Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

L'affaire UMMO

Historique de l'affaire

En 1966, Fernando SESMA, un espagnol branché sur l'ésotérisme, commence à recevoir des lettres, qui disent à peu près ceci : "nous sommes des extra terrestres originaire d'une planète que vous pourrez appeler Ummo (prononcer : Oummo, la lettre était en espagnol !) en visite sur votre planète, et nous allons régulièrement vous envoyer des lettres dont nous vous engageons à faire partager le contenu a tous vos amis". Et de fait il reçoit régulièrement des lettres. D'autres destinataires recevrons également des lettres (34 espagnols, et plusieurs français)

Au lieu de jeter les lettres, Sesma commence à les faire partager et un "réseau d'initiés" se crée. Il y aura également des échanges téléphoniques., très brefs, mais jamais de contacts directs. Cela va durer jusqu'en 1992 (soit pendant 26 ans !), puis il y a une interruption et une reprise en 2003.

Au total on connaît actuellement 180 documents, parfois très longs. Ces "lettres" dont le style est très verbeux et énervant à lire parlent de sujets aussi divers que l'histoire d'Ummo et de la présence des "Ummites" sur terre, le langage ummite, des recommandations générales "pour les terriens",  une théorie originale de l'évolution biologique dans l'univers, des lettres dont le contenu pourrait être qualifié de "théologique", et des explications qui semblent être scientifiques, sur des sujets comme la cosmologie, la physique quantique et relativiste (mot terrien assez inadapté pour définir ce qui est réellement dans ces documents) ou la logique mathématique. Malheureusement ces informations scientifiques, quoique très abondantes, sont souvent parcellaires et ne constituent jamais des théories complètes et "prêtes à être digérées". Il n'y a que des pistes à suivre et des indices.

Les ummites racontent qu'ils sont, en petit nombre, sur notre planète depuis 1950 (le premier atterrissage d'une nef Ummite a eu lieu en 1950 dans la région de Dignes, en France), et qu'ils étudient depuis notre planète "fascinante". leur planète se situerait à 14 années lumière de la terre, et quoique ils disposent d'un moyen de faire le voyage en quelques mois seulement, de tels voyages ummo-terre ou terre-ummo sont rares et le corps expéditionnaire ummite est renouvelé assez lentement.

Les ummites ressemblent physiquement à nous, ce qui est très surprenant, mais ce qui s'explique par leur théorie biologique. Leur organe vocal est toutefois très peu développé et ils doivent utiliser des micro amplificateurs miniaturisés pour se faire entendre. Mais en gros un ummite convenablement maquillé peut passer pour un terrien, même de très près.

Bof... ?

Vue d'artiste d'une nef Ummite Jusqu'ici ça ressemble à un vaste canular. Le problème, c'est que certaines personnes vont tenter de décrypter le contenu scientifique des lettres, et qu'ils sont tombes sur des choses extraordinaires : Il y a tout d'abord Jean-Pierre Petit, un astrophysicien français génial, qui va comprendre que certains documents donnent la clef d'une théorie de l'univers (une théorie de la cosmologie), qu'il va compléter et publier. JPP a ainsi affirmé que personne sur terre ne pourrait avoir des idées pareilles, et surtout maintenir la cohérence de la théorie dans un ensemble aussi disparate que les informations parcellaires contenues dans les lettres. Les auteurs des lettres connaissaient la théorie avant d'en décrire des bribes dans leurs messages.

Il en va de même pour leur théorie de la structure de la matière, théorie dont l'analyse est très ardue car elle suppose que nous dépassions certains blocages mentaux dus à notre éducation : mais ce que nous avons pu en extraire jusqu'à présent est très, très intéressant. (par "nous", j'entends le petit groupe de personnes qui travaillent encore à l'analyse scientifique des documents, groupe dont je fais partie)

Il y a ensuite le cas de Jean Polion (c'est un pseudo car il veut préserver son identité), qui s'est penché sur le contenu purement linguistique des lettres, et en a dégagé la structure. Cette structure ne ressemble à celle d'aucune langue connue sur terre, et pourtant elle aussi a sa cohérence interne tout à fait remarquable. Signalons que certains sites web affirment que la langue ummite ressemble énormément au chinois mandarin, que ce serait même du mandarin "transcodé" : il s'agit d'une désinformation pure et simple, désinformation dont le but ne laisse pas de faire réfléchir.

Enfin il y quand même dans les lettres certaines informations qui sont des faits purs, inconnus de la science terrienne actuelle (2004), et pour lesquels il serait possible de monter des expériences pour les vérifier. Mais ces expériences sont assez complexes, voire à la limite de ce que nous savons faire, ce qui fait qu'elles n'ont pas été montées. Un jour, peut-être ?

D'accord, il faut voir !

Précisément. C'est pourquoi je mets à votre disposition sur ce site une grande partie des documents , ainsi que l'analyse que j'ai pu faire de certains d'entre eux (en particulier sur le thème de la structure de l'espace-temps, et de la logique mathématique). Ensuite, une fois que vous vous serez fait une idée, je vous invite à vous reporter à la synthèse.



 

Commentaires (34) :

Page : [1] 

Archnagina
Le 25/07/2016 à 00h24
Chaque chercheur se doit d'être iconoclaste et ne pas se conformer aux préceptes culturels de son époque, au risque de se voir brûler sur le bûcher des vanités!



Salutations distinguées!



Archangina
Archangina
Le 25/07/2016 à 00h17
Cette position tiède que vous adoptez n'est pas très convaincante dans la mesure où vous dites des choses que vous contredisez ensuite, sans parler de votre intérêt visible pour la question, sinon vous seriez resté dans le Comité d'Administration de votre "Jeux de Go" locale!

Donc ou bien vous avancez masqué afin d'éviter d'être également la risée de vos confrères ainsi que Petit aurait du faire (?) au risque de l'obscurantisme scientifique en vigueur et de la MHD, ou bien c'est une affaire de jalousie, comme dans tous les domaines! Quand bien même, en vertu de quel savoir de modeste ingénieur de province peut-on se placer quant on n'est pas astrophysicien?!...



Pour conclure et ne pas mâcher mes euphémismes, au point ou j'en suis, je me permettrais de rappeler que l’attitude d'un chercheur devrait être de chercher et non de dénigrer ou de préjuger du travail d'un éminent collègue, selon la conformité scientifique de son époque. Non plus d’émettre des jugements de valeur péjoratifs comme "verbeux" à propos de ces 6000 pages de prospectus ummites que vous n'avez certainement pas lus, ainsi que Petit l'a fait, selon toute vraisemblance. Ce qui serait très salutaires pour pour toute inspiration!
Archangina
Le 25/07/2016 à 00h02
Last but not least, vous dites que Sesma a avoué ces canulars! Sans doute a-t-il été contraint de le faire pour des raisons faciles à deviner, engouement mondial, dérives sectaires, pessions diversesu, attitude systématique et regrettable de dénégation ou de dérision. En tant que "aiguilleur du ciel", votre ancienne profession, vous n'êtes pas sans ignorer l'escamotage par la Nasa des témoignages les plus crédibles des personnalités de haut rang et d'innombrables pilotes quant aux OVNI. Sans doute les enfants de l'ummanité sont dores et déjà préparés par les dessins annimés à accueillir enfin ces hypothèses.

Les prétendument ummites eux-même, avaient demandé à maintes reprises à Sesma et à ses prosélytes de ne pas rendre publiques ces lettres et ces éclairages scientifiques sous peine de jeter eux-mêmes le discrédit sur tout cette affaire, ce qui fut fait! Encore aujourd'hui, nous sommes frappés par une position d'indécidabilité en ce qui concerne la véracité de ces théories scientifiques.



Archangina
Le 24/07/2016 à 22h48
C'est triste, Monsieur, vos certitudes très limitées au registre de l'inquisition scientifique actuelle!

C'est triste que vous ne mettiez pas de majuscule à "jean-pierre" Petit et que vous passez sous silence, immédiatement après son nom, comme si tout le monde savait obligatoirement qui il est, le fait qu'il soit astrophysicien et qu'il aurait dû avoir le Prix Nobel s'il n'avait pas été couvert de discrédit à la publication de son "Enquête sur les Extra-Terrestres qui sont déjà parmi nous", par des universitaires bien-pensants et des gens qui, eux, savent! Que le dit JP Petit ait été couvert de prix pour ces découvertes mondialement reconnues dont seulement trois têtes en France pouvaient en juger. Que vous ayez oublié de spécifier tout de suite après avoir écorcher son nom, le fait qu'il ait était chercheur au CNRS jusqu'à sa retraite, et directeur de thèses de doctorat en astrophysique. Que vous vous commenciez chaque phrase par "je", comme si votre avis valait lettre de vérité. Il y a 5 minutes je ne savais même pas qui vous étiez! Maintenant je sais!...



In fine, heureuement que JPP a ressucité la "magnetohydrodynamique", tombée curieusment en dessuètude alors même que son conepteur, Hanes Alfvén, avait eu le nobel en 1970! J.P. Petit affirme s'être inspiré de ces écris prétendues ummites. Fussent-ils des canulars, impossibles de la part d'un médiocre "technicien de surface" comme Sesma, et même des scientifiques de renom! - c'aurait été des canulars de génie, nobelisables! Qui pourrait se targuer de les avoir écrit?!...A part JPP - pas assez masochiste pour s'être lui-même exclu du jeu de cette manière.

armel
Le 10/03/2016 à 19h49
que pensez-vous de l'affaire rendlesham
Jalpur Citraj
Le 22/04/2015 à 11h50
Je ne comprends pas plus la position "cette histoire est vraie donc je considère TOUT le contenu des lettres comme parole d'évangile" que la position "cette histoire est impossible, donc je vais la réduire à TOUT ce qui peut être présenté comme mystification".



Un canular veut créer du buzz et n'inclurait pas des appels à ne pas être cru.



L'ensemble de cette affaire est cohérent avec l'idée d'une expérience CONTRÔLÉE, et non d'un canular "lâché" dans la société.



L'outil de ce contrôle est justement un savant dosage de désinformation afin d'éviter l'emballement de notoriété.



Je vous rappelle que les premiers courriers adressés à Fernando Sesma avaient pour but d'évaluer les contacts que ce dernier prétendait avoir d'autres ethnies extraterrestre.



Je vous invite à conserver à l'esprit la possibilité que l'opération ummite n'avait pas pour objet l'éducation de l'humanité, ou l'étude de cette dernière, mais plutôt de laisser des marqueurs destinés à d'autres visiteurs pressants ou futurs.



Merci de votre intérêt.
klod
Le 31/12/2014 à 07h03
Le 9 septembre dernier est décédé José Luis Jordan Peña, un madrilène né en 1931 à Alicante et technicien supérieur en télécommunications. Ce nom ne vous dit probablement pas grand chose, et pourtant, cet espagnol est l’auteur présumé d’une des supercheries les plus sophistiquées de ces cinquante dernières années : « l’affaire Ummo ». De quoi s’agit-il ? De soucoupes volantes, d’extra-terrestres humanoïdes à l’intelligence supérieure, et de mystérieuses lettres adressées aux plus grands esprits terriens reconnus par nos visiteurs célestes. Tout un programme. Mais ne nous y trompons pas, si la supercherie peut sembler fumeuse (tout comme son nom, inspiré du mot « humo » signifiant fumée en espagnol), la complexité de sa mise en œuvre en fait certainement une des meilleures histoires sceptiques. Il fallait donc bien rendre un dernier hommage complice au « père » des Ummites…<br />rn<br />rnLa science-fiction américaine a favorisé une vague spectaculaire d’observations d’ovnis et autres témoignages de rencontres du troisième type. Certains se sont limités à décrire ces expériences fictives dans les récits des magazines pulp, d’autres en ont fait un véritable sujet de recherche ufologique. Quelques uns, hélas, y ont puisé l’inspiration nécessaire pour fonder des mouvements sectaires. Mais l’affaire Ummo est unique en son genre : elle repose sur un canular très élaboré, savamment orchestrée par Péña et ses complices dès les années 60. Quelle fut la motivation de Peña ? Nous ne le saurons jamais vraiment. Peut-être voulait-il démontrer par cette imposture la crédulité de ses contemporains, ou tout simplement faire une blague potache aux ufologues les plus farfelus. Toujours est-il que les premières lettres parviennent début 1966 à Fernando Sesma Manzano, un employé de télégraphe espagnol, déjà connu dans le petit milieu ésotérique pour proclamer entretenir une correspondance avec les extra-terrestres. Une fois le premier poisson ferré, les lettres ummites annoncent à Sesma la venue d’un astronef sur le sol espagnol à la fin du mois de mai 1967. Les traqueurs d’ovni sont sur l’affaire, et miraculeusement, une soucoupe volante est observée à San José de Valderas dans la soirée du 1er juin. A l’origine des clichés et témoignages rapportés, un certain José Luis Jordan Peña déjà connu des ufologues pour son observation (révélée depuis truquée) d’un ovni à Aluche en février 1966. La presse locale s’empare de l’affaire et publie sans même s’interroger les clichés de la fameuse soucoupe volante en forme d’assiette plate.<br />rn<br />rnL’affaire connaît un emballement important lorsque Antonio Ribera et Rafael Farriols relatent la correspondance de Sesma et l’observation de San José dans le livre « Un caso perfecto » . France-Soir titre le 8 août 1968 : « Des êtres d’une autre planète vivent sur la terre avec de faux papiers ». En 1979, Ribeira publie « Ummo, le langage extra-terrestre ». Les correspondances s’intensifient. En France, le GEPA reste sceptique, mais une lettre annonçant que des documents ummites ont été enfouis près de La Javie, en Haute-Provence, enthousiasme les ufologues français. Parmi les chasseurs de trésor figure un certain Jean-Pierre Petit, physicien et directeur de recherche au CNRS. Il se procure des lettres ummites et s’en inspire pour ses travaux en magnétohydrodynamique. Ces lectures ont un effet positif sur ses réflexions, renforçant ainsi sa crédulité. Les expériences nées des révélations scientifiques ummites sont couronnées de succès, Petit y voit là une preuve matérielle en faveur de leur origine extra-terrestre. Il finit par écrire à son tour un livre, « Enquête sur des extra-terrestres qui sont déjà parmi nous », succès éditorial et début de sa médiatisation sur les grandes chaînes de télévision. Nous sommes alors en 1991, et l’affaire Ummo vit pourtant ses dernières années de mystère.<br />rn<br />rnummoEn effet, José Luis Jordan Peña commence à éprouver des remords. Notamment en raison de la récupération sectaire de Ummo. Jusque là, son expérience est couronnée de succès et il a pu prouver comment une imposture suffisamment bien ficelée peut en toute bonne foi suspendre l’incrédulité de scientifiques respectables. Mais la supercherie est allée trop loin : la secte Edelweiss a incorporé le mythe dans ses dogmes, et marque au fer rouge le sigle Ummite sur des enfants. Peña décide de révéler la supercherie. Il avoue en 1993 être l’auteur de la correspondance ummite, et publie dans la revue sceptique La Alternativa Racional (n°29, été 1993) un article détaillé sur sa mystification. En 1997, il confirme ses propos au journaliste Manuel Carballal, qui les publie à nouveau dans la revue Enigmas. Peña explique tout : les courriers étaient rédigés durant ses après-midi de week-end, puis il profitait de ses voyages à l’étranger pour les poster. La supercherie de la soucoupe volante est confirmée, c’était bien une maquette soutenue par du fil de nylon. De même que les fameux enregistrements sonores trafiqués. Après ces révélations, la supercherie s’effondre progressivement, le nombre de lettres « dévoilées » décroit, certains farceurs ou ufologues acharnés tentant de ressusciter le mythe, mais sans succès. Ils n’ont pas le talent de Peña en ce domaine. Selon toute vraisemblance, si la plupart des hypothèses scientifiques Ummites s’avérèrent inexactes ou fantaisistes (notamment leurs théories farfelues en matière de neurologie ou leurs erreurs de distances astronomiques, un comble pour des voyageurs spatiaux), une petite minorité d’entre-elles étaient de très perspicaces propositions, vraisemblablement construites à partir d’une culture scientifique et d’une bibliographie sérieuse. La formation de technicien supérieur en télécommunications de Peña confirme indirectement que les questions physiques abordées dans ses lettres étaient les plus crédibles, notre mystificateur bénéficiant de ce fait d’un bagage scientifique à même de le laisser développer dans ces courriers ses propres propositions de recherche.<br />rn<br />rnIl semble donc raisonnable de conclure que Peña n’était pas seulement un passionné de science-fiction et un farceur à l’esprit fécond, mais également un homme de science plutôt brillant, qui aurait peut-être fait une très belle carrière de chercheur. Cela explique probablement pourquoi des scientifiques furent séduits par l’audace des propos tenus dans ses courriers. Était-ce une raison suffisante pour croire que leur correspondant était bien d’origine extra-terrestre ? La chose semble aujourd’hui surréaliste tant l’hypothèse ummite ne tient pas une seconde face au principe du rasoir d’Ockham, aussi n’est-il pas étonnant que les « victimes » de la supercherie payent désormais très cher leur crédulité. Cependant, si José Luis Jordan Peña ne fut pas pour autant une sorte de roi Ubu au pays des scientifiques, il n’en reste pas moins un sceptique potache au pays des ufologues. Saluer sa mémoire aurait toutefois de quoi faire grincer des dents, à moi le premier, car l’homme fut aussi un partisan et délateur franquiste – de sinistre mémoire. Aussi tenons-nous en à sa farce sceptique, et adressons-lui un dernier clin d’œil pour avoir tenté de nous démontrer l’imposture d’une certaine ufologie ésotérique. Car au final, l’affaire « Ummo » prouve à quel point l’esprit humain est propice à croire dur comme fer ce que sa rationalité le conduit pourtant à rejeter …<br />rn<br />rn <br />rn<br />rnPour en savoir plus : « Des ummoristes chez les ufologues » , SPS n°299, janvier 2012.
Elbombo
Le 16/10/2014 à 22h40
Personnellement je ne suis pas scientifique mais depuis toujours un bon sens une sorte d'instinct intrinsèque, me fait penser des choses comme = nous ne sommes pas seul dans l'univers, et que notre but dans la vie est la connexion la reproduction et l'espansion en sens ultra large... Tout dans la vie et la nature est question de connexions d'expansion, de reproduction de cycle absolument tout ! L'acte sexuel = connexion, reproduction, expansion, les insectes, les plantes, la division cellulaire etc... Bref pour moi sans nul doute notre but est d'un jour explorer l'espace (déjà entamé) et de communiquer avec d'autres planètes voire de les coloniser si non occupées et de se connecter entre systèmes voire galaxies avec d'autres peuples... Tout me conforte dans cette idée je suis né avec le téléphone et la télévision j'ai grandi avec le baladeur CD, internet, les smartphones etc... Connexion, reproduction expansion on y reviens encore... Je suis convaincu d'une autre chose la science est évolutive et elle est un ensemble de théorèmes sinon on en serait resté à Aristote et aux sophistes heureusement certains scientifiques restent curieux hors du besoin de reconnaissance et de confort = Etre chercheur pour trouver quelque chose de génial et pas pour qu'on me dise que je suis génial... Le problème est que les sophistes aujourd'hui sont à bien des égards justement des scientifiques (de comptoir) bornés dans l'adulation de leur aînés et de ceux qui ont reçu les prix honorables, incapables de considérer qu'il ya de nouveaux théorèmes à trouver et de formules à perfectionner et qui ont le culot de prouver avec la science actuelle que la science du futur est impossible... Juste gros LOOOL c'est comme si Einstein avait théorisé la théorie de la relativité sans équations à l'appui à l'époque de Pythagore et que ce dernier aurait démontré que c'est pas impossibles avec ses formules à lui Haha. Hey ça sert à rien les mecs c'est comme expliquer que 2001 l'Odysée de l'espace c'est pas possible car la physique actuelle empêche de trip final du film. Que Matrix c'est pas possible par des formules de maths MDR !!! Sans dec je suis mort de rire quand des mecs explique qu'un truc est "impossible" avec un référent actuel c'est tellement triste ! Tout es possible ! Quand et comment ça c'est le problème, et c'est aux scientifiques de trouver la solution, les vrais !



Bref moi je suis sur qu'un jour on pourra faire des choses semblables à celles racontées dans les textes Ummos... Et je suis sur qu'on est visité depuis pas mal de temps (trop de témoignages de gens crédibles je parle des pilotes et des astronautes bien sur) est ce que je crois à l'existence des Ummo et le fait que ce sont eux qui ont écris les lettres ??..Plutôt extrêmement sceptique perso ! Mais franchement qu'est ce qu'on s'en fout ! C'est un des meilleurs récits de science fiction que j'ai lu autant dans la forme (les lettres) que dans le fond... Et si un groupe de gens a été assez fou pour entretenir le délire pendant 40 ans !! les mecs vous êtes des génies c'est une merveilleuse histoire de SF qui vend du rêve ! Et Crédible au point que certains en doute ! Les réseaux décris dans ces textes sur la planète Ummo semble décrire une version futuriste d'internet ! L’intelligence artificielle tout ça bref !! Ces mecs étaient des visionnaires pour des bases écrites dans les années 60/70 c'est de la bonne SF donc ! ... bref Ummo ou pas ces textes devraient inspirer et fasciner les scientifiques et non pas les consterner... Voyez le comme un livre de chevet (ce que je fais) plutôt que comme un canular conspirationniste à démonter à coup de formules (la blague sérieux !) et vous verrez que vous apprécierez surement le récit !
Vladimir
Le 08/04/2014 à 20h32
Grand merci a Otoko Nomusuko pour son texte. Si je manié la langue française suffisamment bien,je pense que aurais écrit a peut près la même chose. Je vais répéter, ce que j'ai déjà dit, affaire UMMO est intéressante par sa duré et rien d'autre. Je me étonne que l'on trouve des valeurs scientifique dans ces lettres, vu que elles décrivent ce que l'on sais déjà et rien de plus. Elles pouvais nous enseigner sur le champs (boson) de Higgs par exemple, si pas plus. Conaitre le lampe radio et pas les transistors, c'est etre un vieux terien.
DIVRAI
Le 06/01/2014 à 04h55
Bonjour,

Je n'ai pas encore lu, ces fameuses lettres ummites, mais je voudrai savoir une seule chose : Comment les ummos ont ils bien pu envoyer leur courriers? par la poste ? si oui, donc nous avons certainement les tampons des villes d'expéditions, si non comment ces personnes les reçoivent ils?.



Et bien moi j'ai trouvé la réponse. Il est écrit clairement que monsieur Fernando Sesma était branché ésotérisme. Un point très clair pour moi, il procède par l'écriture automatique, oui ce fameux art, qui consiste à prendre un crayon ou stylo et une feuille blanche et de laisser sa main aller à sa guise.



A moins qu'ils livrent à domicile, et dans ce cas là, rien d'étonnant que des soit disant OVNIS pilulent dans notre ciel.



Cela ne m'étonne même plus, plus je lis sur les extraterrestres plus je renforce ma conviction, qui est : LES SEULS EXTRATERRESTRES QUI EXISTENT ACTUELLEMENT C'EST NOUS,ET RIEN QUE NOUS, aux esprits très imaginatifs et créatifs.

Je me suis même persuadée que j'en suis une,c'est fort, très fort.Cela m'est venu instinctivement, lorsque j'ai vu que je n'avait rien à voir avec cette populace qui est prête à croire, qui que ce soit, pourvu qu'ils s'évadent de leur quotidien.



Enfin de compte, tout réside dans ce que l'on est. Si vous ne savez pas qui vous êtes et d'où vous venez, comment pensez vous éclaircir des documents appartenant à d'autres.



Sur ce je vais vaquer à mes occupations. C'est quand même bizarre que ceux qui écrivent sur les extraterrestres, proviennent presque toujours de l'ésotérisme, il faut vraiment comprendre le pourquoi du comment.

















Moi je vous le dis : Toute personne qui y croit, elle verra systématiquement un jour ou l'autre c'est une question de temps. Toute personne qui n'y croira pas, ne verra jamais. Donc c'est une histoire de croyance.





EX
Le 23/09/2013 à 18h11
Petit point d'info;



Plusieurs site permette de voir "toute" les lettre "ummite" et après longue lecture on peu s'apercevoir qu'au début ses lettre mette en garde contre la crédulité (comme un message subliminal de l'auteur, un avertissement) qui disparais peu a peu dans les autres lettres...



La lecture des lettres peu être fort fastidieuse mais nécessaire pour comprendre la globalité de se "phénomène".



http://www.ummo-sciences.org/fr/index-o.htm <- Ici le liens vers une des derniers lettre (qui peu être je l'avoue controversé)



Comme vous le verrez, bien qu'en voulant resté neutre a tout pris on se rend compte qu'hélas ceci était bien un canular ou du moins une "expérience sociologique" certes fort bien mené que se sois en rédaction (il aurais pu écrire des livres de science-fiction est i gagné gros) ou coté "scientifique" mais hélas on retrouve trop souvent le coté religions de l'auteur même (Jordan Peña étant un fervent catholique on en déduit pourquoi les "ummite" le sont aussi d'une certaine façon) et hélas on retrouve d'autre similitude comme le coté "socialiste" de Peña et des "ummite"



Donc non pas spécialement un canular mais une grosse expérience qui a le mérite de poussé a l’interrogation et de mettre a mal le coté analytique de l'homme.





Cdt, en espérant avoir pu aidé a s'informé ou au moins a avoirs une vision plus global du "phénomène ummite"



Ps: Veuillez excusé les fautes horrible de français...
raviolix
Le 24/08/2013 à 11h55
Bonjour, cette année j'ai vu un ovni une soucoupe volante de près passer au dessus-de ma maison à environ 100m ou moins, j'ai pu la détailler quand elle s'éloignait, aucun hublot, ni aucune fioriture, elle avait la luminosité d'un néon de 300w, un léger halo qui ne correspondait pas à un effet mhd et avançait dans le plus grand des silences, sa taille plus grande que ma maison, je me suis pincé naturellement, j'ai noté l'heure. Ce qui m'a frappé , c'est qu'elle est passée vers 19h40 le soir en hiver un jour que la route était quasiment coupée par la neige. Ils cherchent donc volontairement à passer inaperçus. Par ailleurs, j'avais avant des doutes sur leur présence, mais maintenant je sais qu'ils sont là, car la technologie terrestre ne permettrait pas aux engins volants de cette forme d'être silencieux. Beaucoup de photos de soucoupes me semblent absurdes par rapport à la réalité, malgré tout, beaucoup plus aérodynamique, que j'ai donc vue.
kablounak
Le 06/07/2013 à 19h24
Bonjour a tous,



pour moi le dossier ovni est une affaire sérieuse, je me dois donc de dire à ceux qui ne l'étayent pas avec des trés trés bon arguments, de laisser les autres travailler.



Comme en physique quantique, nous devons explorer des faiscaux concordants, et faire et refaire des expériences, (trouver des indices et vérifier et encore vérifier les sources pour l'ufologie).



Je rassure les inconditionnels de la cause extra-terrestre, pour certains dossiers, les présomptions sont impréssionnantes, mais de grace, tant que la preuve irrefutable n'est pas, laissons les experts travailler encore et encore et n'affabulons pas et ne commentons pas sans reel "biscuit".



je rejoinds donc otoko, plus bas, un peu leger pour faire polémique nos amis "ummos" que j'embrassent tendrement tout de mème!!!!!



Kablounak
Billou
Le 15/01/2013 à 18h06
Le dossier Ummo ne peut laisser indifférent. Sur deux plans : le plan "humain" et le plan scientifique. Chacun peut avoir son opinion après avoir parcouru les différentes analyses et avis. Pourtant, le niveau des technologies exposées dans les correspondances en rapport avec ce dossier n'était pas accessible dès le début. Aucun savant ne s'y intéressait parce que trop compliqué. Or, qui aurait eu en cette époque un tel niveau? Si ce sont des terriens, la "farce" est absolument sans précédent. Si ce sont des gens venus de l'extérieur, beaucoup de points s'expliquent amors assez clairement.

cata
Le 31/05/2012 à 15h40
Bonjour.



Je pense que ce dossier mérite réflexion,



Dire que l'on est seul dans l'univers c'est un peu (beaucoup)prétentieux faut revenir a la raison



il y a des chercheurs qui on potasser ce dossier et il ce trouve que les théorie citer on servie a Mr jean pierre petit (chercheur au c.n.r.s barder de diplome excuser du peux) dans sais travaux pour ne citer que lui donc je propose de ne pas trop polluer ce joli forum et j'encourage les savons a nous parler de toutes sa



j'aimeai (savoir si ovni existe) notre place sur l'échelle de l’évolution universelle .



ps: dsl les faute d’orthographes .
page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts fait par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page