Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

La religion, c'est de la merde

(je ne vais pas me faire que des amis avec ce titre !)

Eh oui, mais c'est ce que je pense profondément. La religion, ce n'est pas seulement l'opium du peuple, c'est un virus mental. C'est de la merde.  Pour plusieurs raisons :




Ouh la, me direz vous, tu vas un peu fort ! Ce que tu dis s'applique aux sectes, mais certainement pas aux grandes religions, aux religions musulmanes, juives, chrétiennes, bouddhiques ! Eh bien, si ! Mais il faut nuancer. Je vais vous donner quelques exemples.

Richard Feynman, prix nobel de physique, fut un jour interrogé par un groupe de patriarches juifs qui lui posèrent la question suivante : l'électricité, est ce que c'est du feu ? N'écoutant que son bon coeur, Feynman leur expliqua que c'était plutôt le contraire, le feu étant une réaction chimique qui est permise grâce aux électrons qui entourent tous les atomes.  Voyant les patriarches  visiblement perplexes, il leur fit tout un cours de physique-chimie élémentaire, insistant sur la force électromagnétique qui permet l'électricité et le feu (entre autres).  Mais les savants juifs, qui étaient peut-être savants dans l'étude de la Torah mais certes pas en physique, étaient de plus en plus perplexes. Feynman finit par leur demander pourquoi ils voulaient connaître les différence entre l'électricité et le feu :
- oh, répondit l'un de ces doctes sages, c'est simple : nous n'avons pas le droit de faire du feu le Samedi, alors la question est de savoir si nous pouvons utiliser l'électricité !
Feynman fut (on le comprend) profondément choqué de voir que ces gens, très intelligents, et qui avaient consacré leur vie à l'étude, ne l'avaient consulté, lui, prix nobel de physique, que pour savoir s'ils pouvaient ou pas allumer la lumière électrique le Samedi ! Voila à quoi mène cinquante ans d'étude des "textes sacrés" !

Autre exemple : le site islam-dine-rappel est un catalogue de préceptes, conseils, fatwas, etc. destiné aux musulmans. Quand on surfe sur ce site, on  peut se dire que ses auteurs sont tombés sur la tête.  C'est hallucinant. Le nombre "d'interdictions" de faire ceci ou cela qui se trouvent sur ce site dépasse l'imagination.  En quoi une religion qui prétend libérer l'homme peut-elle se trouver grandie par une telle restriction de liberté accordée à ses fidèles ? En quoi le fait de faire vivre les hommes et les femmes dans deux univers complètement séparés se distingue-t-il de la schizophrénie à l'échelle de la société ? En quoi le fait de lapider à mort les femmes adultères est-il un bien pour la société ? La religion est une névrose obsessionnelle collective, comme disait Freud.

Autre exemple : La religion catholique prétend que le fait de se confesser (c'est à dire de raconter ses turpitudes à un prêtre, puis de réciter quelques prières dites de pénitence)  permet de se "laver de ses péchés", et donc d'accéder au paradis, ce qui serait impossible sans confession.  Quelle connerie ! De qui se moque-t-on ? Les chrétiens disent aussi que pratiquer le sexe hors mariage est un "péché capital", mais une fois marié - par un prêtre - cela ne pose plus de problème. N'est-ce pas absurde ? On sent bien là l'un des buts principaux de ceux qui ont créé les religions : réguler, réglementer les passions humaines, jusqu'à l'absurde. Si cela conduisait à une diminution de la fécondité, encore, cela pourrait se comprendre. Mais c'est tout le contraire !

Toutes les religions interdisent l'avortement. Toutes sont contre le contrôle des naissances (le bouddhisme l'autorise dans certains cas). "Croissez et multipliez", disent les juifs, les musulmans et les chrétiens tous en choeur (pour une fois).  Eh oui, la surpopulation n'était pas un problème il y a deux mille ans, mais ça l'est devenu depuis... Moi je n'ai pas peur de dire ce que je pense : le contrôle des naissance est absolument nécessaire tant que la population humaine sur la planête dépassera le milliard d'habitant. Pourquoi ? Parce que l'empreinte écologique de l'humanité est déja largement supérieure à la surface de la planète. Nous vivons à crédit sur la nature, et ce sont nos descendants qui devront payer les intérêts. Un enfant, c'est bien, deux, ça passe encore, trois, c'est criminel (pas seulement contre la nature mais contre les descendants de nos enfants). Mais aucune religion ne vous dit ça. Au contraire ! Les religions ont été inventées à une époque tribale, où la croissance numérique de la tribu était ce qui importait. Les religions sont toutes pour le droit du sang, contre le droit du sol, parce qu'il y a deux mille ans la croissance de la tribu issue de son sang était LA chose importante. Connerie.

Les grandes religions actuelles sont issues d'un processus de sélection darwinienne effectué soit par les politiques (les empereurs romains, par exemple, ont vu dans la religion chrétienne qui pronait l'obéissance, l'humilité, la vertu, un bon moyen d'assouvir les masses), soit par les religieux eu-même (le concile de Nicée a été un sabordage volontaire et un autodafé des textes des apôtres, n'en laissant que quatre, et instituant toute une hiérarchie des prêtres, et un rituel qui n'existait pas auparavant). Religion et politique n'ont jamais été séparée, quoi qu'on en dise. Les président américains doivent jurer sur la bible, même s'ils ne sont pas chrétiens (notons que ce cas n'est jamais arrivé). La peine de mort a été autorisée, et même encouragée, par les papes dans le passé (sus aux hérétiques !) avant qu'elle ne passe de mode, mais ça peut revenir... L'Arabie Saoudite, pays très religieux, est aussi celui (après la Chine) où il y a le plus d'exécutions capitales...

Les religions ont leur manière à elle de défendre leur pré carré : elles exercent un contrôle rigoureux sur l'art et la littérature en particulier. Tout le monde connaît l'histoire terrible de Salman Rushdie, dont le roman les versets sataniques a été mis à l'index par l'ayatollah khomeyni, qui avait appellé "tous les musulmans" à tuer l'auteur, le forçant à vivre dans la clandestinité.  Mais l'église catholique exerce un contrôle tout aussi ferme sur les oeuvres susceptibles de "choquer" les "bon chrétiens". L'affiche de Girbaud montrant une cène dans laquelle les apôtres étaient remplacés par des femmes  a été interdite pendant un temps, avec une astreinte de 100000 euros par jour de retard, sur demande de l'association catholique "croyance et liberté" (le vatican ne censure que très rarement directement : il dispose de nombreux moyens détournés).  Heureusement, la condamnation a été annulée en cassation. Je vous mets cette image ici, je la trouve magnifique :

marithé et francois girbaud cène
 
Dans le même ordre d'idée, la photographie "piss christ" (ci-contre) d'Andres Seranno  a été vandalisée à Avignon,  et plusieurs personnes ont été menacées de mort pour 'avoir défendu le photographe. Pourtant, hormis son titre, qu'est ce que cette oeuvre a de choquant ? Rien.

Les religions n'ont jamais aimé qu'on "détourne leur message".  Comme si ce message n'était pas un détournement d'écritures elles mêmes détournées maintes et maintes fois depuis leur création. Au fait, tordons le cou à un mythe : Les religions (catholiques, juives, musumanes, boudhistes, etc) disent que leurs "textes sacrés" n'ont pas été écrits, mais "révélés", et que c'est Dieu lui même qui aurait inspiré la main des "prophètes" qui les ont écrits. Foutaise ! D'abord, répétons-le haut et fort, IL N'Y  A PAS DE DIEU. Il n'y a que des humains qui y croient.


Oh, Eh, me direz-vous, mais là tu y vas fort ! L'univers a bien été créé par quelque chose, non ? Peut-être, mais pas par un "Dieu".  Et il est possible d'étudier cette intéressante question sans faire l'hypothèse d'un Dieu. Il y a une science qui étudie les origines et le devenir de l'univers, elle s'appelle la cosmologie.  Ah, ben oui, c'est une science compliquée, avec beaucoup de maths, etc. Dieu, c'est tellement plus simple à comprendre. Même un enfant pourrait le comprendre. Et c'est bien là le problème. Sans s'en rendre compte, les parents propagent ce concept ridicule à leurs enfants, qui se retrouvent infectés (je n'éxagère pas) par ce virus mental tenace, dont il est très difficile de se défaire. Et voila pourquoi les religions perdurent.

En fait, il y a d'autres raisons : Les religions sont aussi des palliatifs très efficaces à l'angoisse fondamentale de l'homme, celle de la mort. Pour pallier cette angoisse, les religions donnent une réponse très simple : après la mort, on se réincarne (pour les boudhistes), ou on va au paradis (pour les musulmans et les chrétiens). Ah, mon Dieu (sic), que c'est rassurant !  Mais bon, c'est nul. A l'époque des tribus pastorales, ça pouvait marcher. Mais au XXIe siècle, merde, on peut plus gober ça ! Il est où, votre paradis ? Sur la lune ? Dans l'espace ? Sur Pandora ? Et son corrolaire, l'enfer ? Ah oui, parce que Chrétiens et musulmans ont plusieurs point communs : en plus de croire à un Dieu unique, aux anges, (dont l'archange Gabriel), aux prophètes, etc, ils croient aussi au paradis et à l'enfer. Ce serait à mourir de rire si plusieurs personnes n'étaient pas mortes d'avoir osé le dire.  Les Juifs sont plus subtils : Pour le Judaïsme, il n'y a pas d'enfer, mais certains textes parlent quand même du gueihinnom, de tourments éternels, d'errance éternelle des âmes, etc. Bref, l'enfer, c'est un concept très porteur. Et surtout très utile : il permet de domestiquer les êtres humains, voire même de les réduire en esclavage, sans protestations : si tu n'es pas sage (traduction : si tu n'obéis pas aux religieux), tu iras en enfer ! Pratique, non ?

Les boudhistes, très subtils eux aussi, ont un concept qui ressemble au paradis : le nirvāna. Contrairement à ce que beaucoup croient, il n'y a pas de réincarnation à proprement parler dans le bouddhisme (ce serait plutôt dans l'hindouisme), mais une transformation et une renaissance.  Pratique, cela évite le problème de la localisation de l'enfer et du Paradis !  Mais toutes les religions enseignent qu'il y a une différence fondamentale entre l'esprit et la matière.  Ah, le concept de l'âme ! Une autre idée simple, que même un enfant peut comprendre. Mais L'univers n'est pas simple, et il faut être adulte pour le comprendre (un peu). Alors on préfère se raccrocher à des idées simples.

Bon je pense que vous avez compris le message : les religions, c'est de la merde. Alors, virons-les ! Libérons nos esprits de ces parasites mentaux ! Ne les laissons pas empoisonner nos esprits ! Apprenons à penser librement et sans contrainte, étudions les sciences, la vie, l'univers, sans préjugé, forgeons nous nous même notre propre morale et notre propre éthique, mais ne l'imposons pas aux autres.  Donnons-leur seulement les indices, les faits, et pas les conclusions.  Nous pouvons prendre soin de nous-même et de notre belle planète sans les religions. Nous pouvons avoir un avenir sans Dieu, un avenir grandiose parce que le phénomène humain est une chose merveilleuse et que nous n'avons pas besoin d'un Dieu pour le savoir.




Tous mes livres : Cliquez sur le titre qui vous intéresse
livre: L'esprit et la Machine livre: Soul Shifter livre: Alice et la boîte de Pandore livre: Une chaîne au cou livre: Il suffira d'un battement d'elle livre: Vendre son livre sur Internet

Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (1243) :

Page : [1]  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83 

Sharow
Le 03/11/2018 à 02h37
On est nés dans une époque où les religions est à la croisée des chemins, avant les gens y croyaient dur comme fer. Dans le futur, elle sont condamnés à disparaitre.



https://www.youtube.com/watch?v=ra_C5tDgr3I



Pour ceux qui croit en dieu, regardez plutot ça.

TheOtherOne
Le 07/10/2018 à 16h28
J'ai rarement vu un argumentaire aussi biaisé et construit sur une telle montagne de mauvaise foi.<br />rn<br />rnEncore un abruti qui pense que dire qu'il est athée le positionne comme doué d’intelligence, c'est triste à voir. <br />rnVous venez, et tous les athées qui vous soutiennent ardemment également, de faire la démonstration de votre bêtise immense et de votre q.i limité.<br />rn<br />rnD'où est-ce que vous allez chercher que la religion s'oppose à la science ptn ? Ça sort de nulle part, aucun raisonnement, aucun fait. C'est comme dire que le bois et le métal ne peuvent pas cohabiter parce que ça n'a pas le même aspect. C'est stupide !<br />rn<br />rnVous n'êtes que des êtres tristes avec un immense complexe d'infériorité. <br />rn<br />rn<br />rn<br />rn<br />rnAh ! Et ce site est super mal codé
UnMecDeScience
Le 06/10/2018 à 22h42
Bonjour, tu dis de ne pas prendre de préjugés mais tu crois qu'une divinité n'existe pas ... mais fondamentalement tu n'en sait rien
Cymsou
Le 30/09/2018 à 18h38
le bon sens est la logique même...
JTA
Le 30/09/2018 à 16h49
Bonjour.

Tout d’abord j’aime beaucoup cet article, c’était agréable à lire. Je ne suis pas athée (encore que ça dépend de la définition d’athée), mais je n’aime pas les religions monothéistes. Je me considère comme un dieu parmi d’autres (et je me vénère sérieusement) et je crois en pleins d’autres divinités que je me permets de vénérer ou d’insulter selon mon humeur. Je suis nettement anticlérical. Je me demandais ce que vous pensiez des religions autres que les grands monothéismes que vous avez cités. Dans l’image avec des symboles de religions barrés j’ai cru reconnaître le symbole du shintoïsme, «religion» (le terme en japonais n’est pas le même que pour parler des religions occidentales, je ne sais pas s’il faut parler de religion ou de spiritualité) quelque part entre polythéisme et animisme, d’origine japonaise.

Je me demandais ce que vous pensiez de tout ce qui est vaudou, shintoïsme, néo-druidisme, satanisme, luciférisme, et autres religions pré-monothéismes ou récentes créées en opposition aux grands monothéismes.

Bon il y a trop de pages de commentaire donc j’irai jamais lire tout ça, mais je voulais juste apporter une piste de réflexion.

PS : le commentaire de dieu «je vous l’avais bien dit que je n’existais pas» m’a bien fait rigoler.
db24
Le 15/09/2018 à 20h30
Non l'athéisme ne peut être qualifié de religion car une religion est un système organisé avec son clergé, ses dogmes, son église... Aucune religion n'est fondé sur l'inexistence de quelque chose. Ce qui fait le fondement d'une religion est l’affirmation de l'existence de quelque chose sans preuve de son existence.

Il n'existe rien de tous cela dans l'athéisme. De plus il existe de nombreuses formes d'athéisme.
Yves
Le 11/09/2018 à 02h00
c'est quand meme drole vos commentaires.

J'AI HORREUR DE DIEU JE SUIS ATHÉE

hahaha. Je me bidonne quand meme.

Vous semblez frustrer... pas drole de vivre comme ça les amis.
PopBarth
Le 28/08/2018 à 20h15
Je suis d'accord.
david15
Le 19/08/2018 à 23h15
les religions quand on y pense c est tout récent;;;2018 ans pour l église l islam encore moins alors que l humanité existe depuis des millions d années;Toutes les religions du passés se sont éteintes;;;qui de nos jours va priez Jupiter ou Odin Ou RA ect ect;;Les religions ont une chose en commun ils croient tous q on est unique dans l univers ;;donc vivement que les extra terrestre arrivent pour mettre toutes ses religions hors jeux
Serge Boisse
Le 14/08/2018 à 19h11
@Vlad

Merci pour votre commentaire. Il y a tellement de commentaires à l'emporte-pièce sur cette page que cela fait plaisir de lire un véritable argumentaire, même si je je suis pas en accord avec certaines de vos assertions.

Contrairement à ce que vous semblez supposer, je ne suis pas athée, mais agnostique. J'essaye d'avoir l'esprit ouvert, et je sais bien que l'athéisme est également... Une religion.

Toutefois, il est vrai que dans cette page j'ai volontairement donné à mon propos un tour... disons caricatural. Que voulez-vous,nous vivons dans un monde gouverné par les lois de la communication de masse, et, hélas, plus un propos est agressif et tranché, plus il est colporté et partagé...

Ne prenez donc pas cette page au pied de la lettre, je l'ai écrite avant tout pour faire venir des gens sur (d'autres pages de) mon site, et pas pour imposer à autrui un mode de pensée que je ne partage d'ailleurs pas. Mais la fin justifie (parfois) les moyens... (quoi que ?)
Vlad
Le 14/08/2018 à 11h18
Bonjour,

Quand vous dîtes que les religions sont impérialistes parce qu'elles "rassemblent" c'est faux. Un empire n'a pas vocation à rassembler mais à dominer dans la peur. La peur est l'ennemi de la foi d'ailleurs.

Vous dîtes : au Concile de Nicée les pères ont brûlé "des textes des apôtres" ah bon ?? Lesquels ? A Nicée, les pères ont décidé de clarifier le dogme et l'ensemble des textes. Ceux qui ont été écartés ne sont justement pas écrits par les apôtres. Il s'agissait d'écrits plus tardifs à la fiabilité douteuse.

De même vous déclarez que toutes les religions se sont écartées de leurs fondements et qu'"elles ont détourné leurs écritures". J'aimerai bien savoir sur quels éléments vous osez dire de telles choses. Voulez-vous dire que les religions étaient bonnes à l'origine ? Mais que maintenant vous avez découvert un grand secret et que l'on va enfin découvrir LA Vérité ?

De plus il ne suffit pas de dire "Foutaise il n'y a pas de Dieu" pour construire une argumentation solide. N'importe quel Imam ou prêtre dira "Foutaise il y a un Dieu !" Pour l'un comme l'autre ce sont des niaiseries.

Aussi je pense que votre article ne possède aucune bienveillance, vous ne faîtes qu'afficher votre mépris pour la foi des autres. Si votre objectif était de critiquer les comportements religieux nauséabonds de certains j'aurais compris. Mais ici rien du tout. Et puis je vous annonce que la science et la foi ne s'excluent pas naturellement. Il y a des scientifiques qui ont la foi et cela ne dérange en rien.

Et puis je suis obligé de vous dire qu'au vu de l'ensemble de votre article, il semblerait que vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez surtout quand vous vous étendez sur des sujets théologiques. Mais si cela vous intéresse je peux vous proposer des livres ?

Greg
Le 10/08/2018 à 02h09
Bravo tout est vrai les religions sont le cancer de l'humanité.
accord
Le 10/08/2018 à 01h02
Il est temps que chaque individu comprenne à présent, LA RELIGION EST UN MAL elle empêche l'homme de mener une réflexion où intervient l'intelligence sur les questions existentialistes elle limite l'homme à la foi et l'empêche de faire usage de ce qui le défini. La religion mérite de disparaître elle a fait son temps maintenant elle devient toxique et nuisible.La religion est plus que jamais un ennemi à aneantir l'ennemi de la science, l'ennemi de l'intelligence et l'ennemi de l'État geniocrate .L'humanité est arrivée à l'âge d'or de son existence, à notre époque tout est possible, tout est démontrable de façon scientifique.Alors pourquoi continuer par croire aux idées catholiques conçu en absence d'esprit évoluer scientifiquement.Pourquoi continuer par croire aux superstitions religieuses en ce 21eme siècle où les démonstrations scientifiques de tout fausseté s'opère partout .Vive la raison, vive l'intelligence vive les sciences de l'homme.
accord
Le 10/08/2018 à 01h00
Religion=déraison

déraison = crime contre la raison

raison = humanité

religion= crime contre l'humanité
victhor
Le 21/06/2018 à 23h20
Dieu ? Et toutes ces saintes écritures. Contes pour enfants naïfs? Contes d'épouvante? Peut-on croire à de telles conneries?. Il y a même un dieu "très miséricordieux" qui récompenserait les actes de barbaries en donnant 75 vierges...Je me demande ce qu'elles ont bien pu faire pour mériter ça.

Bien entendu, miséricordieux pour les cons.
page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page