Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Le solaire photovoltaïque est-il rentable en France ?

L'état français encourage l'énergie solaire photovoltaïque, notamment en permettant aux particuliers de revendre à EDF l'énergie qu'ils produisent à un tarif intéressant. Mais est-ce intéressant ? Ce calculateur en ligne va vous permettre d'analyser financièrement votre projet dans les moindres détails.

maison solaire photovoltaiqueRappelons tout d'abord une chose importante : même si le "placement solaire" n'est pas forcément financièrement plus intéressant que la bourse ou les assurances-vie, du point de vue du développement durable, le photovoltaïque est une bonne chose.  L'énergie qu'il a fallu dépenser pour fabriquer un panneau est en effet récupérée par ce panneau en un peu plus de trois ans, cinq si l'on compte également ce qu'il a fallu pour le transporter et l'installer chez vous. Comme la durée de vie d'un panneau est de 20 à 25 ans,  c'est donc tout bénéfice pendant 15 à 20 ans : c'est toujours ça de moins d'énergie nucléaire ou fossile à produire.

Bon, allons-y, calculons ensemble la rentabilité financière de votre projet solaire !
 

Commençons par rassembler les éléments chiffrés qu'il vous faut :

Si vous pensez déja tout savoir, vous pouvez sauter directement au formulaire de calcul en bas de cette page.

Vous aurez tout d'abord besoin de la puissance solaire annuelle dans votre région, ce que l'on appele aussi le "gisement solaire". C'est facile, elle est donnée par la carte suivante, qui tient compte de la latitude et de l'ensoleillement moyen de votre région :
gisement solaire en France
Par exemple en Corse le "gisement solaire" est d'au moins 1760 kWh par an et par m2
Il faudra moduler ce chiffre par rapport  à l'exposition (l'orientation) de vos panneaux : un panneau mal orienté ne produit pas 100% de ce qu'il devrait...
variation du rendement d'un panneau solaire en fonction de son orientation
La quantité d'énergie  électrique fournie par un panneau de 1 m2 sera donc :
gisement solaire x coef d'orientation x rendement du panneau x rendement de l'onduleur

On peut considérer que le terme "rendement du panneau x rendement de l'onduleur" vaut environ 10% avec les panneaux actuels.  Par exemple si vous êtes Corse, et si vos panneaux sont inclinés à 30% et orientés sud-ouest, l'energie électrique produite  annuellement pour 10 m2  de panneaux sera de :
1760 x 95% x 10% 10 = 1672 Kwh par an.

Ne vous en faites pas, le calculateur ci-dessous calculera tout ça pour vous.

Ah oui, il faut savoir aussi que le rendement de vos panneaux va baisser avec le temps. Au bout de 20 ans, vous n'aurez plus que 80% de la puissance initiale.

Maintenant, EDF va acheter votre électricité. A quel tarif ? Ca dépend de la date du contrat ! A partir du 1er janvier 2010, le tarif est de 58 centimes le kWh pour les particuliers et les installations sur une maison d'habitation (tarif dit "éligible à la prime d'intégration"), et de 50 centimes si le panneau est sur un bâtiment qui n'est pas une habitation. Mais il y a une mauvaise nouvelle, et deux bonnes nouvelles :

La mauvaise, c'est que le tarif initial (à la date de signature du contrat) va baisser, de 10% par an. Si vous signez votre contrat en 2010, le tarif sera de 58 centimes. Mais si vous le signez en 2013, il ne sera plus que de 42 centimes du Kwh.  Ce prix sera constant ensuite pendant toute la durée du contrat (20 ans).
tarif d'achat par EDF de l'electricite solaire photovoltaique de 2010 à 2020
La première bonne nouvelle, c'est que ce tarif d'achat initial sera revalorisé chaque année. L'administration n'est pas très claire la dessus, mais ca devrait en gros suivre l'inflation ? Ca ne compensera donc pas la baisse de 10%, prévue pour aligner progressivement le prix de l'electricité solaire sur celui des autres sources d'énergie.  Ceci dit, le prix des panneaux devrait lui aussi baisser dans l'avenir !

La seconde bonne nouvelle, c'est que le tarif d'achat sera plus élevé pour les régions situées dans le Nord de la France, afin de mieux répartir les capteurs sur le territoire. Renseignez vous pour vore région !

Bon. Maintenant, il faut déterminer combien va vous coûter votre installation. La première chose à connaître, c'est bien sûr la surface totale de vos paneaux.  Ce sera bien sûr la surface de chaque panneau, multipliée par le nombre de panneaux.  Par exemple les panneaux "biosol" font 1862 mm x 864 mm, ils ont donc chacun une surface de  1,6 m2. Si vous prévoyez 15 panneaux, la surface totale sera donc de 24 m2

Le prix des panneaux dépend évidemment du contructeur.  Attention, les panneaux les moins chers ont souvent un moins bon rendement !  A titre d'exemple, les panneaux "biosol" coûtent 950 euros en 2010.  A ce prix, il faudra ajouter le prix de l'installation des panneaux (par exemple 1750 euros pour nos 15 panneaux), plus le prix des équipements électriques, à savoir un sectionneur différentiel et un onduleur : on peut compter environ 1600 euros, plus 650 euros pour l'installation de ces équipements et 500 euros pour le raccordement à EDF.

Dans notre exemple, l'investissement total sera donc de
15 x 950 + 1750 + 1600 + 650 + 500, soit 18 750 euros au total.

Heureusement, vous allez avoir des aides : un crédit d'impôt, et éventuellement des aides régionales (pour ces dernières, voir le site de l'ADEME de votre région).

Le crédit d'impôt représente 50% du montant TTC de l'investissement matériel, diminué des subventions régionales, et plafonné à 8000 euros pour personne seule et 16 000 pour un couple mais ce plafond est majoré de 400 euros par personne à charge, 500 euros pour le deuxième enfant et 600 euros à partir du troisième (qu'est ce que c'est compliqué, la réglementation française !) Toujours dans notre exemple, si vous êtes un couple avec deux enfants qui paye 6000 euros d'impôts, le calcul est le suivant :

Investissement matériel : 15 x 950 + 1600 = 15 850 euros
Subvention région : 1000 euros
Plafond de l'investissement pour le crédit d'impôt :
   (16000 - 1000) + 400 + 500 = 15900 euros
Ici l'investissement est (juste) sous le plafond, donc le crédit d'impôt sera de 15 850 x 50% = 7925 euros.
Vous ne payerez donc pas d'impôt cette année, et vous aurez un crédit d'impôt supplémentaire de 1925 euros l'an prochain.

Ah, oui, super important : ce que vous payera EDF n'est pas imposable !

Bon, on a presque tout : reste à évaluer les frais d'entretien et d'assurance annuels. Vous pouvez prendre 5% de l'investissement matériel par exemple. Sachez que les panneaux sont garantis 10 ans, de même que les onduleurs

C'est bon, vous avez tout les chiffres ?
 

Alors entrez les élements de votre projet solaire :

Gisement solaire dans votre région en kWh / m2
(Voir plus haut)
Surface de vos panneaux en m2
Coeff d'orientation en % (voir plus haut)
Prix achat du Kwh par EDF en euros (voir plus haut)
Coût total des panneaux en euros
Coût de l'onduleur-sectionneur
Coût main d'oeuvre installation
(panneaux et onduleur)
Subvention région
Assurance et entretien (euros par an)
Vous êtes :
Remplissez les champs et cliquez sur calculer



Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (41) :

Page : [1] 

rogerju
Le 16/06/2017 à 10h49
bonjour j ai investi pour une installation de 18 panneaux .

mon credit par mois me coute 270 euros .

mes panneaux me rapportent 990 euros par an .

faites le calcul , c est de la pure arnaque .

et pas moyen de se retourner contre eux .

nul nul nul .



Sébastien
Le 16/05/2017 à 21h01
Investissement beaucoup trop chère,en Meuse avec un crédit pour un 3 kw,c'est pas amortissable c est bien dommage.
aprilia tuareg
Le 08/04/2017 à 19h39
bonjour à tous,



installation en Indre-et-Loire terminée en avril 2013 ( installateur payé directement par solféa en septembre 2012 !! ) . Panneaux Chinois au lieu des Bosch promis par Group Solair de France ( entreprise liquidée ) ... gain NET annuel = 900 €uros seulement ( au lieu des 2000 €/an promis ) .

Justice française nulle ( cassation au programme ! ) .

Seule l' autoconsommation avec 3 ou 4 panneaux semble économiquement intéressante aujourd' hui ( pose 7 m² sur abri de jardin assez facile ) .

Bien cordialement à tous,

aprilia tuareg (membre Gppep, intervenant Tribunal de Commerce)
nicolas zielinski
Le 26/01/2017 à 17h42
Bonjour,



ça y est! c'est fait!



Suite au crédit d’Impôt de l'époque et aux rachats annuels de la production de mes panneaux photovoltaïques (2,8kW), je suis déjà rentré dans mes frais liés à l'investissement. Par rapport à l'hypothèse de garder l'argent sur un livret A, je constate qu'en déposant au fur et à mesure mes gains sur un livret A, je suis bénéficiaire dès la fin de l'année 2017.

Mon investissement étant de 20.000e à l'époque. A l'époque j'avais un crédit d’impôts de 9200€ (couple avec 3 enfants). J'ai un chèque annuel actuellement autour de 1600€/an que je pose sur livret systématiquement.

Je vous conseille donc d'investir.
4PvQdLwbHcE
Le 13/12/2015 à 17h38
L'idee de Solar4Wind est interessante. En Afrique du Sud c'est maeenurhusemelt hors portee de la majorite de la population. Je voudrais savoir si c'est possible pour vous d'offrir une combinaison presque portable? Evidemment que l'accumulateur pose toujours des problems poids, securite, etc. Peut-etre avez vous ce qu'on appel un entry level comprenant un minimum et puis un niveau plus haut offrant d'autres possibilitees?
lololol
Le 26/03/2015 à 10h22
mwa aussi
les fesses de sarkosy
Le 26/03/2015 à 10h20
je bande devant ce site
MY
Le 25/01/2015 à 11h32
Bonjour.C'est bien souvent dans ces calculs de rentabilité du n'importe quoi.Ces tableaux de rentabilité dates de Jésus Christ (pardon,je veux dire de 2010). Nous avons fait installé par une entreprise privée( région Hte Savoie et toit à 30° orienté sud) en juin 2010, 14 panneaux: coût: 17000€ matériel et4000€ installation/ raccordement. Nous avons bénéficié d' un crédit d' impôt de 8000e( couple) et un contrat d' achat EDF sur 20 ans à 0.58€ indexé . Subvention diverses: rien du tout. Eh oui, on est en Hte Savoie!!! Production moyenne annuelle : 4000kw x 0.58€. Aujourd'hui, ces installations ne sont plus du tout rentables. Attention aux publicités alléchantes et mensongères.(Crédit d'impôts et prix d'achat KW en chute libre) Nous sommes entièrement d'accord avec le commentaire de Producteur du Gard du 9/05/2013.
Clara1923
Le 27/10/2014 à 15h01
Bonjour, merci pour l'article !! Par contre les tarifs d'achats photovoltaïques ne sont pas à jour, je me permets donc de vous les donner : http://blog.solorea.com/tarif-achat-photovoltaique-2014

Et il n'y a plus de crédit d'impôt non plus depuis le 1er janvier 2014...
will
Le 31/07/2014 à 23h33
en autoconsommation il est impossible de rentabiliser l installation en moins de 25 a 30 ans materiel beaucoup trop cher
Braco
Le 27/05/2014 à 11h32
On ne peut compter sur un Etat qui n'a pas de parole.

dodu
Le 23/05/2014 à 16h54
En considérant le fait que le fait présente des contraintes d'architecture (pas de toit à faible coût)

les frais financiers



ce n'est absolument pas rentable.



L'Etat aime facturer l'énergie aux contribuables.

Comment pouvez-vous imaginer qu'il se mette à aimer à être facturer pour de l'énergie?



En autoconsommation, en Afrique, c'est ok.

En France, tous les tarifs d'installation sont trop élevés, surtout en ce qui concerne le rachat d'énergie.



Si l'Etat avait vraiment envie de citoyens producteurs d'énergie, on serait comme en Allemagne : avec moins des normes, l'acceptation des panneaux amorphes (par exemple) peu couteux qu'on peut installer facilement partout etc...



C'est encore un truc à gogo.



Léonard
Le 21/05/2014 à 16h17
Pour connaitre la rentabilité, il faut comparer au tarif heures pleines de l'électricité, donc le jour. Ensuite, cela varie selon la région. Tenir compte aussi de l'augmentation continuelle du prix de l'électricité de votre fournisseur habituel.



Voir les graphiques et les données par région.



http://energeia.voila.net/solaire/pv_rentabilite_autoconso.htm



En conclusion, avec une installation en intégration simplifiée au bâti et avec un tarif d'achat de 14,17 centimes d'euro le kWh, c'est déjà rentable dans une moitié de la France (15,10 centimes le kWh heures pleines).

nouvpia
Le 19/04/2014 à 12h26
Si les panneaux solaire étaient si rentable,je me demande pourquoi l état nous demande, a nous ,d investir dans ce projet alors qu il pourrais très bien le faire eux même?
jean-mi 38
Le 29/08/2013 à 10h45
Ce que les vendeurs installateurs oublient de bien présenter lors de leur argumentaire, c'est les montants à déduire de la facture production soit 62,20€ à erdf pour utilisation du réseau, puis 118,80€ à l'installateur pour suivi, de quoi ?....Puis 115,00€ nettoyage des panneaux de 3 ans d'accumulation de poussière et pollen...sur 1440 de production.Je ne suis pas près de recommander et parrainner à cause de ces méthodes de racket et magouillages politiques
page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page