Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Pollution terrestre

Ordures ménagères

L'homme produit aujourd'hui en moins de deux semaines l'équivalent de la production matérielle de toute l'année 1900. Chaque européen génère chaque année une demi-tonne de déchets, chaque américain une tonne. Dans les pays industrialisés, seul un tiers de ces déchets est "traité", un très faible pourcentage est recyclé, et les deux tiers finissent dans des décharges à ciel ouvert.

Nous jetons nos ordures n'importe où, n'importe comment. Même en France, on ne compte plus les décharges "sauvages". Les vallées de la Corse, territoire magnifique s'il en est, sont parfois jonchées de véhicules jetés là pour toucher les primes d'assurance, et qui achèvent de se rouiller.
décharge d'ordures sauvage

Ces décharges contiennent souvent des déchets toxiques. Les eaux de pluie les entraînent dans les rivières et vers la nappe phréatique. (voir pollution de l'eau). Les piles et batteries sont parmi les déchets les plus dangereux. Même si des systèmes de recyclage existent, la majorité des piles électriques finissent dans la nature.

Dans l'union européenne, il y a 8500 décharges. Cela représente 1,2 milliards de tonnes de déchets municipaux. Certaines couvrent des dizaines d'hectares. Quelque 460 000 tonnes d'ordures sont chaque année déversées dans la décharge d'Entressen qui s'étend sur 80 hectares dans la plaine de la Crau, à quelque 70 km de Marseille. C'est sympa de donner de la bouffe aux oiseaux comme ça ! Sauf qu'il n'y a pas que les oiseaux qui bouffent cette merde.

Les décharges sont généralement situées dans des zones rurales.  Elles représentent des zones biologiquement actives, où les substances toxiques se concentrent et sont libérées dans l'atmosphère et les cours d'eau :
Tout ça vous fait frémir ? Moi aussi. Mais c'est pas tout...

En Françe, il existe une politique plus ou moins bien coordonnée de suppression des décharges à ciel ouvert. On pratique l'enfouissement, moins visible mais tout aussi dangereux à terme, et surtout l'incinération : les usines d'incinération prolifèrent partout, on incinère tout ce qui peut brûler, y compris le PVC qui en brulant dégage de la dioxine... Un conseil : n'achetez pas des fenêtres en PVC, préférez le bois ! (En plus, c'est moins cher).

Pourtant des solutions viables existent : recyclage et compostage.  Ces solutions sont plus chères,  mais elle créeraient des milliers d'emplois...

Déchets toxiques

Dans le monde 500 millions de tonnes de déchets toxiques dangereux sont déversés dans la nature, en majorité dans les pays industrialisés. Les responsables sont les industries chimiques, plastiques, minières, et celles du papier et du cuir.

La "stratégie" actuelle pour se débarasser de ces déchets est de les abandonner dans des réservoirs, de les jeter dans des décharges ou de les enfouir en sous-sol. Tous ces types de stockage sont, avec le temps, sujets à des fuites. 85% des réservoirs d'eau de la silicon valley en Californie ont été plus ou moins contaminés par les déchets de l'industrie informatique. Et oui, pour produire une puce de 2 grammes il faut générer 3 Kg de déchets dangereux.

Mais beaucoup d'industriels ne stockent même pas leurs déchets. Il les répandent directement sur le sol. Le volume des déchets "sur site" à augmenté de 25 % entre 1997 et 2002 aux USA et au Canada.  Aux pays-bas, on comptabilise 28000 sites industriels pollués par des déchets toxiques. A Toulouse, en France, le programme de création d'une cancéropole sur le site libéré par l'usine AZF après la catastrophe du 21 octobre 2001 se heurte au problème de l'élimination des déchets toxiques présents dans le sol. En russie, la quasi totalité des déchets de l'indutrie pétrolière sont simplement répandus sur le sol. Même sans ces pratiques l'industrie pétrolière resterait l'une des plus pollueuse, du fait des fuites, ruptures de canalisations,  torchères et autres. (En russie, 10% du pétrole produit fuit et contamine les sols !). Cela représente chaque année l'équivalent du volume en pétrole de 200 marées noires. Mais que fait la police ?

Certains coins de la planète sont particulièrement sinistrés. En amazonie, Shell et Texaco polluent sans vergogne les sols, et cela représente un danger pour la flore, la faune et les cultures, qui n'ont pas vraiment besoin de cette menance supplémentaire. Le long des 3300 kilomètres de la frontière Mexique - USA,  la majorité des usines de montage (les maquiladoras), en général américaines, répandent allègrement leur déchets sur le sol. De toute manière tout le monde là bas semble se contreficher des lois sur l'environnement : un quart seulement de ces usines renvoient les déchets aux états unis pour retraitement. A Otay Mesa, l'un des quartiers de Tijuana, les niveaux de plomb et de cadminum sont respectivement 3400 et 1320 fois supérieurs à la norme américaine... Mais attention aux conclusions hâtives : ce n'est pas seulement la faute des mexicains, mais aussi, et même surtout, celle des zétazuniens.

Dans la plupart des cas, "éliminer" ces déchets consiste à les déplacer ailleurs, souvent vers des pays en développement, par le biais de bateaux poubelle (qui parfois sont sabordés en pleine mer). 100 000 tonnes de pesticides périmés ont été envoyés par les pays industrialisés vers des pays en développement. Joli cadeau, surtout si l'on sait que les conditions de stockage dans ces pays sont souvent déplorables et que cela génère des problèmes de santé très réels. 80% des déchets éléctroniques américains (vieux ordinateurs, téléviseurs, photocopieuses, magnétoscope et téléphones) finissent des des pays asiatiques comme la Chine, l'Inde et le Pakistan, où il sont démontés souvent dans des conditions précaires. En France, on fait pas ça, tout de même ! Euh... L'affaire du Clémenceau et son amiante, vous vous souvenez ?
 

Vous avez dit libre-échange ?

Les accords de libre-échange comme le GATT ou les accords ALENA amplifient le phénomène en rendant très difficile la réglementation de ces échanges. Le volume des "exportations" de déchets toxique des états-unis vers le Mexique a doublé entre 1994 et 2000, précisément, quel hasard, juste après l'entrée en vigueur des accords ALENA. Ceux qui veulent s'opposer à ces pratiques finissent souvent... au tribunal.

C'est ainsi que la municipalité de Guadalcazar a voulu refuser à une société américaine, la Metalclad Corporation, d'ouvrir de nouvelles "installations" d'enfouissement de déchets toxiques sur un site déja contaminé. MetalClad a poursuivi la municipalité en justice, affirmant que cette interdiction constituait une "appropriation illégale de ses bénéfices", et exigé un dédommagement. Le gouvernement mexicain fut contraint de lui verser une amende de seize millions de dollars et demi.

En clair, avec le décodeur, ça donne ceci : les méchants mexicains se sont fait salement aligner par la justice parce qu'ils ont oser protester contre les honnètes capitalistes américains qui viennent  chier à la tonne leur merde toxique chez eux. C'est un monde, tout de même !

Cette petite histoire se répète un peu partout sur la planète. Pour moi les humains sont tombés sur la tête.

Dangers pour la santé

Les déchets toxiques sont souvent hautement persistants : leur menace pèse donc sur plusieurs générations. On estime que des centaines de milliers de personnes meurent chaque année des suites de l'exposition à des produits chimiques. L'exposition aux produits organiques persistants (POP) peut provoquer des malformations neurologiques et du système reproducteur. L'exposition au plomb, au cadmium, au mercure et au chrome, des produits qui sont présents dans quasiment tous les appareils électroniques qui finissent dans des décharges, peut conduire  à des malformations, des cancers, des détériorations rénales, des atteintes au système immunitaire et de graves troubles de l'apprentissage.

Une étude du très sérieux journal médical anglais the lancet a montré que les femmes vivant dans un rayon de 3 Km autour de décharges réservées aux déchets toxiques en Belgique, France, Angleterre et Italie ont 40 % de "chance" en plus de concevoir des enfants victimes de trisomie 21 et de la maladie de Brown. Elles ont également 33% de chance en plus d'avoir des enfants victimes de maladies paralysantes de la moelle épinière, comme le spina-bifida, 7% de chance en plus d'avoir un enfant atteint de malformation génitale (pour les garçons), et 5% de chance en plus qu'ils aient des malformations du tube neural.

Une enquête du gouvernement américain montre également une incidence accrue de cancers de la vessie, des poumons, de l'estomac, du rectum et du sang.

Une étude du gouvernement mexicain a montré que 16,4 % de la population de la ville de Chllpancigo, qui héberge de nombreuses maquiladoras, souffre de maladies de la peau, et 8,5 % de maladies respiratoires. Des bébés sont même nés avec une anencéphalie, malformation de naissance mortelle et normalement très rare qui fait naître les enfants avec le crâne ouvert.

Que faire contre la pollution terrestre ?

... Trier nos déchets ! Voici le contenu moyen d'une poubelle :
contenu d'une poubelle
Pour les déchets fermenticibles (qui peuvent se décomposer sous l'action des bactéries, insectes et vers de terre), le mieux est de les composter ! Eh oui, les composteurs ne servent pas uniquement à recycler l'herbe et les végétaux ! Tous nos déchets alimentaires pourraient être compostés... Quant aux autres, beaucoup de ces déchets peuvent être triés, et surtout les emballages ! Il faut donc les amener dans les "colonnes de tri" de votre commune, ou à la déchetterie !
valorisation des déchets
et ensuite  ils peuvent être recyclés ! C'est le cas de tous les emballages :
valorisation des dechets par recyclagevalorisation des déchets par recyclage Voila des gestes simples qui peuvent sauver la planète ! Mais si tu veux en faire plus, commence par calculer ton empreinte écologique, et tu sauras quoi faire !

retour en haut de page
La suite : Radioactivité

Commentaires (47) :

Page : [1] 

hirondelle
Le 09/07/2016 à 14h28
notre planéte terre,se meurt;nous ne sommes que des grands prédateurs,tuons nature,vie animal:

notre avenir:maladies,malformations,fausses couches;ne sommes que des sombis:

nous devrons vivre sous terre comme des taupes:l'air sera irrespirable:ne compte que notre profit,sans mettre plein les poches:quel mocheté:
maeva colline
Le 23/01/2016 à 14h14
super site attention au fautes d'ortographe<br />rn
1151521
Le 07/10/2015 à 15h22
sa va maider dans mon expose

the boss
Le 28/03/2014 à 09h09
ce site et vraiment a chier !!!!! a cause de vous j'ai eu 2/20 !!!!!!!
Billou
Le 08/10/2013 à 14h26
La pollution, vaste et faux sujet. Faux car ce n'est qu'un moyen de culpabiliser les populations avec des arguments qui sont faux à la base. En effet, on ne propose aux populations QUE des moyens qui polluent. Ceux qui polluent ne sont pas les populations mais ceux qui proposent des produits de toutes sortes, responsables de la pollution. Vous ne fabriquez pas votre voiture (si merveilleuse puisse-t-elle être), vous prenez ce qu'on vous propose et en plus, vous vous faites arnaquer sur le prix (qu'il faudrait diviser pas 6,5 et retirer ensuite les 70% que l'état ajoute à ce prix. Et encore, votyre voiture polluera quand même! Et ce n'est qu'un exemple. C'est sordide de culpabiliser les gens de cette façon. Seuls des gens horribles peuvent faire cela.
lati
Le 14/12/2012 à 18h02
proteger l'environnement c'est assurer notre survie.alors soyons responsable et agissons en faveur de notre survie

Eli
Le 07/03/2012 à 12h50
Parfaitement d'accord avec l'auteur du site!Qui est très réussi d'ailleurs, les textes sont rédigés avec beaucoup plus de naturel que dans les bouquins qu'on nous fournit au bahut!(normal, c'est l'Etat qui les choisit)J'ai adoré l'histoire du décodeur, au chapitre du libre échange!N’empêche, dommage que vous employer des termes techniques, mes camarades de classe risquent de pas bien capté pour mon expo...Merci quand même!!
stéphane
Le 26/02/2012 à 11h42
sa va me aidé pour mon expo
Bibi
Le 12/02/2012 à 17h08
Vous avez encore fait un heureux pour son expo, merci.

Stony Dà-sylva
Le 18/01/2012 à 13h55
Merci!Votre article me sera important pour la rédaction de mémoire d'Ingénieur sur les impacts des déchets pétroliers sur les sols sableux au Congo
killance
Le 02/11/2011 à 10h31
put1... sans vous j'avais un zero... merci =)
Serge Boisse
Le 23/07/2011 à 16h26
Ton blog est vraiment très bien.Oui je trie mes déchets.Moi aussi j'en ai créé un, si tu veux le voir va sur :

http://99juju.unblog.fr/
123456789
Le 05/05/2011 à 18h21
sa ma vraiment aider pour mon expo merci<br />rn
lhyskyam@gmail.com
Le 03/12/2010 à 18h32
trés intéressant votre débat

Guyane
Le 07/10/2010 à 16h41
connaissez-vous un site parlant de la pollution et les mesures éffectuées au temps du Moyen Age?
page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts fait par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page