Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Cours de peinture à l'huile, partie 3 : Santorin le soir (peindre un paysage)

Par où commencer 

serge boisse peignant "santorin le soir"
Pour faire cette peinture, je suis parti de cette belle photo de l'île de santorin en Grèce.  Mon idée, c'était de reproduire assez fidèlement les maisons, mais de changer complètement le ciel en lui donnant une couleur "coucher de soleil".

J'ai donc retouché la photo à l'ordinateur (avec le logiciel irfanview) jusqu'à obtenir un résultat que je jugeait à la fois beau et "peignable". La difficulté de cette peinture réside en effet dans les très nombreux détails... On va voir ça.

Pour peindre, j'ai posé mon ordi à coté de moi, ce qui me fournissait le modèle. OK je sais vous allez me dire "moouais, où est la créativité la dedans ? Et bien il reste beaucoup de choses pour s'exprimer, même quand on peint d'après une photo ! On va voir ça aussi.

Bon, on y va 


Première étape (30') :

Contrairement à ce que j'avais fait pour le portrait de Françoise et pour Anaïs, j'ai décidé de faire un fond.  Ça se comprend : après tout, ça n'est pas un portrait mais un paysage.

Seulement, je n'ai pas fait un fond uni, mais j'ai dégrossi les grandes zones avec un pinceau large.  A ce stade et pour un bon bout de temps encore, je dilue seulement à la térébenthine.


Étape 2 (30')

Je donne des couleurs aux grandes masses.  Ça n'a l'air de rien, mais ça prend du temps

Étape 3 (1h)

Bon il est temps de peindre quelques maisons, en commençant par la droite du tableau. Je n'utilise que du bleu cobalt et un peu de rouge carmin ici.
Étape 4 (1h)

On continue à peindre des maisons, au centre cette fois ci, et je trace quelques détails avec l'extrémité du pinceau, ce qui fait des rayures blanches dans la peinture fraîche : bien mieux qu'un crayon !

A ce stade je suis moyennement content car l'ensemble est assez terne. Il va falloir mettre plus de couleurs !
Étape 5 (1h)

Je trace un peu le clocher au premier plan, mais surtout je donne plus de profondeur au ciel avec du jaune de cadmium et un brin de rouge.

Bon maintenant c'est le premier plan qui est terne par contraste. Qu'à cela ne tienne, on va y remédier.


Étape 6 (2h)

J'y vais couleur par couleur, car je suis fan des couleurs pures. Donc là j'accentue les détails sombres : la falaise au premier plan en bas, quelques ouvertures sur les maisons (ce qui permet de bien les positionner).

Donc du rouge, du bleu, et pour la première fois  du noir (pas du noir pur encore  : il est obtenu en mélangeant du bleu outremer et du marron)

La peinture commence à ressembler à la photo, mais il y a encore beaucoup à faire. 
Étape 7 (30 minutes)

Des détails, encore des détails, le diable est dans les détails ! Ici, sur la partie droite de la peinture.

Je remarque que malgré tout on n'arrive pas à bien "lire" le tableau. Tout ça est trop confus.
Étape 8 (2h)

Bon OK, on laisse tomber la térébenthine, et on dilue avec de l'huile. Je repasse partout, j'accentue les contrastes...

Je suis tellement content que je signe ! GRAVE ERREUR ! Je n'en suis même pas à la moitié ! C'est le lendemain en regardant la toile que je me rend compte que ce n'est qu'une toile "banale" et qu'il y manque le je ne sais quoi qui la distinguera de la masse...

Oui, mais quoi ?
Étape 9 (3h)

première idée : améliorer les contrastes et faire ressortir les couleurs, ajouter quelques détails.

C'est plus joli, mais c'est toujours pas ça. Je laisse une semaine le tableau, pour me "vider les yeux".

Et c'est là que j'ai l'idée d'ajouter le soleil.
Étape 10 (30 minutes)

Bon je ne vais pas me contenter d'un bête disque blanc ou jaune. Il faut un GRAND soleil avec un effet quasi impressionniste que j'obtiens avec des cercles concentriques. Pour les faire, c'est soit à la peinture blanche (mais j'aime pas trop car c'est bien connu le blanc tue les couleurs), soit au contraire en grattant la peinture qui est encore assez fraîche.

Et puis un peu plus de rouge dans le haut du ciel ne fera pas de mal...
Étape finale (3h)

Allez, encore un peu plus de rouge dans le ciel, et un peu plus de couleurs sombres sur le coté gauche du tableau pour accentuer le contraste...

 
C'est fini ! Ouf ! 


Vous pouvez admirer le résultat en grand sur la page "mes tableaux" de mon site.
> Suite de ce cours de peinture à l'huile : Santorin la nuit
Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (11) :

Page : [1] 

Ange
Le 21/10/2015 à 13h11
Ici la toile prend tout son sens par le laché prise de l artiste<br />rnSon savoir faire du goût et beaucoup d imagination.Merci pour ce cours.
RACHEL
Le 05/05/2015 à 18h45
Un tableau n'est pas une photo; moi, j'aime bien votre interprétation.
Phil
Le 23/12/2014 à 17h36
Bonjour d'un peintre amateur,<br />rnJe ne connaissais la technique d'approche du sujet, je trouve à la réalisation, est trop contastée ,regardez la photo, les couleurs sont à peines accentuées; Bon c'est mon œil à moi!<br />rnPhilippe Olivier.
maubpi
Le 05/01/2012 à 21h25
Je regarde votre travail, superbe,j'ai acheté des couleurs, des pinceaux et une toile.Je vais me laisser guider par mon envie, vos conseils, votre humour et votre enthousiasme.Allez, demain matin je me lance...

Merci a vous
bepohuk
Le 28/09/2011 à 13h41
Comme vous me faites rire avec vos commentaires.Vous dédramatisez et vous êtes un exemple vivant du lâcher -prise !!!Merci, je vais en prendre de la graine .
anny
Le 20/09/2011 à 12h48
J'aime bien.<br />rnOn dirait que les maisons ont des yeux (les fenêtres) et qu'elles s'épient les unes les autres.<br />rnMerci de nous montrer comment on peut interpréter une photo somme toute banale en donnant de la chaleur et de l'émotion. Et un peu d'humour aussi.
PAT
Le 26/07/2011 à 18h24
bon travail,je dessine sur calque ensuite je le retourne et je passe sur les traits de la terre ditalie melange a du blanc de zing , le tout dilue a la terebentine, ainsi on ne voit pas les traits des contours lorsque lont peint
MisterZ59
Le 10/01/2011 à 14h54
Salut

Franchement je trouve ca super de retravailler la photo sur ordinateur avant de la peindre

sa permet effectivement de la personnalisé, de lui donné des effect que l'on oré pas vu ds la réalité et qui ki son de bonne représentation qui sorte de l'ordinaire

travail interessant

a+
Jo
Le 06/01/2011 à 11h20
anic : ta gueule
anic
Le 17/12/2010 à 08h26
Bonjour

Je peins habituellement à l'acrylique que je maîtrise bien mais l'huile me taraudait depuis pas mal de temps ( aïe il serait temps que je m'y mette à 60 ans ) bon enfin .

J'aime beaucoup votre façon de transmettre mais il me manque une petite info. A chaque étape, je me suis demandé si vous aviez laissé "prendre " ou séché un peu. Difficile de se rendre compte si vous travaillez toujours dans le frais.

En fait c'est justement ce que je n'arrive pas à bien saisir avec l'huile. Je vois ici que c'est à partir de l'étape 8 que vous rajoutez de l'huile ( chouette ça c'est précis, je comprends qu'auparavant, il n'y avait que du diluant )

J'ai hâte d'avoir vos réponse, merci d'avance

Au fait j'ai un mac, le logiciel irfanview est-il compatible, je ne le connais absolument pas !

Anic
MAYA31
Le 01/12/2010 à 10h19
C'est magnifique ! Quelle chaleur...

Même en passant plus de temps sur un tableau, je n'arrive pas à ce résultat.

Merci de partager votre savoir.

Cela me donne confiance.


Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts fait par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page