Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Sommes nous plus cons ?

On est en droit de se poser honnètement la question : avec tous les produits chimiques que l'on nous fait bouffer et respirer, sommes-nous (déjà) devenu plus con ?

En clair, la question est : peut-on savoir si les êtres humains d'aujourd'hui sont plus ou moins intelligents que ceux d'il y a un siècle ou un millénaire ?

Comme nous ne pouvons pas interroger les gens du passé, on peut regarder ce qu'ils ont écrit... Et c'est certainement mieux que ce que nous pouvons faire à l'heure actuelle : Homère, César, Virgile, Dante, Rabelais, Quel style, quel profondeur de pensées !
Oui, mais en fait les choses ne sont pas comparables : autrefois, le livre était un produit de luxe et l'on n'écrivait que si l'on avait quelque chose à dire. Donc on ce que nous avons conservé de nos jours, c'est la crème de la crème.

Cette crème de la crème d'autrefois vaut-elle la crème de la crème d'aujourd'hui ? En fait, peut être bien que oui et c'est rassurant... Cette page est en chantier...

Journal d'un terrien

Commentaires (30) :

Page : [2] 

Cormoran06
Le 27/06/2013 à 08h44
Eh Eh, Cricouille, il ne nous l'a pas dit, mais c'est nous qui faisons le chantier.

En tout cas, il y a deux choses sans limites : la connerie et l'univers. Quoique pour l'univers, ch'ui pas sûr (sentence péremptoire, dite doctement, le doigt levé).
Tance
Le 30/04/2013 à 13h11
Si nous disons que nos ancêtres était des génis, il faudrait peut-être se demander si oui vraiment: nous ne sommes pas des cons?????

Je pense que la réponse c que nos ancêtre travaillait bien plus que nous; il n'avait pas les portables, tablettes,ordis,faceook et tous ce qui est multimédias que nous avons.

Par la ils travaillaient plus,prenaient plus de gout au travail: ils étaient manuels,et cela entraiait bcp de choses( par exemple: leur espérance de vie était plus grande...)

Alors nous sommes bcp moins travailleur, et à force de ne "rien faire" nous perdons cette habitude du travail qui développe l'intelligence et en quelque sorte, oui nous devenons des cons!!!
le chat
Le 19/04/2013 à 15h35
oui on est cons
CHARBERT
Le 08/04/2013 à 16h52
Peut être pourrions nous, en préalable, nous interroger sur la manière dont on conçoit le concept "CON", en accepter une définition commune, afin de pouvoir mesurer tout un chacun le degré de "connerie" qui nous habite.

A partir de là on pourra faire le choix d'évoluer ou de régresser dans la connerie. Ceci étant et abstraction faite d'un choix de définition du "CON", force est de constater que le langage commun révèle au grand jour une hiérarchie dans la connerie,allant du "petit con" au "grand con", le sommet de la hiérarchie se parant de la couronne du "Roi des cons", titre honorifique s'il en est, engageant ribambelle de cons à la course au trône, ourdissant, tramant, fomentant, intriguant, conspirant avec intelligence pour se parer du sacre.

Comme quoi l'intelligence peut être au service de la connerie et inversement.
el brujo
Le 25/10/2012 à 11h43
nous sommes pas cons nous fermons les yeux sur ce qui est trop compliqué a comprendre ,.alors ça intéresse beaucoup tout les autres qui sot pour la consommation ,et gagner du fric facile (les médias ,le pouvoir) se frottent les mains .....la crise n'existe pas chez eux...!intéressez vous à ce qui es l'essentiel , : votre portefeuille...<br />rn
filou
Le 20/08/2012 à 19h47
nos ancetres étaient des génies
killance
Le 02/11/2011 à 17h38
je sui con vous etes con nous sommes con !!! c la vie on peu rien y faire !!!
pau
Le 01/09/2011 à 10h14
je pense que l'humain d'aujourd'hui est ++++con avant les maisons avaient toutes des récupérateurs d'eau, les anciens savaient qu'il ne fallait pas détourner des rivières, qu'il fallait preserver les ressources, qu'il fallait manger sain, ils faisaint de l'élevage (pas de l'industrie) il n'y a pas si lontemps en fait qu'une 50 aine d'années
Lucie.Y
Le 21/02/2011 à 17h04
c'est dommage quel soit en chantier c'est pour quand? Je suis curieuse de voir la suite... :§
pilard32
Le 13/04/2010 à 18h03
Ce n'est pas qu'on est plus cons qu'avant, c'est la dose de connerie humaine qui est devenue sans limites ! surtout avec le "chacun pour soi et dieu pour tous"
tintin_au_tibet
Le 14/01/2010 à 22h50
Nous sommes loin d'être cons!



Si il y a bien quelque chose que l'on peut mesurer, c'est l'étendue de notre intelligence (mesurable grâce à elle-même!) et notre capacité d'adaptation et d'évolution.



Toutefois, nous avons fais de bien mauvais choix, nous nous sommes quelque peu égarés et avons rompus notre lien avec le monde vivant non-humain.



C'est en se croyant d'une plus grande valeur que nous avons mis au rang de ressources naturelles consommables (!) notre Terre (mère!).



D'une manière générale : "Aucune espèce vivante n'a plus de ce droit particulier de vivre et de s'étendre qu'une autre espèce"

Arne NAESS



Le simple fait d'être conscient de cela peut nous amener à une réflexion plus profonde sur nos agissements. Surtout en termes d'écologie !



On est en train de transformer un mouvement en faveur de la planète en écologie superficielle tendant à préserver les ressources dans le but de favoriser le développement des pays occidentaux et émergents ! Stop au développement ! Nous sommes beaucoup trop.



L'écologie profonde d'Arne NAESS, comme son nom l'indique, est la recherche profonde du lien que nous devrions entretenir avec le reste du monde vivant, replacer la nature au centre de nos valeurs. Ayons un peu plus d'empathie.



Tout n'est pas perdu mais tout reste à faire, nos enfants, petits enfants et arrières, arrières, arrières......... petits enfants (si ont décide d'en faire!) en subiront les conséquences mais quoi qu'il arrive, la Terre reprendra ses droits, avec ou sans biodiversité.



"L'écosophie (philosophie de l'écologie) nous invite à vivre une liberté qui ne se gagne pas dans l'indépendance et dans la maitrise, mais dans un amour, sauvage et abandonné..."

David ROTHENGERG
nuchenul
Le 06/12/2009 à 21h40
nous somme tous cons, on pourrait même croire que les animaux sont plus intelligent que nous, mais ce n'est pas le cas car on ne peut pas comparer. en tout cas nos ancêtre protégeaient mieux la planète mais ce n'est encore pas comparable
Bill
Le 25/10/2009 à 09h20
Bonjour,

Nous serions "cons" si nous n'étions pas con-scients. Le fait de réfléchir à notre condition montre que ceux qui le font ne pas des "cons". Nous devrions donc encourager la réflexion afin que la conscience soit une composante quotidienne de la réflexion humaine.

Vous avez ma sympathie.

Bill
criscrouille
Le 31/03/2009 à 09h37
Pourquoi cette page est-elle en chantier ? Tout un chacun doit se sentir concerné pourtant. Je pense que l'homme a développé des valeurs non-fondamentales (pouvoir, compétition, colères qui ne s'apaisent pas...). En se facilitant la vie et le travail par des progrès qui l'ont transcendé un long moment, il s'est dévitalisé et alteré. Il a cru que c'était ça le bonheur ! Heureusement la roue tourne et la nature remet sur les rails les crétins engouffrés sur des parcours glissants. Un homme intelligent peut toujours faire le con mais le contraire n'existe pas !! Et ça rassure ! Je suis en train de me dire que je pourrais facilement écrire un livre sur le sujet mais je dois être un peu conne comme fille, donc je résume une petite partie de ma reflexion sur ce vaste sujet !
vava
Le 04/11/2008 à 16h04
c'est vrais somme nous con oui non.
<page précédente (plus récents)    

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page