peut-être si nous exceptons l'équipement IDUWII AYII, le facteur vital de nos OAWOOLEA UEWA OEMM ( dont les racines phonétiques : OAWOO= dimension; OOLEEA = pénétrer, percer; UEWAA = véhicule, vaisseau; OEMM = entre les astres ; sidéral, à masse sphérique ). [ Le phonème OOLEA a un sens différent en fonction du contexte verbal dans lequel il est intégré. L'acception la plus correcte quand il s'applique au champ technique est la suivante : changer, passer d'un milieu physique à un autre, alors qu'en langage scientifique il signifie augmenter ou diminuer la valeur d'un angle en un autre angle infinitésimal. Ceci serait, dans le cas que nous étudions, la version la plus fidèle de la racine phonétique. ]

Toute la superstructure du vaisseau, comme nous l'expliquerons plus loin, est protégée par une substance céramique finement perforée, qui recouvre le blindage extérieur de celui-ci.

On a délimité une couche spatiale de sécurité dont l'épaisseur atteint une valeur de Delta U = 0.0176 ENMOO ( 1 ENMOO équivaut à quelques 1.873 mètres ) et qui entoure toute l' UEWA. Nous appelons IITOA le seuil de superficie idéale qui sépare l'enceinte dont la morphologie est semblable à celle du vaisseau ( image 7 ) du reste de l'Espace.

Image 7

N'importe quelle particule subatomique ou "quantum" énergétique ( IBOZOO UU ) située à l'intérieur de cette enceinte peut être inversée à l'intérieur d'un autre système tridimensionnel. Par exemple ( image 6 ) : un neutron A correspondant à une quelconque masse de l'intérieure du vaisseau, et même les masses des membres de l'équipage par exemple, les gaz, les radiations ioniques, etc. Ainsi que par exemple un autre proton correspondant B de la couverture ou blindage, ainsi que toutes les subparticules atomiques et énergétiques C d'une quelconque molécule de gaz ou particule de poussière cosmique contenue dans le mince environnement cortical d'épaisseur Delta U délimité par IITOOA, semblerons "disparaître" à la vue d'un observateur imaginaire pourvu d'un exceptionnel équipement d'observation situé à l'intérieur de l'enceinte délimité par IITOOA.

Image 6

Cette transformation instantanée que nous appelons OAWOOLEAIDAA est provoquée par le même équipement IBOZOO AIDAA 8 qui inverse simultanément les "axes" orientés de tous les IBOZOO UU ainsi que ceux de sa propre structure.

Je ne peux même pas vous suggérer quelle est la base technique de ce système dont, sans doute, la seule allusion doit représenter aujourd'hui pour vos ingénieurs terrestres une fantaisie entourée de science-fiction.

Mais en revanche, je peux vous offrir quelques faits complémentaires : l'apport d'énergie nécessaire pour cette transformation physique est très grand, et se trouve représenté pour nos UEWA par la représentation graphique de la fonction P = phi (t) (image 8).

Image 8

L'énergie nécessaire mise en jeu jusqu'à l'instant ( OAWOOLEAIDAA ) ( instant où toutes les subparticules subissent leur inversion ) est restituée intégralement sans perte, de tel mode que delta W1 = delta W2, représentés tous deux par les surfaces hachurées du graphique, et se transformant dans le nouveau cadre tridimensionnel sous forme de MASSE ( delta W2 représente l'équivalent énergétique de la Masse engendrée). Vous comprendrez mieux sa signification physique si je vous indique qu'immédiatement après t0, dans le nouveau cadre tridimensionnel, la UEWA se déplace à une vitesse supérieure sans que le changement brusque de vitesse ( ACCELERATION infinie à l'instant t0 ) soit accusé par le vaisseau et son équipage.

P0 représente le seuil de puissance nécessaire pour transformer toute la masse m. de la UEWA ( m0 représente : non pas la masse au repos absolu mais la masse réelle par rapport à un système référentiel en l'instant t0). La puissance limite p0 = (m0) (m0) englobe non seulement la masse de la UEWA mais aussi celles des particules contenues dans l'enceinte de la ITOOA ( image 7 ) ( lire aussi la note 10 sur la morphologie des vaisseaux ).



Retour a la page nefs Retour a l'affaire ummo