Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

DANGER !


Vous êtes-vous demandé pourquoi les Ummites ne nous donnaient pas plus de renseignements scientifiques, en particulier concernant la physique des particules et la nature de l'espace-temps ?

Voici ce qu'ils nous disent (doc. D59) :

Quel est donc ce danger ?

Il réside à mon sens dans l'irresponsabilité des dirigeants terrestres qui, s'ils étaient en possession de certains concepts, n'hésiteraient sans doute pas à les utiliser dans des buts militaires.

Je ne doute pas un instant de ceci, l'histoire nous en fournit des exemples abondants. Par exemple le cas célèbre de la lettre d'Einstein au président Trumman qui lui recommandait de lancer des études pour la construction de la bombe atomique. Je ne veut pas discuter ici du fait de savoir si oui ou non Einstein a eu raison : les tenant du "oui" arguent du fait indéniable que la bombe A puis H et le concept de dissuasion qui s'en suivi a effectivement sans doute effectivement été le facteur qui a empéché jusqu'à maintenant une troisième guerre mondiale ; les partisants du "non" nous demandent si Hiroshima et Nagasaki étaient vraiement nécessaire pour parvenir à ce résultat ? Je n'rentrerai pas dans ce débat.

Mais de nous jours un danger encore plus grave qu'une guerre atomique menace l'humanité : La bombe H n'est en effet qu'une allumette en regard de ce que serait une bombe à anti-matière (ou une arme à plasma comme disent les Ummites).

Citons les encore une fois (doc. js388) :

Nous y sommes donc en plein !

Qu'est-ce qu'une arme à anti matière ? Dans une bombe A ou H, seule une part infime (1%) de la masse d'uranium ou d'Hydrogène mise en jeu est convertie en énergie. Une bombe a anti-matière, c'est la possibilité de conversion totale d'une masse donnée de matière en énergie.

Pour donner une idée de la puissance d'une telle arme, comparons la avec une bombe H de 1 mégatonne (c'est à dire d'une puissance équivalente à l'explosion d'un million de tonnes de TNT car telle est l'unité de mesure de puissance utilisée) : cette bombe crée une "boule de feu" (plus exactement de plasma) d'environ cent mètres de diamètre, donc la chaleur est telle que par simple rayonnement thermique elle est capable de faire fondre le métal à dix kilomères de distance. La plus puisante bombe H qui a été expérimentée (par les soviétiques) faisait 3 mégatonnes. Les soviétiques ont fabriqué une bombe de trente mégatonnes qui existe encore (elle est stockée sur le site d'expérimentation en sibérie) et qu'ils sont incapables actuellement de désamorcer. Cela fait froid dans le dos...

Mais une bombe à plasma utilisant ne serait-ce que deux kilos d'anti-matière créerait une boule de plasma de cent kilomètres de diamètre. La chaleur serait telle que le sol serait vitrifié jusqu'à une distance de cinq mille kilomètres. L'onde de choc ferait plusieurs fois le tour de la terre, accompagnée à chaque fois d'un vent de plus de mille kilomètres/heure. Le bruit de l'explosion serait tel que la moitié des humains seraient atteints de surdité irréversible...

Il se trouve que nous savons déja produire de l'anti-matière en quantité appréciable : quelques grammes au total ont déja été produits dans des accélérateurs de particules. Certes, objecterez vous, ceci est le total de la production de dizaines d'années de recherche, et nul n'a jamais été capable de fabriquer et encore plus de stocker plus de quelques microgrammes à la fois... Vrai, n'est-ce pas ?

Oui et non : En utilisant des réseaux d'atomes disposés en couches cristallines, il est théoriquement possible (et cela a déja été fait) des stocker des "anti atomes" ionisés dans les mailles du cristal, ceux-ci étant repoussés par les forces électromagnétiques et n'interragissant donc pas avec les atomes du cristal... sauf en cas de choc violent qui se traduirait par un joli boum... Un épais secret voile ces recherches éminemment dangereuses mais pourtant probablement déja conduites aux USA, dans la fédération de Russie et en France...

Science-fiction : par le "plus grand des hasard", un scientifique trouve le moyen d"inverser les axes", comme disent les Ummites, d'une quantité macroscopique de matière pour la transformer d'un seul coup en anti-matière... un scientifique bien loin de se douter des conséquences d'une découverte anodine, non ?

Il vaut certainement mieux, comme disent les Ummites, attendre que le réseau social terrestre se soit assagi avant de lancer de telles découvertes dans la nature...

Pour cette raison, la reflexion sur le sujet des ibozoo-uu n'est pas neutre, éthiquement parlant... Et en ce qui ME concerne si d'aventure je découvrait quelque chose sur cette fameuse inversion des axes (ce qui n'est pas le cas, je vous rassure tout de suite), je le garderai pour moi... A moins d'être CERTAIN que l'on puisse en utiliser un "dérivé" sans danger (par exemple un appareil pour la transmutation de la matière, que les U. disent pouvoir réaliser si facilement, ou un appareil de production d'énergie).

Je propose donc ceci comme une charte a tous ceux qui travaillent sur ces sujets (on les compte sur les doigts d'un main à mon avis sur la planète).


> La suite : Synthèse de l'affaire Ummo
< retour aux pages "Ummo"
< retour aux pages "E.T."

 

Journal d'un terrien

Commentaires (1) :

Page : [1] 

edfech
Le 07/01/2010 à 22h50
Assez inquiétant comme évolution! Mais n"est ce pas le fardeau de toute civilisation ???


Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts fait par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page