Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Le programme de Macron pour les présidentielles 2017


J'ai longtemps (comme beaucoup de français, je crois) hésité avant de choisir mon candidat pour les élections présidentielles de 2017. Mais depuis quelques mois je n'ai plus de doutes : je voterai pour Emmanuel Macron. Pourquoi ? Parce son programme est (à mon avis) non seulement le meilleur, mais aussi le plus sincère, le plus réaliste, et le plus porteur d'espoir

Sincère, parce que Macron est un homme de parole, qu'il est honnête,  et qu'il assume ses choix. 

Réaliste, parce que le programme de Macron est le seul qui tienne compte de la situation réelle du budget de l'état, de la situation difficile des entreprises (notamment les PME), du ras-le-bol des français face à l'immobilisme du quinquennat Hollande, et de la de la nécessité de relancer l'investissement dans la transition écologique et dans la formation professionnelle.  

Porteur d'espoir, enfin, parce que justement Macron propose une réelle espérance dans l'avenir de la France et des français dans un monde de plus en plus ultra-libéral et inhumain. 

Qu'on en juge par son programme : 

Fiscalité
  • Hausse de la CSG de 1,7 points, en protégeant les chômeurs et 40% de retraités les plus modestes.
  • Possibilité pour les couples de choisir d'individualiser leur impôt sur le revenu
  • Transformation de l'ISF en impôt sur la rente immobilière. La part qui finance l'économie réelle, c'est à dire la détention d'entreprise ou d'action, ne serait plus imposée.
  • Baisse nette de 20 milliards d'euros des prélèvement obligatoires pendant le quinquennat.
  • Exonération en 3 ans de la taxe d'habitation pour 80% des foyers (pour un coût total de 10 milliards d'euros)
Travail
  • Création d'un système universel d'assurance-Chômage financé par l'impôt et piloté par l'état, ouvert aux entrepreneurs, aux agriculteurs, aux indépendants, aux professions libérales, ainsi qu'aux salariés qui démissionnent (dans la limite d'une fois tous les 5 ans)
  • Suppression de la part salariale des cotisations chômage et maladie (grâce à la hausse de la CSG citée plus haut)
  • Nationalisation de l'UNEDIC et de la formation professionnelle. 
  • Obligation de se former pour être indemnisé si le chômage dure plus d'un certain temps (à négocier avec les partenaires sociaux)
  • Suspension des allocations chômages après le refus de 2 offres d'emploi pour un salaire qui n'est pas inférieur de plus de 25% à l'ancien poste
  • Aides à la mobilité pour les chômeurs
  • Plan d'investissement de 50 milliards d'euros pour la formation des chômeurs et des jeunes sans qualification 
  • Suppression du RSI (régime social des indépendants), injuste et qui ne fonctionne pas correctement.
  • Hausse de la prime d'activité de 50%
  • Les salariés au bord du burn out  seront indemnisés en cas de démission
  • Assouplir, mais maintenir les 35 heures (renvoyer les négociations aux accords de branche, permettre aux seniors de de réduire leur temps de travail à 30 ou 32 heures)
Retraites
  • Revalorisation de 100€ mensuels du minimum vieillesse et de l'allocation adulte handicapé
  • Moduler l'âge de la retraite en fonction des métiers en la faisant passer de 60 ans minimum à 67 ans maximum
  • Construire un régime universel de retraite indépendante du statut (salarié, indépendant ou fonctionnaire)
Fonction publique
  • Surpression de 50000  postes de fonctionnaires d'état et 70000 dans les collectivités locales
Dette publique
  • 60 milliards d'économie pour réduire la dépense publique de 3 points de PIB en 5 ans
Entreprises
  • Suppression de la totalité des charges générales au niveau du SMIC pour les salariés
  • Alléger les les charges patronales jusqu'à 2,5 SMIC et à 10 points au niveau du SMIC
  •  Alléger les charges patronales jusqu'à 2,5 SMIC et à 10 points au niveau du SMIC
  • Pour tous les salaires, suppression des cotisations maladie et des cotisations chômage
  • Tranformation du crédit d'imôt compétivité emploi (CICE) en allégemment de charges durable
  • Mise en place d'un système de bonus-malus dans les cotisations d'entreprise selon le recours au CDI par rapport au CDD
  • Baisse de l'impôt sur les sociétés de 33,3% à 25% pour rejoindre la moyenne européene et favoriser la compétivité de la France 
Lutte contre la pauvreté
  • Prime de 15000 € pour les embauches en CDI des habitants de 200 quartiers prioritaires de la politique de la ville.
Agriculture
  • Renforcer le pouvoir de négociation des agriculteurs pour qu'ils fassent le poids face aux industriels et aux distributeurs
  • Encourager les circuits courts
  • Lancement dès le début du quinquennat d'un grand programme d'investissements agricoles d'avenir
  • Un système de "paiement pour services environnementaux" pour les agriculteurs à hauteur de 200 000 € chaque année
  • Réviser toutes les normes inutiles
  • Ajouter à la PAC un "système de subventions contracycliques de garantie sur les prix et/ou le chiffre d'affaire".
Education
  • Réforme de  la carte scolaire pour assurer une vraie mixité sociale.
  • Prime de 3000 € net par an pour les enseignants en zone prioritaire REP+
  • Dans ces zones, division par 2 du nombre d'élèves en CP-CE1 pour qu'il n'y ait pas plus de 12 élèves par enseignant.
  • Création de 4000 à 5000 postes d'enseignants 
  • Rétablissement des sections européennes et des classes bi-langue.
  • Rétablissement, partout, des études dirigées.
  • Interdiction des téléphones portables dans l'enceinte des collèges et des écoles primaires.
Egalité - droit des femmes
  • Création d'une charte des droits et des devoirs pour donner du contenu à la notion d'égalité
Santé
  • Doublement des maisons de santé d'ici 2022 pour lutter contre les déserts médicaux
  • Vente des médicaments à l'unité
  • Prise en charge à 100% des frais de lunettes, des prothèses dentaires et d'audition
  • Obligation pour les cantines scolaires et d'entreprises de servir des aliments bio,écologiques ou issus de cricuits courts
  • Création d'un service sanitaire de 3 mois pour tous les étudiants en santé.
  • Plan d'innovation de 5 milliards d'euros en faveur de l'innovation médicale
  • Paquet de cigarettes à 10 €
Solidarité
  • Réduire les procédures de demande d'asile.
Logement
  • Création d'un bail mobilité pour les publics les plus en difficultés
  • Augmenter l'offre de logements pour "débrancher" l'encadrement des loyers
  • Lancer un grand plan de rénovation des passoires énergétiques (rénovation thermique des logements). rénivation de 1 million de logements mal isolés.
Souffrance animale
  • Interdiction de la vente en supermarché des oeufs de poule de batterie d'ici 2022
Environnement
  • Réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production d'énergie
  • Fermeture de Fessenheim
  • Politique de convergence des fiscalités de l'essence et du diesel sur 5 ans
  • créer un bonus de 1000 € pour les ménages achetant des véhicules non diesel, neufs ou d'occasion.
  • Interdire l'exploitation du gaz de schiste, mais ne pas arrêter la recherche.
  • 15 milliards d'euros pour un plan d'investissement à la transition écologique
  • Augmenter à 32% d'ici 2030 la part des énergies renouvelables. Mettre en place une procédure simplifiée pour la production des énergies renouvelables.
Sécurité et justice
  • Porter progressivement le budget de la défense à 2% du PIB
  • Création d'un état-major centralisé du renseignement rapportant directement au conseil de défense après du président de la république.
  • Renforcement de la coopération européenne en matière de sécurité
  • Création de 5000 postes de policiers aux frontières au niveau de l'UE
  • Création d'une centrale de traitement des données de masse de renseignement.
Institutions
  • Introduction d'une dose de proportionelle à l'assemblée
  • Non-cumul dans le temps des mandats de parlementaires
  • Interdiction pour les parlementaires d'exercer des activités de conseil
  • Fiscalisation de l'intégralité des revenus des parlementaires, notamment l'IRFM (Indemnité représentative de frais de mandat)
  • Fin du régime spécial de retraite des parlementaires
  • Interdiction pour les parlementaires d'employer des proches ou des membres de leur famille
  • Instaurer un compte-rendu de mandat annuel du président de la république devant une commission de citoyens
  • Nécessité d'avoir un casier judiciaire vierge pour accéder à des fonctions ministérielles
  • Une conférence tous les six mois pour discuter des compétences et des conséquences de la réforme des collectivités territoriales.
Europe
  • Créer un gouvernement économique européen, doté de son propre budget.
  • Créer un parlement de la zone euro,composé des membres du parlement de l'UE dont les pays appartiennent à la zone euro.
  • Lancement dans toute l'UE, dès la fin des élection allemandes de l'automne 2017, de conventions démocratiques, pour construire un projet politique commun.
  • Augmenter le budget Européen. Mise en place d'un plan d'investissement européens bien plus puissant que le plan Juncker
  • Sortir les investissements des critères de Maastricht.
  • Possibilité pour les états membres qui le souhaitent d'aller beaucoup plus loin dans la convergence fiscale, sociale et énergétique
Culture
  • Création d'un "pass culture" de 500 € pour chaque français l'année de ses 18 ans
  • Extension des horaires des bibliothèques
  • Remettre la transmission de notre culture et de nos valeurs au coeur du projet de notre école et de notre université.

Ceux qui ont osé dire que Macron n'avait pas de programme n'ont pas dû bien lire !


Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (4) :

Page : [1] 

zenattitude
Le 03/10/2017 à 04h28
Macron songe faire intervenir le peuple, par un référendum, pour l'autoriser à poursuivre son programme.

Puisqu'il n'a pas les 3/5ème aux sénatoriales.

On attend voir s'il va, réellement venir à cette idée.

Koreureux
Le 12/09/2017 à 00h57
Toujours convaincu par ce charlatan? Qui nous insulte joyeusement lors de ses visites à l'étranger!

Mon épouse va perdre son emploi à cause de ses lois, qui par ailleurs vont permettre à ses amis riches de se gaver plus que jamais. Un an que j'explique aux gens que cette homme est l'incarnation de la malhonnêteté, de la fourberie et qu'il va tous nous couler, une vraie ordure. Beaucoup déchante mais trop tard, le gouvernement mondial est proche.



Ps: tes citations (et peut-être d'autres choses) viennent du (très vieux) site de M. Timisit (Syti.net), ça serait sympa de le préciser ;)
Serge Boisse
Le 04/08/2017 à 20h24
@anzer : Insulter quelqu'un n'a jamais fait avancer les choses. Encore moins en se protégeant derrière l'anonymat. Vous remarquerez que je n'ai pas effacé purement et simplement votre message, ce que j'aurais pu faire très facilement. Moi, sur cette page, j'ai juste dit ce que je pensais. Mais je conçois que d'autres peuvent avoir des opinions différentes, sans les traiter de "gros con". Aux autres lecteurs de vous répondre.
anzer
Le 31/07/2017 à 18h02
Un commentaire sur la baisse des APL et de l'ISF, gros con ?


Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page