Vous aimez ce site ? Tippez-moi !            

 

Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

HAARP :
la nouvelle arme absolue des USA

Haarp, c'est quoi ?

Les militaires américains sont passés maîtres dans l'art de camoufler leurs opérations secrètes sous le couvert de recherches pacifiques. Ainsi, HAARP signifie "High Atmosphere Auroral Rechearch Program" ("programme de recherche sur les aurores boréales en haute atmosphère"), un nom calculé pour ne faire peur à personne, avec un budget apparemment pas trop élevé  (30 millions de dollars par an officiellement).  HAARP à Gakona (Alaska)En réalité, depuis plus de quinze ans, se déroule sous ce couvert un projet gigantesque de construction d'une nouvelle arme terrifiante.
La première réalisation est une station située à Gakona en en Alaska, station dont la puissance double régulièrement au fur et à mesure que de nouvelles installations voient le jour (960 kW en 2003, 3,6 mégawatts en 2006, 20 mégawatts en 2008). D'autres stations sont en construction. Mais cela ne constitue que la partie émergée de l'iceberg. L'île américaine de Diego Garcia, au sud ouest de l'inde, serait un autre maillon de HAARP. Il y en aurait un autre à Pine Gap, en Australie.
ATTENTION
Comme toutes les "théories du complot", Cette page contient des éléments qui sont peut-être vrais, et d'autres... qui peuvent être faux, ou qui sont de simple hypothèses. A lire attentivement,donc, et avec un regard critique. Comparez avec d'autres sources d'information, et faites-vous votre propre opinion !

Alors voila la vraie question : Comment démêler le vrai du faux, face à une page qui semble être une théorie du complot ? La réponse est simple : chaque fois que vous verrez dans cette page un encadré sur fond vert, il vous donnera quelque indices... A vous de jouer !

Les vrais objectifs de HAARP

Selon certains auteurs, l'objectif  réel de HAARP serait simple : pouvoir atteindre et bombarder à volonté n'importe quel point de la terre et de l'espace proche avec un faisceau d'énergie directif ultra-puissant... sans utiliser de satellite ! Mais en fait Haarp semble marcher si bien qu'un grand nombre de nouveaux objectifs sont apparu possibles et seraient en cours de développement / tests :
:

Lorsque vous voyez "selon certains auteurs... bla bla"; méfiez vous ! cela signifie que vous ne serez pas capable de retracer les sources, et donc, que ce "bla bla" peut être n'importe quoi... ou pas. Sauf que dans un texte sérieux, écrit par de vrais journalistes, les sources sont toujours précisées.

Quand on regarde cette liste impressionnante d'applications de HAARP , on ne peut qu''être stupéfait, et inquiet. Et si c'était vrai ? Oui, mais, et si c'était faux ? Quelle est la probabilité que cela soit vrai ? A priori elle est faible, mais pas nulle. A ce stade, difficile de le dire, il faut continuer à lire !

Ces objectifs ne sont pas bien sûr avoués par les américains, car ils sont contraire à la convention ENMOD de 1977 qui interdit les modifications de la biosphère à des fins hostiles. Notons cependant que les nations-unis ont récemment, sur l'instigation des américains, exclu de leur ordre du jour les changements climatiques résultant des programmes militaires. Cependant, les USA n'ont pu empêcher quelques informations de filtrer, et cela a commencé à alarmer les autorités de certains pays. En février 1998, le Comité des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense du parlement européen a tenu une audience publique à Bruxelles au sujet de HAARP. Ce comité à présenté au parlement européen en 1999 une motion stipulant que "HAARP... en vertu de son impact étendu sur l'environnement , constitue une préoccupation mondiale... [le comité] demande que ses implications légales, écologiques et éthiques soient évalués par un organisme international indépendant... [le comité] regrette le refus réitéré des États-Unis d'apporter des preuves à l'audience publique concernant les risques pour l'environnement et le public du programme HAARP". Cette requête fut rejetée sous le prétexte que la Commission Européenne ne disposait pas de la juridiction nécessaire lui permettant de s'immiscer dans les liens entre l'environnement et la défense. La vérité, c'est que Bruxelles ne souhaitait pas entrer en conflit ouvert avec Washington... Retenons une chose : Haarp, c'est apparamment du sérieux.

La Douma, le parlement Russe, s'est également inquiétée de HAARP : en 2002 ses membres ont exprimé leur vive inquiétude en évoquant "un saut qualitatif considérable en matière d'armement". Le rapporteur a indiqué trois sites prévus pour HAARP : Alaska, Groenland et Norvège. Un appel contresigné par 90 députés de la Douma a été transmis à l'ONU ainsi qu'au parlement et leaders des pays adhérents à l'ONU.


Bon OK, là, on a des noms, ou du moins des faits vérifiables. Mais qu'est-ce que cela dit ? Qu'il y a des gens qui s'inquiètent de Haarp. Et ça, vous le savez puisque vous en faite partie ! Mais ça dit aussi que ces gens sont des personnalités reconnues. Donc, sérieuses...

Malheureusement, il y a quatre choses qu'il faut aussi savoir :

  • La plupart des articles complotistes citent des personnalités pour se donner un vernis de respectabilité.
  • Mais Il y a des personnalités politiques qui racontent n'importe quoi pour être élues, ou réélues. Et d'autres qui sont de bonne foi mais qui ont été abusées comme tout-un-chacun.
  • Mais parfois, les gouvernements dissimulent des vrais secrets que les lanceurs d'alertes ont toutes les peines du monde à révéler au grand public
  • C'est pourquoi les théories complotistes ne sont jamais tout à fait fausses. Elle contiennent toutes une plus ou moins grande part de vérité, destinés à vous faire avaler un énorme mensonge. Elles sont conçues dans ce but.

Eh oui, le monde n'est ni noir ni blanc, il est complexe ! Continuez à lire !

Comment ça marche ?

aurore polaireHAARP utilise les propriétés de l'ionosphère, une couche atmosphérique située à 270 Km d'altitude environ, qui possède la propriété de réfléchir les ondes radio, parce qu'elle contient des particules chargées électriquement, les ions, qui sont créés par le flux de particules qu'on appelle le vent solaire, émis par le soleil. Lorsque les particules du vent solaire rencontrent les couches supérieures de l’atmosphère, elle créent des ions. Ce sont ces même particules qui sont à l'origine du magnifique phénomène des aurores boréales.


L'ionosphère est très utile. Elle nous protège de pas mal de radiations nocives provenant du soleil. Et elle facilite les communications radio à longue distance. Les radio-amateurs connaissent bien l'ionosphère, c'est elle qui leur permet d'établir par exemple des liaisons radio transatlantiques, sans satellite. L'ionosphère est une sorte de miroir radio naturel, qui  renvoie vers le sol les ondes radio (de certaines fréquences précises) émises depuis la terre. L'ionosphère est ainsi appelée parce que ce sont des ions (des atomes électrisés) qui réfléchissent les  ondes.

Propagation des ondes

Seulement l'ionosphère est capricieuse. Les conditions radio et les fréquences utiles aux communications changent d'heure en heure, voire de minute en minute, et sont sujettes aux variations de l'activité solaire. C'est assez aléatoire et imprévisible. C'est pourquoi les militaires étudient l'ionosphère depuis des décennies,pour une bonne raison : Si vos satellite sont détruits par l'ennemi, et  si vous voulez quand même pouvoir communiquer avec  des troupes ou des navires à l'autre bout du monde, la seule solution, c'est l'ionosphère.

Dans le paragraphe ci-dessus, tout est vrai. Comment je le sais ? En croisant ces informations avec des sources fiables (wikipedia, des encyclopédies papier, des  journaux scientifiques, etc.). Oui je sais, vous allez me dire que  Wikipedia contient pas mal de c... Mais en fait pas tant que ça. Et même très peu. Mais lisez la suite ! C'est un autre son de cloche :

HAARP est-il une arme ?


Miroir ionosphérique utilisé par HAARPD'où l'idée : et si on pouvait, avec un  émetteur HF de forte puissance, contrôler l'ionosphère, au moins sur une petite portion (quelques centaines de kilomètres carrés),  et la transformer en un miroir parfait, et même en un miroir parabolique parfait, est-ce qu'on ne pourrait pas en profiter pour envoyer un second faisceau d'ondes, bien plus puissant, qui se réfléchirait sur ce miroir pour frapper toute cible désignée avec une précision de quelques mètres ?
(le dessin ci-dessus est dû à Jean-Pierre Petit, qui a par ailleurs sur son site une excellente page sur Haarp)

Dit comme ça, ça parait simple, mais les détails techniques sont très compliqués. Les américains, toutefois, semblent y être parvenus. La station de Gakona (Alaska), malgré sa gigantesque puissance HF émise, ne sert qu'à amorcer dans l'ionosphère les conditions radio pour que d'autres stations, bien plus puissantes (!) (on parle ici de gigawatts émises par radio) et opérant dans d'autres gammes de fréquence (VLF et ELF), puissent utiliser le miroir ainsi créé pour atteindre instantanément une cible au sol, en vol ou dans l'espace, partout dans le monde, et avec une puissance telle que la cible est immédiatement vaporisée. Haarp a ceci de "merveilleux" que le miroir ionosphérique fonctionne dans les deux sens et permet aussi de créer un radar parfait, donc de suivre la cible en même temps qu'on la détruit. Et comme l'ionosphère se dés-ionise très rapidement, aucune preuve ne peut être apportée quant à l'auteur du tir. Ni vu ni connu ! Mais s'il n'y avait que ça...

Là, c'est quand même dur à avaler.  Mais comme dans le paragraphe qui précédait, tout était vrai, votre vigilance est en baisse, et on en profite pour vous refiler n'importe quoi. Mais est-ce vraiment n'importe quoi ? Après relecture, scientifiquement, ça se tient ? Ou pas ?

Le truc, ici, c'est qu'il ne faut pas confondre ce qui n'est peut être pas impossible scientifiquement (être capable de contrôleur l'ionosphère au point de la rendre capable de focaliser un rayonnement radio extrêmement puissant sur une petite cible), avec ce qu'il est possible de faire techniquement avec les moyens actuels (communiquer à travers l'atlantique avec une qualité dégueulasse, un rapport signal-bruit horrible et un débit très faible)

Le saut technologique ici, est énorme. C'est comme si après avoir lu un article comme quoi  "scientifiquement on est capable de construire véhicule capable de rejoindre alpha du centaure", vous en concluiez que "les américains sont déjà allé sur alpha du centaure et ils y ont trouvé des extra-terrestres mais ils ne veulent pas nous le dire".  Si vous croyez ça, c'est que vous êtes vraiment naïf, et scientifiquement incultes..

Et puis, faites attention à tous les textes (pas seulement ceux sur Haarp !) qui citent "les américains" comme source. C'est quand même un peu vague ! Ça devrait vous mettre la puce à l'oreille.

De nombreux experts en armement et scientifiques ont fait part de leur vive inquiétude face à HAARP, y compris au parlement européen.  Le physicien allemand Zielinsky et le chimiste Richard William affirment que les énormes puissances mises en jeu sont susceptibles d'influencer la météorologie d'un pays et d'y provoquer des effets catastrophiques. Gratan Healy, expert en énergie, a été chargé par des parlementaires de rassembler des preuves sur cette arme terrifiante.

Comme on sent que votre vigilance est remontée à la lecture du paragraphe précédent, on vous en remet une couche sur "les autorités qui certifient que...". Comme on l'a vu, ça ne nous amène rien de plus.

La station de Gakona

station HAARP de GakonaElle s'étend sur plusieurs hectares à Gakona, une petite localité au sud d'Anchorage. Elle est située tout à coté des immenses réserves de gaz et de pétrole de la société (écran) ARCO, qui est ... propriétaire des brevets HAARP. L'installation est reliée à l'un des plus puissants ordinateurs de la planète, sur le campus de l'université d'Alaska, dans le Butrovich building. Elle est protégée par un réseau de défense antiaérien comparable à celui de Washington : des batteries de missile sol-air sont disséminés partout en Alaska dans le seul but de protéger la station de Gakona. La photo ci-contre ne montre qu'une partie des installations, elle a été "caviardée", mais hélas je n'en ai pas trouvée de meilleure.

transmetteur HAARPHAARP dispose (actuellement) de 48 énormes antennes de 20 mètres de haut, reliées chacune à un émetteur de 1 mégawatt. Le projet à terme prévoit 360 antennes de 3 mégawatts chacune, soit 1 gigawatt ! (Et rappelons que c'est uniquement pour créer le "miroir" qui sera utilisé par des installations secrètes dont la puissance est largement supérieure... et reste inconnue).

Les émetteurs HF sont alimentés en énergie par 6 turbines brûlant 95 tonnes de diesel par jour. L'installation rejette 7 tonnes de déchets par jour.

En 2005, la société BAE Systems Advanced Technologies Inc, située à Washington D.C. s'est vue attribuer un contrat ferme de 35 mllions de dollars TTC dans le cadre des des contrats hors limitation d'attribution et de de volume ( N00014-02-D-0479 ) pour construire des transmetteurs haute fréquence dans la cadre du projet de rechercher HAARP, de recherche d'activation aurorale par hautes fréquences, situé à Gakoma, et opérant grâce à un système d'antennes émettrices.  Le travail sera effectué à 72 % à Dallas, Texas, et à 28 % à Washington et il était prévu que tout serait achevé en juin 2007. Le Bureau des Recherches Navales, Washington S.C. est la structure chargée de gérer ce contrat. Bien sûr, ce n'est que l'un des multiples contrats liés à HAARP...

Ah, que voila un paragraphe intéressant ! Je ne sais pas d'où viennent les sources (c'est pas dit dans le texte), mais il y beaucoup de choses qui sont probablement vraies, comme l'étendue de la station et sa puissance.

Sauf que, lorsqu'on parle de puissance pour un signal radio ou un signal électrique, il ne faut pas confondre la puissance crête avec la puissance moyenne. La première, la puissance crête, peut être assez énorme, mais pendant un temps très bref. La seconde, la puissance moyenne, est beaucoup plus faible. Non, la station de Gakoma ne consomme pas des megawatts en permanence, et non, elle n'a pas besoin d'être proche d'un champ de pétrole !

Quant au reste du texte.. Ben je ne sais pas. . Mais ce qui est sûr, c'est que même en envoyant des gigawatts (crète) dans l’ionosphère, celle-ci est tellement grande (eh oui, des centaines de milliers de kilomètres carrés, et des kilomètres d'épaisseur), la puissance reçue en chaque point de ce gigantesque volume se mesure en microwatts par mètre cube, soit beaucoup, beaucoup moins que ce que ce même volume reçoit naturellement du Soleil...


A quoi ça sert ?

Au début, il s'agissait simplement de faibles énergies: on utilisait des ondes HF émises depuis Gakoma pour  ioniser l'ionosphère et créer un miroir sur lequel on envoyait des ondes ELF, utilisées pour communiquer par exemple avec les sous-marins : les ondes de très basses fréquences, ou ELF, ont en effet la propriété de pouvoir pénétrer plusieurs kilomètres sous terre ou sous la mer. Seulement ces ondes sont très peu directives, et il faut des antennes de plusieurs kilomètres de long (les sous-marins nucléaires traînent derrière eux des fil d'antenne de cette longueur). Avec Haarp,  l'ionosphère permet enfin de focaliser les ELF et d'envoyer des puissances gigantesques (on sait faire des émetteurs extraordinairement puissants dans ces gammes d'ondes) directement vers les sous-marins. Les applications sont incroyables puisque on parle même de recharger des batteries à distance...

Whoh, whoh, quel mic mac ! Alors séparons le bon grain de l'ivraie :

Au début, il s'agissait simplement de faibles énergies: on utilisait des ondes HF émises depuis Gakoma pour  ioniser l'ionosphère
Vrai. Etudier l'ionosphère pour améliorer les communications radio. (et aussi pour l'amour de la science)
et créer un miroir sur lequel on envoyait des ondes ELF, utilisées pour communiquer par exemple avec les sous-marins : Je sais pas si on peut créer un tel miroir  ELF. Et puis utiliser quelque chose d'aussi capricieux que l'ionosphère pour envoyer des ordres à un sous-marin nucléaire ça parait un peu risqué, non ?
les ondes de très basses fréquences, ou ELF, ont en effet la propriété de pouvoir pénétrer plusieurs kilomètres sous terre ou sous la mer. Seulement ces ondes sont très peu directives, et il faut des antennes de plusieurs kilomètres de long (les sous-marins nucléaires traînent derrière eux des fil d'antenne de cette longueur). Vrai. (très typique, cette alternance de faits vrais et invérifiables)
Avec Haarp,  l'ionosphère permet enfin de focaliser les ELF et d'envoyer des puissances gigantesques (on sait faire des émetteurs extraordinairement puissants dans ces gammes d'ondes) directement vers les sous-marins. Je sais pas non plus si c'est vrai ou faux.
Les applications sont incroyables puisque on parle même de recharger des batteries à distance... C'est qui, "on" ? Et recharger des batteries avec des microwatts par mettre cube (même refocalisés), là, c'est NON !

Très rapidement, les militaires américains se sont aperçus que HAARP marchait super bien et que d'autres applications étaient envisageables : tout d'abord un "radar ELF" capable de scanner le sous-sol de la terre entière à la recherche de bases secrètes, et les mers à la recherche de sous-marins (qui ne donc sont plus du tout invisibles pour les américains, ce qui fout en l'air une bonne partie de la stratégie de dissuasion nucléaire, au moins française).

Ben tiens, pourquoi pas ? Sauf que je n'ai jamais entendu parler d'utiliser l'ionosphère pour focaliser des ondes ELF.  Même si c'est possible, le rendement doit être très faible.

Enfin HAARP permet de créer une arme EMP, une arme à impulsion éléctromagnétique... sans faire péter de bombe atomique dans l'espace. Les armes EMP anéantissent instantanément toutes les communications et dispositfs électronique chez l'ennemi. Une arme EMP a été utilisée contre l'Irak en 1991 au cours de la guerre du golfe, ce qui explique pourquoi Saddam et sa clique se sont rendus si vite.

Euh... Vous croyez ça ?

Mais le "jeu" ne s'est pas arrêté là : les américains ont très vite compris qu'ils pouvaient utiliser des énergies encore plus intenses pour détruire carrément des cibles terrestres ou aériennes... Et même carrément contrôler la météorologie ?
Ah ben tiens, tant qu'on y est...

Contrôler le climat ?


Ci-dessus : trou dans les nuages, provoqué par HAARP ?.

Pour un scientifique comme moi, ça paraît dingue.  Les énergies mises en oeuvre dans la nature sont en effet sans commune mesure avec les énergies humaines... .  Mais il faut reconnaître que lorsque l'on voit ce que HAARP est capable de faire avec des nuages (voir ci-dessus)... On se met à douter. Et si les américains avaient vraiment la capacité de créer / influencer des ouragans et des tornades ?

Bon, désolé, mais j'avais écrit ce qui précède il y a vingt ans. Et en vingt ans, on mûrit... Les images ci dessous n'ont en fait rien à voir avec HAARP et sont causés par des phénomènes parfaitement naturels, même s'ils sont rares.

Mais attention, il y a beaucoup de phénomènes "amusants" et parfaitement naturels dans notre atmosphère. Je peux donner une explication à la photo de gauche : probablement des ondes de température provoqués par le vent et le relief. 
Oui !

Il est possible que cette histoire de contrôle du climat soit du vent. Peut-être s'agit-il simplement d'une opération de désinformation, destinée à détourner l'attention des véritables buts de HAARP.

Ah, le complot dans le complot ! C'est une autre figure de style qui dont vous forcer à réfléchir. En fait, les sites complotistes sont tous faits comme ça :  L'auteur vous annonce une "vérité" fracassante, puis il vous dit que "on" veut le faire taire, et c'est bien la preuve que la vérité est vraie ! La vérité si je mens !

Cette opération se déroulerait en trois temps : 1)  les américains laissent filtrer l'info comme quoi Haarp peut servir à manipuler le climat, 2) des  soucoupistes et autres adeptes de la "conspiration" s'emparent de l'info. 3) les américains les ridiculisent en faisant appel à n'importe quel expert météo qui affirmera que pour créer une tornade l'énergie nécessaire ne se chiffre ni en mégawatts ni même en gigawatts, mais en térawatts (milliers de gigawatts) ou même d'avantage. Et c'est vrai !

MAIS il est possible aussi qu'en agissant à certains endroits et moment clefs, même avec une énergie limitée comme celle de Haarp, on déclenche de dangeureux phénomènes météo. Alors, le contrôle du climat, info ou intox ? J'en sais rien. Ce qui est vrai, c'est que HAARP existe et que les américains s'en servent et y investissent des centaines de millions de dollars chaque année...


Allons bon, l'effet papillon inversé, et  appliqué à Haarp ! Pour contrôler le climat, contrôlons le papillon ! (le papillon, ici ce serait une petite modif de l'ionosphère causée par Haarp)  Mais ça ne marche pas : le problème, c'est la croissance exponentielle des erreurs de calculs en fonction de la durée et du volume de la manipulation.

Et si une université américaine dépense de l'argent pour maintenir Haarp en fonctionnement, ce n'est certes pas pour modifier la météo, mais pour donner à des chercheurs le labo idéal pour étudier l'ionosphère : des centaines de papiers scientifiques sur le sujet sont ainsi publiés chaque année.

Encore plus fort  : manipulation mentale ?

Un certain nombre de personnes se sont engagées dans un véritable jeu de détective afin de déterminer les véritables but de HAARP : Rosalie Bertelle, scientifique et consultante pour le parlement européen, et Nick Begish, écologiste qui avec Jeanne Manning, Journaliste indépendante, est l'auteur du livre "les anges ne jouent pas de cette haarp", qui fit grand bruit.

Hélas

Selon eux, les armes EMP (et à plus forte raison, HAARP) ont un effet psychologique perturbant sur l'être humain. Il se pourrait que HAARP, arme polyvalente s'il en est, puisse aussi être utilisée dans ce but. Une arme "psychotronique" utilisant une onde ELF (ultra basse fréquence) de forte puissance, capable de manipuler mentalement les populations à leur insu. Les ondes ELF sont en effet, comme l'avait découvert dès 1952 le professeur Jose Delgado de l’université de Yale, capables de d'interférer avec les fréquences cérébrales et de provoquer la synthèse de substances neurochimiques altérant les émotions : peur, dépression, colère... Ceci pourrait (?) expliquer pourquoi lors de la guerre du golfe, des milliers de militaires irakiens se sont rendus sans combattre.

Ah ben tiens, tant qu'on y est...

Et c'est un fait que les molécules d'ADN et ARN, à cause de leur longueur, sont particulièrement sensibles aux hautes fréquences modulées en basse fréquence. Il est possible que des maladies affectant le système d'orientation des cétacés, les faisant s'échouer par troupeaux entiers sur les côtes (ce qui ne s'était  jamais vu auparavant) soient causés par les essais HAARP pour communiquer avec les sous-marins.

"il est possible que X" signifie en fait "il est probable que X soit faux"

Et cela fait des décennies que l'on sait qu'en plaçant la tête dans l'axe du guide d'onde d'un radar,  dont la porteuse est modulée en fréquence, on entend nettement la modulation "dans sa tête", (ce qui ne doit pas être bon pour la santé ;-()

Oui mais dans la cas du homme qui serait assez téméraire pour se mettre dans l'axe d'un guide d'onde radar,  la puissance reçue par centimètre cube de cerveau est des milliards de fois supérieure à ce que même le complotiste le plus délirant a pu calculer à partie des données disponibles sur Haarp.

Le texte suivant est extrait d'une revue interne du pentagone : "The revolution in military affairs - strategic studies institute, US army War college", il a de quoi faire frémir :

"Nos valeurs changent et la technologie s'ouvre sur de nouveaux horizons. Il y a peu, pendant la guerre froide, les opérations psychologiques et l'armement psychologique étaient encore primitifs.
Alors que nous entrons de plein pied dans l'ère de l'électronique et de la bioélectronique, il devient nécessaire d'évaluer les barrières morales et éthiques que nous avons posées en interdisant [toute technologie] pouvant manipuler l'esprit de nos ennemis tant à l'intérieur du pays qu'à un niveau international...
Dès que ce sera possible, nous encouragerons des entreprises privées ou semi-privées à développer une technologie appropriée... Nous pouvons agir de même avec les nouveaux types d'armement comme les armes biologiques incapacitantes et les armes psychotechnologiques avancées..."

Texte réel (qui fait un peu peur, je l'avoue, mais qui n'a rien à voir avce Haarp).  Méthode classique de l'alternance entre des élucubrations et des faits.
On notera que HAARP n'est pas cité dans ce texte, mais si l'on sait lire entre les lignes... Il faut savoir aussi, qu'au mépris des conventions internationales, les américains expérimentent depuis plus de quarante ans des armes psychologiques, sous divers noms de code : Argus (1968), Solar power sattelite (1968-1978), Space Shuttle experiments (1985), Mighty Oaks (1986), Desert Storm (1991)...

HAARP, la première arme de "mind control" (contrôle de la pensée) à l'échelle mondiale ?

Et toujours "les américains" comme bouc émissaire... Surtout ne pas oublier le point d'interrogation à la fin de la dernière ligne !

En tout cas, si c'est vrai, HAARP est vraiment l'arme absolue. Et si c'est faux, les autres capacités supposées de ce projet sont tout aussi terrifiantes.  On ne peut pas le laisser sans contrôle international... A moins que tout cela ne soit que de la désinformation et que Haarp soit sans danger... Difficile de savoir !

Et bien en fait, maintenant, vous savez !
Allez, voici une superbe video sur HAARP, comme ça vous vous ferez une idée (encore) plus claire :

Vous voulez en savoir plus ? Lisez ce livre !
Si vous avez  apprécié cette page, vous allez aimer celles-ci :
> Ajax / Aurora : l'avion hypersonique ultra secret des USA
> Hyper-technologies
> Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle ?
> Les vraies raisons de la crise économique




Tous mes livres : Cliquez sur le titre qui vous intéresse
livre: L'esprit et la Machine livre: Soul Shifter livre: Alice et la boîte de Pandore livre: Une chaîne au cou livre: Il suffira d'un battement d'elle livre: Vendre son livre sur Internet

Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

NOUVEAU ! Vous aimez ce site ? Aidez-moi !
Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (664) :

Page : [1]  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45 

out
Le 25/11/2021 à 09h20
Moi ce qui m'étonne, c'est la crédulité de tous ces *** qui disent je crois, et prennent leurs croyances pour un savoir
baubau
Le 13/10/2021 à 09h09
C'est troublant! Mais depuis la manipulation mentale d'une grande partie de l'Humanité (propagande inclusive qusi hypnotique) pour des raisons soit disant médicales), l'asservissement à un monde numérique (dont les produits, certes utiles, nous conduisent à une perte du libre-arbitre) ... plus rien de m'étonne !
Marios
Le 06/08/2021 à 17h20
Les USA ont commencés leurs recherches dans les années 1940 1950 70 années après avec toutes les nouvelles technologies croyez-vous qu'ils n'ont pas développés un projet ?
Anne O'Maly
Le 22/06/2021 à 21h56
Coïncidence récente : le laboratoire de Wuhan, plus que fortement soupçonné d'avoir relâché le covid, vient d'être détruit par une tornade...
jean
Le 13/06/2021 à 15h42
le projet haarp et Eiscat sert pour faire fondre l'arctique pour leurs gros bateaux pour le passage au nord. changement climatique ces faux
[FR] - KasSBurN-
Le 16/03/2021 à 00h47
que des fake de complotiste qui gobe n'importequoi serieu quesque les gens sont pas pret a avanté pour vendre de la bourage de mou ou ouuu les gens allumé votre serveau tout sa c'est faux
Neottie
Le 28/02/2021 à 17h33
Bien sûr c'est une réalité .Seuls , les inconditionnels des infos mainstream sont dans l'ignorance pour cela et ......tout le reste . Leur cerveau est bloqué à la réflexion personnelle .Déjà en 1950 , à Pont st esprit , les premières expériences ont été tragiques :tour d'essai .
Babar
Le 11/01/2021 à 11h25
Connerie,connerie,quand tu nous tiens.....
JEAN 21
Le 10/08/2020 à 23h14
Si une chose doit rester cachée, la technique c'est de lancer un peu de vrai vérifiable et d'y ajouter des détails qui décrédibilisent tout, comme ça on vous pousse à y classer dans le domaine conspirationniste.<br />rnBelle manipulation pour pouvoir continuer d'agir tranquillement dans notre dos.
Vie
Le 21/04/2020 à 14h55
Bravo à tout ces millionnaires qui prennent nos vies et celle de nos enfants et petits enfants,à tout ces dirigeants qui veulent notre mort<br />rnArrêtons de vivre comme des moutons, la société nous dirige,Il est temps de se réveiller avant de mourir.....<br />rnMerci HAARP!!
Balou
Le 13/03/2020 à 22h42
Les américains ont toujours été leader dans toute les guerres du monde, la base des problèmes dans toute ses guerres viens de leurs dirigeants, de Gaulle avait raison de ne jamais leur faire confiance, tout ce qui arrive vient de ce pays
regoregap
Le 20/01/2020 à 20h21
Toujours les USA les méchants ! Qui a commencé les premiers ce sont les Russes pourtant...<br />rnVoir => https://www.jp-petit.org/nouv_f/Crop%20Circles/haarp_russe/haarp_russe.htm<br />rnIl y a même les Européens avec Eiscat qui est financé et exploité par les conseils de recherche de la Norvège, Suède, Finlande, Japon, France, le Royaume-Uni et l\'Allemagne.<br />rnVoir => http://www.wikistrike.com/article-eiscat-le-haarp-secret-europeen-105935612.html<br />rnRenseignez-vous au lieu de toujours diaboliser les Américains !
Fredo
Le 21/12/2019 à 04h27
Pour ceux , on va dire les septiques ´retournaient dans votre monde de biques
Miya
Le 22/11/2019 à 14h10
Arrêtez avec vos gros délires ! Si vous êtes manipulés c'est parce que vous le voulez bien et que vous êtes juste des simples d'esprits qui croient tout et n'importe quoi !<br />rnPerso je ne crois pas à tout ça et tout va bien dans ma vie y compris la santé !<br />rn<br />rnC'est vous qui créez vos malheurs et comme ont dit, on attire ce qu'on mérite. ;-)
stella
Le 04/04/2019 à 09h00
Anaxarete vous dites que HAARP c'est terminé, j'en doute ou du moins ils font encore plus fort. On rentre dans un monde de perdition où les fous ne sont pas ceux que l'on croit. La technologie que je dirais "populaire" à la portée de tous a déjà des impacts bien néfastes sur la santé. Triste monde dans lequel des hommes, se prenant surement pour des dieux, nous entraînent dans le cahot.
page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page