Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Le vrai prix des choses

On vous ment ! On vous fait croire que le prix des objets que nous achetons tous les jours n'est lié qu'à des considérations économiques. C'est faux ! Il faut que nous réalisions que chaque acte économique (dont l'acte de produire et l'acte d'acheter) a également un coût écologique et un coût humain. Et ces deux coûts devraient être intégrés dans le système de compatibilité des entreprises.

Oui, je prétends que l'on pourrait changer radicalement la face du monde avec une mesure toute simple : changer notre système de comptabilité !

une solution simple existe : elle consiste à réformer le système de comptabilité des entreprises pour inclure dans le passif les ressources gaspillées et les atteintes à l'environnement. Le développement durable (mot à la mode) deviendrait alors, mécaniquement, la seule solution : une entreprise n'est qu'un robot, une machine à maximiser son bilan ; son programme c'est son bilan : changeons donc les règles de constitution de ce bilan, ces robots ne feront plus que du bien, même dans une société totalement libérale.

Cette page est en chantier...
voir aussi On gaspille l'énergie


Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (2) :

Page : [1] 

Yves
Le 27/06/2016 à 17h13
Si l'état créait l'argent, sans les intérêts que les banquiers chargent, l'inflation descendrait à zéro... Avec tous les effets positifs que cela engendrerait!



C'est un autre aspect du vrai prix des choses sur lequel à peu près tout le monde est ignorant. Pourtant, tout le monde en souffre!
jyrlithium
Le 26/07/2015 à 12h14
Bonjour a tous<br />rnLa vérité c'est ce qui nous manque sur l'énergie indépendante<br />rnJ'ai fait de l'autonomie solaire et éolien sur les bateaux depuis plus de 30 ans et je sais de quoi je parle ,et j'ai une pensée a ces 99% d'escrocs des énergies renouvelable.<br />rn Le problème dans mon métier ,que ce soit pour un Chalutier ou un voilier de grand voyage ,je n'avais pas le droit a la panne. Une panne est grave sur un bateau et peu conduire a la mort.<br />rnCes escrocs de l'énergie renouvelable induisent de graves situations financières a des personnes qui avaient une vie paisible au d'autres qui pensaient améliorées leurs petits revenus, leurs vies est devenue cauchemard avec la bénédiction de l'état .<br />rnNe vous laissez pas abuser et retenez bien ces chiffres<br />rnle watt de panneaux Français coute 0.55/0.56 € soit 560 € Ht le Kw , ça c'est le prix pro sortie usine en Espagne un peu moins chère 0.52 € soit 520 € le KW ht , pour un panneaux standard industriel de 250 watts 1.60m x 1 m mono ou multi avec une tolérance de production de 0+5% .<br />rn un panneau Chinois de la même qualité 0.42 $ ????..<br />rnUn micro-onduleur pour recevoir ce panneau coute sortie usine 78.7 € de marque (Emphase) un Chinois 56 € <br />rnNous pouvons dire qu'un kit auto consommation composé d'un panneaux de 250 watts x 0.55 € = 137 € + 79 € de micro- onduleur coute 216 € ht hors transport.<br />rnDans la logique aves des gens respectueux des autres ils devraient vendre ce kit 216€ + 85 € de marge et transport + tva<br />rn= 361 € ttc prix public .

Vous rajouter un disjoncteur sur votre tableaux électrique et vous bricoler une chaise au sol avec la possibilité de l'incliner suivant les saisons et la vous aurez une installation rentable

Salutations et soyer attentifs


Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page