Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Chateau étrange

Depuis en haut et en bas, peinture que j'avais peinte il y a quelques années déjà, j'avais envie de me replonger dans le domaine des illusions et des distorsions géométriques à la Escher. Ajoutez à cela le fait que j'ai toujours adoré dessiner des chateaux médiévaux, et voila à quoi j'ai passé tous mes weeks-ends de décembre 2011 !

chateau étrange peinture de serge boisse (illusion)

 Allez je vous fait un petit cours de peinture gratuit en vous expliquant comment j'ai peint cette toile.


Le point de départ c'est cette image que j'ai trouvé sur le web et dont malheureusement j'ignore l'auteur et la technique (apparemment c'est de l'acrylique ?). Mais plutôt que de la recopier servilement, j'ai décidé de changer un peu les choses. D'abord en faisant  une huile parce que je ne peint que des huiles sur toile, ensuite, en distordant les formes, un peu trop sages de ce modèle, en "tordant en S l"axe vertical", comme ça :
Je suis assez content de ma première ébauche (ci dessus), peinte à la térébenthine naturellement (mais en fait dans ce tableau je ne vais presque pas diluer), donc il n'y a qu'a continuer en se laissant guider par les formes, si j'ose dire.

Enfin mine de rien tous ces crénaux sur les murs c'est pénible. Le tableau fait 50x70cm, et je peins  avec un pinceau plat de 1 cm de large.

 La palette, pour le moment, c'est du blanc, terre de Sienne, bleu cobalt, un peu de bleu phtalate (un choix peu judicieux à postériori). Pour l'instant les couleurs sont très moches. Mais bon c'est juste pour la mise en place. Va quand même falloir revoir tout ça. C'est le moment de passer à l'huile (mais en fait je ne dilue quasiment pas à ce stade, et oui, je peins dans le frais)
Bon alors on repasse partout... Je rajoute du rouge vif (lefranc série fine) à ma palette, et un soupçons de jaune de cadmium. Le rouge mélangé à l'ocre c'est pas mal.
En rose, le chateau d'en bas est quand même mieux, par contre celui d'en haut est trop bleu.  Mine de rien, sur cette peinture le dosage des couleurs n'est pas évident. Tout ça manque encore terriblement de contraste, de folie, d'un je ne sais quoi qui serait ma touche de génie (enfin toute modestie mis à part)

Il y a une seule chose qui me plait pour le moment : le ciel en bas,que je n'ai pas mal réussi.

Bon alors que faire pour faire flasher ce tableau ? Peut être du jaune ?
Allez, un peu de jaune de cadmium... Aïe ! Que se passe-t-il ? C'est horrible...  Le problème avec le jaune de Cadmium c'est qu'il se mélange mal et qu'il est très, très puissant... On ne voit que lui ! Mais là, c'est trop ! Allez, pas de regret, j'efface, au chiffon et à la peinture blanche...

Je ne le sais pas alors mais je suis passé à coté d'un truc super... que je n'ai vu que plus tard, en retouchant les photos une fois le tableau fini : avec plus de contraste, j'aurais pu obtenir le résultat ci-dessous, et franchement ça aurait eu de la gueule, non ?
Bon, donc une fois mon jaune retiré, je vais faire quoi pour lui donner de la "pèche" à ce tableau ? Reste le rouge, pur (en bas) ou dilué avec du blanc (en haut).

Je repasse encore une fois partout, je paufine les détails, je refais tous les murs (y compris et surtout celui à droite, et la guérite d'où partent les chaines du pont levis), je refais tous les toits même si c'est pas flag sur l'image ci contre, je m'occupe un peu de la végétation (pas de vert dans ma palette : du bleu cobalt et (quand même) un soupçon de jaune de cadmium). Pour la première fois, un soupçon de noir dans les rochers en bas à gauche et dans la forêt en bas à droite. Mais gaffe avec le noir, c'est comme avec le blanc, c'est un faux ami, faut s'en méfier ! Pour faire du sombre, je préfère de loin mélanger de la terre de sienne avec du bleu cobalt...

Je signe... Toujours trop tôt comme d'habitude...

Et c'est là, comme pour santorin le soir, que j'ai l'idée ajouter le soleil. Enfin, ici, deux soleils !
ils sont sympas, ces soleils ! j'ai choisi de les faire blancs, suggérant un soleil d'hiver. Donc de la peinture blanche, bleue et ocre, et un savant dosage des rayons...
C'est bien mais il manque encore un truc, je ne sais pas quoi...

Du coup, je laisse le tableau comme ça pendant une semaine entière sans y toucher

Et c'est au bout de ce temps que je me dis que finalement un peu de jaune et d'orange sur le coté gauche ne ferait pas de mal.
Et voila le résultat ! J'aime bien comment l'assymétrie jaune-bleu (gauche droite) répond à l'assymétrie haut-bas... Dites moi si vous aimez !

< Retour à la liste de mes tableaux
> cours de peinture à l'huile
Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (1) :

Page : [1] 

michmich
Le 05/01/2014 à 23h00
très joli travail...un monde onirique baigné dans une bonne lumière...excellent dessinateur vous êtes! je peins également

mais n'ayant pas votre patience je fais dans le genre impressioniste ou fauve.


Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts fait par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page