Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Le solaire photovoltaïque est-il rentable en France ?

L'état français encourage l'énergie solaire photovoltaïque, notamment en permettant aux particuliers de revendre à EDF l'énergie qu'ils produisent à un tarif intéressant. Mais est-ce intéressant ? Ce calculateur en ligne va vous permettre d'analyser financièrement votre projet dans les moindres détails.

maison solaire photovoltaiqueRappelons tout d'abord une chose importante : même si le "placement solaire" n'est pas forcément financièrement plus intéressant que la bourse ou les assurances-vie, du point de vue du développement durable, le photovoltaïque est une bonne chose.  L'énergie qu'il a fallu dépenser pour fabriquer un panneau est en effet récupérée par ce panneau en un peu plus de trois ans, cinq si l'on compte également ce qu'il a fallu pour le transporter et l'installer chez vous. Comme la durée de vie d'un panneau est de 20 à 25 ans,  c'est donc tout bénéfice pendant 15 à 20 ans : c'est toujours ça de moins d'énergie nucléaire ou fossile à produire.

Bon, allons-y, calculons ensemble la rentabilité financière de votre projet solaire !
 

Commençons par rassembler les éléments chiffrés qu'il vous faut :

Si vous pensez déja tout savoir, vous pouvez sauter directement au formulaire de calcul en bas de cette page.

Vous aurez tout d'abord besoin de la puissance solaire annuelle dans votre région, ce que l'on appele aussi le "gisement solaire". C'est facile, elle est donnée par la carte suivante, qui tient compte de la latitude et de l'ensoleillement moyen de votre région :
gisement solaire en France
Par exemple en Corse le "gisement solaire" est d'au moins 1760 kWh par an et par m2
Il faudra moduler ce chiffre par rapport  à l'exposition (l'orientation) de vos panneaux : un panneau mal orienté ne produit pas 100% de ce qu'il devrait...
variation du rendement d'un panneau solaire en fonction de son orientation
La quantité d'énergie  électrique fournie par un panneau de 1 m2 sera donc :
gisement solaire x coef d'orientation x rendement du panneau x rendement de l'onduleur

On peut considérer que le terme "rendement du panneau x rendement de l'onduleur" vaut environ 10% avec les panneaux actuels.  Par exemple si vous êtes Corse, et si vos panneaux sont inclinés à 30% et orientés sud-ouest, l'energie électrique produite  annuellement pour 10 m2  de panneaux sera de :
1760 x 95% x 10% 10 = 1672 Kwh par an.

Ne vous en faites pas, le calculateur ci-dessous calculera tout ça pour vous.

Ah oui, il faut savoir aussi que le rendement de vos panneaux va baisser avec le temps. Au bout de 20 ans, vous n'aurez plus que 80% de la puissance initiale.

Maintenant, EDF va acheter votre électricité. A quel tarif ? Ca dépend de la date du contrat ! A partir du 1er janvier 2010, le tarif est de 58 centimes le kWh pour les particuliers et les installations sur une maison d'habitation (tarif dit "éligible à la prime d'intégration"), et de 50 centimes si le panneau est sur un bâtiment qui n'est pas une habitation. Mais il y a une mauvaise nouvelle, et deux bonnes nouvelles :

La mauvaise, c'est que le tarif initial (à la date de signature du contrat) va baisser, de 10% par an. Si vous signez votre contrat en 2010, le tarif sera de 58 centimes. Mais si vous le signez en 2013, il ne sera plus que de 42 centimes du Kwh.  Ce prix sera constant ensuite pendant toute la durée du contrat (20 ans).
tarif d'achat par EDF de l'electricite solaire photovoltaique de 2010 à 2020
La première bonne nouvelle, c'est que ce tarif d'achat initial sera revalorisé chaque année. L'administration n'est pas très claire la dessus, mais ca devrait en gros suivre l'inflation ? Ca ne compensera donc pas la baisse de 10%, prévue pour aligner progressivement le prix de l'electricité solaire sur celui des autres sources d'énergie.  Ceci dit, le prix des panneaux devrait lui aussi baisser dans l'avenir !

La seconde bonne nouvelle, c'est que le tarif d'achat sera plus élevé pour les régions situées dans le Nord de la France, afin de mieux répartir les capteurs sur le territoire. Renseignez vous pour vore région !

Bon. Maintenant, il faut déterminer combien va vous coûter votre installation. La première chose à connaître, c'est bien sûr la surface totale de vos paneaux.  Ce sera bien sûr la surface de chaque panneau, multipliée par le nombre de panneaux.  Par exemple les panneaux "biosol" font 1862 mm x 864 mm, ils ont donc chacun une surface de  1,6 m2. Si vous prévoyez 15 panneaux, la surface totale sera donc de 24 m2

Le prix des panneaux dépend évidemment du contructeur.  Attention, les panneaux les moins chers ont souvent un moins bon rendement !  A titre d'exemple, les panneaux "biosol" coûtent 950 euros en 2010.  A ce prix, il faudra ajouter le prix de l'installation des panneaux (par exemple 1750 euros pour nos 15 panneaux), plus le prix des équipements électriques, à savoir un sectionneur différentiel et un onduleur : on peut compter environ 1600 euros, plus 650 euros pour l'installation de ces équipements et 500 euros pour le raccordement à EDF.

Dans notre exemple, l'investissement total sera donc de
15 x 950 + 1750 + 1600 + 650 + 500, soit 18 750 euros au total.

Heureusement, vous allez avoir des aides : un crédit d'impôt, et éventuellement des aides régionales (pour ces dernières, voir le site de l'ADEME de votre région).

Le crédit d'impôt représente 50% du montant TTC de l'investissement matériel, diminué des subventions régionales, et plafonné à 8000 euros pour personne seule et 16 000 pour un couple mais ce plafond est majoré de 400 euros par personne à charge, 500 euros pour le deuxième enfant et 600 euros à partir du troisième (qu'est ce que c'est compliqué, la réglementation française !) Toujours dans notre exemple, si vous êtes un couple avec deux enfants qui paye 6000 euros d'impôts, le calcul est le suivant :

Investissement matériel : 15 x 950 + 1600 = 15 850 euros
Subvention région : 1000 euros
Plafond de l'investissement pour le crédit d'impôt :
   (16000 - 1000) + 400 + 500 = 15900 euros
Ici l'investissement est (juste) sous le plafond, donc le crédit d'impôt sera de 15 850 x 50% = 7925 euros.
Vous ne payerez donc pas d'impôt cette année, et vous aurez un crédit d'impôt supplémentaire de 1925 euros l'an prochain.

Ah, oui, super important : ce que vous payera EDF n'est pas imposable !

Bon, on a presque tout : reste à évaluer les frais d'entretien et d'assurance annuels. Vous pouvez prendre 5% de l'investissement matériel par exemple. Sachez que les panneaux sont garantis 10 ans, de même que les onduleurs

C'est bon, vous avez tout les chiffres ?
 

Alors entrez les élements de votre projet solaire :

Gisement solaire dans votre région en kWh / m2
(Voir plus haut)
Surface de vos panneaux en m2
Coeff d'orientation en % (voir plus haut)
Prix achat du Kwh par EDF en euros (voir plus haut)
Coût total des panneaux en euros
Coût de l'onduleur-sectionneur
Coût main d'oeuvre installation
(panneaux et onduleur)
Subvention région
Assurance et entretien (euros par an)
Vous êtes :
Remplissez les champs et cliquez sur calculer



Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (44) :

Page : [3] 

Jean
Le 16/01/2013 à 14h23
Bonjour,



je conseils de calculer votre rendement vous-même sans faire confiance aux commerciaux.

Je trouve que cette page est pas mal pour comprendre comment ça marche:

http://www.solorea.com/le-blog-solaire-de-solorea/item/49-calculer-production-solaire
Nicolas Zielinski
Le 08/01/2013 à 23h08
Oups j'oubliais :

j'habite près du 71 (Saone et Loire).



Je confirme la correspondance entre la simulation et mes relevés.

Pourquoi? Parce que le brouillard permet de dévier une partie du rayonnement solaire à la verticale du panneau.
Nicolas Zielinski
Le 08/01/2013 à 23h02
Bonjour



J'ai des panneaux solaires et malgré qq problèmes à l'installation, j'en suis très content : s'est très rentable.



Les personnes ci dessus qui avancent des arguments contre le photovoltaïque sont des personnes qui ne tiennent même pas compte de leur propre argumentation en ne plaçant pas les gains sur un livret A.



J'explique :



Nous avons dépensé 20.000 euros lors de la première année.

Le crédit d'impôt rembourse 8600 euros dans mon cas; cet argent je le replace sur mon livret A.

Plus ce que je gagne chaque année (environ 1700 euros/an actuellement) que je place sur mon livret au fur et à mesure.



Moi, j'ai calculé selon mon expérience personnelle, et en estimant une usure prématurée des panneaux (baisse continue du rendement jusqu'à 50% à 20 ans de durée de vie) plus un changement d'onduleur au bout de 10 ans (2000euros) : au bout de 9 ans je rentabilise par rapport à un placement de 20.000 euros en livret. à cause du chgt d'onduleur, les années 10 et 11 sont en dehors de la rentabilité.



bonne réflexion



gfdyrt
Le 15/10/2012 à 11h53
je ne comprend rien
LEO
Le 26/06/2012 à 19h14
En effectuant une simulation sur meilleur taux.com, l'emprunt sur 20ans à 3,70%, pour 22750€ emprunté on obtient un coût d'instalation de 33867€.

Pour cette somme, le retour sur investissement selon le tableau en haut de page est de 23,3 années.

Je doute de l'intérêt d'un tel investissement.

corindon
Le 31/12/2011 à 19h10
Pour le moins trois erreurs impardonnables pour quelqu'un qui se permet d'écrire sur un sujet comme celui là.

1) lorsque l'on parle de rentabilité et de retour sur investissement on ne peut se permettre de négliger le loyer de l'argent aussi faible soit il, même au taux des livrets A

2) lorsque l'on explique que le prix de rachat du KW/H par EDF est dégressif on ne peut sans tricherie délibérée, considérer le prix le plus élevé sur tout la durée d'amortissement

3) lorsque l'on prétend connaitre le sujet on ne peut ignorer que l'EDF ne rachète au prix fort que le différentiel entre la consommation et la production, que le calcul que vous prétendez faire suppose que toute l'électricité produite est vendue à l'EDF. Vous traitez et utilisez les chiffres correspondant au cas des particuliers lesquel par nature consomment au moins en partie de l'électricité produite.



Si vous admettez un taux d'intérêt de 1,5% (ce qui est bien un minimum)

Si au lieu de prendre le prix fort de rachat de l'électricité par EDF vous adoptez le prix moyen garanti sur 10 ans

Si vous considérez que l'utilisateur ne consomme que 50% de l'énergie produite ( S'est bien un minimum !! )

En prenant VOS chiffres ( sans même parler de baisse de rendement des panneaux ) ,mais en étant un tant soi peu honnête vous arrivez au mieux à un retour sur investissement en 23 ans et des poussières à comparer aux 10,1 ans que vous annoncez. (cas d'une personne seule)

Si le client devait consommer annuellement la quantité d'énergie produite par le solaire le temps de retour tel que vous auriez du le calculer honnêtement serait de près de 100 ans !!!



J'espère que vous ne vous rendez pas compte du mal que vous pouvez faire en induisant en erreur des gens qui n'ont pas la compétence nécessaire pour mettre en cause les chiffres que vous annoncez et se livreraient à des investissement inconsidérés sur la foi de vos calculs.

Serge Boisse
Le 28/12/2011 à 11h45
Euh.. Corindon... tu parles de quoi là ? J'espère que ce n'est pas de moi et de ce que j'ai écris dans cette page ? Parce que là, je ne vois pas de désinformation, juste un petit calcul basé sur la réglementation actuelle! Et de quelle "idéologie absurde" parlez vous ? S'agit-il de la politique environnementale de la France ? Ou d'EDF ? Ou d'autre chose ? J'avoue que j'ai du mal à comprendre votre commentaire.
corindon
Le 26/12/2011 à 16h09
Au delà d'un certain seuil la loi devrait punir de mort à perpétuité ceux qui se livrent à la désinformation, à la tricherie sur les chiffres et l'incitation au gaspillage des deniers publics.

A ce point là ce n'est plus de l'incompétence ou de l'ignorance. C'est de la malhonnêteté.

Ce qui est grave c'est que des gogos se laissent prendre par des inepties pareilles.

Ce qui est dramatique c'est que ce soit votre argent et le mien qui serve à financer des idéologies politiques absurdes soutenues par des leaders ambitieux qui ne font qu'exploiter la naïveté populaire.

Serge Boisse
Le 07/11/2011 à 16h11
Pour Patoche :

Non la carte n'est pas "fantaisiste", c'est la carte officielle. Vous pouvez par exemple la trouver sur le site de l'ADEME, ici:

http://www.ademe.fr/midi-pyrenees/a_2_08.html

Si vous n'êtes pas d'accord, contactez l'ADEME de votre région... Mais moi je n'ai rien inventé, tout ce que j'écris sur le solaire est vérifié.
Patoche
Le 06/11/2011 à 19h24
La carte en haut est complètement fantaisiste ! J'habite dans la zone "prétendue verte", et je produis autant qu'à Carcassonne. Pourquoi ? parce que je suis en montagne, et 1) je n'ai jamais ou presque de brouillard tenace et 2)le rayonnement en altitude est nettement plus fort qu'en plaine. Je produis 1710 kw/h par an !

En revanche, la "bosse jaune" sur le dépt 71 est aberrante, il y a du brouillard 80 jours par an, et l'air y est pollué du fait des nombreuses voies de communication.

Revoyez votre copie.

Patrick

retraité de Météo-France.

PS : je suis à votre disposition pour vous adresser la "bonne" carte.
fab
Le 14/02/2011 à 16h59
18520€ placés a 7/100 sur 20 ans ca fait 25000 € (je suis curieux de savoir ou tu place ton argent parce que ca m interresse 7/100 assuré sur 20 ans je signe) ce que vous oubliez ce que sur les 18520€ il y a un credit d'impot qui doit s'elever autour des 4500€ et qu une toiture bouge moins ac du photovoltaique qu avec des tuiles (car beaucoup plus léger) et enfin quand vous construisez une habitation vous avez une garantie decenale (a moins que vous soyés marginaux je pense que vous vivez dans une maison) alors c vrai que le rendement diminue,qu il puisse y avoir des infiltrations mais c quand meme pas ce qu il y a de plus mauvais au point de vue financier et energétique pour la planete
Kilo Volt
Le 14/01/2011 à 11h47
Le photovoltaïque et l'éolien ne servent à rien, contrairement aux affirmations des écolocons : pour qu'une source d'énergie soit utile, elle doit être régulière et de grande puissance comme la houille blanche. Aujourd'hui, la seule piste intéressante de ce point de vue est la géothermie mais curieusement, personne n'en parle.
FANCH32
Le 11/09/2010 à 08h32
En 20ans 17371 euros avec une assurance vie quelqonque
RVB
Le 15/07/2010 à 23h16
Il y a malheureusement d'autres facteurs à prendre en compte...

- les panneaux se salissent, le verre se raye, jauni... les panneau tombent partiellement en panne (cellules HS) et ne fournissent plus 100% de rendement ( sans que l'on s'en rende compte )

- je ne connais aucun appareil électronique qui tienne 20 ans 24h/24h sans panne (surtout dans le grand public ! ( et même chez Airbus...)) = perte de production + coûts supplémentaires

- le câblage ( fort amperage, basse tension = chaleur ! ) avec l'âge et les écarts de température ( sous les tuiles ) humm !...

- les charpentes se déforment => infiltrations entre les panneaux qui ne "glissent" pas entre eux, comme les tuiles

Donc après les 10 ans théoriques de garantie ( mince ! où est mon contrat ! quoi ! l'entrepreneur a fait "faillite" ! zut, c'est con ! ) ... les frais risquent de dépasser le seuil de rentabilité !



Mais sinon Le photovoltaïque EST actuellement une bonne solution verte pour produire de l'électricité... ( mais le mieux serai de moins consommer ! ) ou sinon il y a : le chauffe eau solaire, les bonnes pompes à chaleur, l'hydraulique, l'éolien( dans certains cas) ...



Mais ne comptez pas gagner énormément d'argent ... (que rapporterait 18250 euros bien placés pendant 20 ans ? ...

















<page précédente (plus récents)    

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page