Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Paysage marin avec un grand ciel - Peinture de Serge Boisse

En octobre 2017, j'ai suivi un stage d'initiation d'une journée à la peinture au couteau, une technique que je ne connaissais pas. Il s'agissait de copier, ou tout du moins de s'inspirer, d'une toile d'Eugène Boudin, qui date de 1860. Le sujet, plein de petits détails, peut paraître étrange pour de la peinture au couteau, pour laquelle on a plutôt l'habitude de peindre avec de grands aplats, relativement unis, mais en fait c'est un excellent choix car il concentre beaucoup de difficultés et oblige à maîtriser plusieurs façons de tenir le couteau à peindre.

Voici le résultat : (Cliquez sur l'image pour le voir en grand)

Et le tableau d'Eugène Boudin : Lequel préférez-vous ?
Peinture de Eugène Boudin (1860)

 comme d'habitude, voici un petit cours de peinture à l'huile gratuit pour vous expliquer comment j'ai créé ce tableau :

Pour ce stage nous devions peindre sur une toile de petit format (F8 : 46x38 cm) . La première chose, c'est de bien gérer sa palette : au couteau, on a besoin de bien définir les couleurs sur la palette avant de peindre, alors qu'au pinceau il est assez facile de mélanger sur la toile elle-même, parce qu'on dilue avec de la térébenthine ou de l'huile. Mais au couteau, on ne dilue pas, par contre on triture la pâte sur la palette pour la rendre plus brillante.

Donc, sur la palette, du blanc (beaucoup), du bleu phtalo (attention, ce bleu a une fâcheuse tendance à "contaminer" tout ce qu'il touche, un peu comme le jaune de cadmium, et il est très difficile de s'en débarrasser même en repassant une autre couleur dessus), de l'outremer,et une pincée de terre de sienne brûlée. C'est tout !

Donc je commence par le ciel, puis quelques nuages... Celui de droite est trop bleu, un micropoil de phtalo sur le couteau mal essuyé a suffi et j'ai beau rajouter du banc ça ne change pas grand chose ! Puis un trait bleu outremer (grossier, on voit que je ne maîtrise pas encore la technique) pour fixer l'horizon.
Bon en mettant un peu de blanc+terre de sienne on peut rattraper le grand nuage de droite. Je continue donc le ciel, un peu plus bas. Simultanément, chaque fois que je change de couleur, au lieu d'essuyer tout de suite le couteau sur un chiffon (indispensable !), je dépose la couleur restante sur le couteau en dessous de l'horizon, qui sera donc un joyeux mélange de toutes les autres couleurs, puis  j'essuie ce qui reste avec le chiffon.

Je me recule... Pas mal. Bien faire attention à la lumière, elle vient de gauche, donc le coté gauche des nuages sera presque blanc. Cela fait trois heures que je peins !
Bon et bien continuons donc les nuages. On pousse le blanc vers l'extérieur, jamais l'inverse car sinon ce p... de bleu phtalo  se glisse partout. j'ai ajouté un peu de rouge carmin sur la palette, à peine un poil. Pour le gris des nuages, mélanger un peu de terre de sienne + outremer, puis ajouter du blanc.

Pour le premier plan, sous la ligne d'horizon, il suffit d'étirer horizontalement les couleurs que j'y ai déjà posées à l'étape précédente.

Encore trois heures passées....  Le stage est fini, mais pas mon tableau, car même si je l'ai signé, je sais que je devrais y revenir.. Vite, vite, en cinq minutes je trace les deux bateaux. C'est l'heure de remballer le matériel !
De retour chez moi, je laisse le tableau en plan sur un chevalet  pendant dix jours.  Ce qui me laisse le temps de prendre une grande décision : au diable le couteau, la suite, je la ferai au pinceau, technique que je maîtrise bien mieux !

Donc je repasse tous les nuages, je les agrandis, avec du blanc pur, ou très légèrement teinté, je structure un peu les nuages du bas, qui sont plus loin. C'est mieux. Mais est-ce fini ? Il semble manquer quelque chose... Je vais mettre une semaine à me demander quoi.
Pardi ! C'est la lumière ! ça manque de lumière, tout ça !  Mais comment faire pour la suggérer ?

Recette : Ajouter du blanc pur, par petites touches, un peu d'orange (rouge + jaune de cadmium), surtout pas trop, et voila, cette fois c'est fini ! Par rapport à l'original de Boudin, c'est pas trop mal, me semble-t-il. Surtout sur une toile aussi petite !

Vous aimez ? Dites-le dans les commentaires de cette page !

 

< Retour à la liste de mes tableaux
> cours de peinture à l'huile
Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (0) :

Page :



Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page