Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

La religion, c'est de la merde

(je ne vais pas me faire que des amis avec ce titre !)

Eh oui, mais c'est ce que je pense profondément. La religion, ce n'est pas seulement l'opium du peuple, c'est un virus mental. C'est de la merde.  Pour plusieurs raisons :




Ouh la, me direz vous, tu vas un peu fort ! Ce que tu dis s'applique aux sectes, mais certainement pas aux grandes religions, aux religions musulmanes, juives, chrétiennes, bouddhiques ! Eh bien, si ! Mais il faut nuancer. Je vais vous donner quelques exemples.

Richard Feynman, prix nobel de physique, fut un jour interrogé par un groupe de patriarches juifs qui lui posèrent la question suivante : l'électricité, est ce que c'est du feu ? N'écoutant que son bon coeur, Feynman leur expliqua que c'était plutôt le contraire, le feu étant une réaction chimique qui est permise grâce aux électrons qui entourent tous les atomes.  Voyant les patriarches  visiblement perplexes, il leur fit tout un cours de physique-chimie élémentaire, insistant sur la force électromagnétique qui permet l'électricité et le feu (entre autres).  Mais les savants juifs, qui étaient peut-être savants dans l'étude de la Torah mais certes pas en physique, étaient de plus en plus perplexes. Feynman finit par leur demander pourquoi ils voulaient connaître les différence entre l'électricité et le feu :
- oh, répondit l'un de ces doctes sages, c'est simple : nous n'avons pas le droit de faire du feu le Samedi, alors la question est de savoir si nous pouvons utiliser l'électricité !
Feynman fut (on le comprend) profondément choqué de voir que ces gens, très intelligents, et qui avaient consacré leur vie à l'étude, ne l'avaient consulté, lui, prix nobel de physique, que pour savoir s'ils pouvaient ou pas allumer la lumière électrique le Samedi ! Voila à quoi mène cinquante ans d'étude des "textes sacrés" !

Autre exemple : le site islam-dine-rappel est un catalogue de préceptes, conseils, fatwas, etc. destiné aux musulmans. Quand on surfe sur ce site, on  peut se dire que ses auteurs sont tombés sur la tête.  C'est hallucinant. Le nombre "d'interdictions" de faire ceci ou cela qui se trouvent sur ce site dépasse l'imagination.  En quoi une religion qui prétend libérer l'homme peut-elle se trouver grandie par une telle restriction de liberté accordée à ses fidèles ? En quoi le fait de faire vivre les hommes et les femmes dans deux univers complètement séparés se distingue-t-il de la schizophrénie à l'échelle de la société ? En quoi le fait de lapider à mort les femmes adultères est-il un bien pour la société ? La religion est une névrose obsessionnelle collective, comme disait Freud.

Autre exemple : La religion catholique prétend que le fait de se confesser (c'est à dire de raconter ses turpitudes à un prêtre, puis de réciter quelques prières dites de pénitence)  permet de se "laver de ses péchés", et donc d'accéder au paradis, ce qui serait impossible sans confession.  Quelle connerie ! De qui se moque-t-on ? Les chrétiens disent aussi que pratiquer le sexe hors mariage est un "péché capital", mais une fois marié - par un prêtre - cela ne pose plus de problème. N'est-ce pas absurde ? On sent bien là l'un des buts principaux de ceux qui ont créé les religions : réguler, réglementer les passions humaines, jusqu'à l'absurde. Si cela conduisait à une diminution de la fécondité, encore, cela pourrait se comprendre. Mais c'est tout le contraire !

Toutes les religions interdisent l'avortement. Toutes sont contre le contrôle des naissances (le bouddhisme l'autorise dans certains cas). "Croissez et multipliez", disent les juifs, les musulmans et les chrétiens tous en choeur (pour une fois).  Eh oui, la surpopulation n'était pas un problème il y a deux mille ans, mais ça l'est devenu depuis... Moi je n'ai pas peur de dire ce que je pense : le contrôle des naissance est absolument nécessaire tant que la population humaine sur la planête dépassera le milliard d'habitant. Pourquoi ? Parce que l'empreinte écologique de l'humanité est déja largement supérieure à la surface de la planète. Nous vivons à crédit sur la nature, et ce sont nos descendants qui devront payer les intérêts. Un enfant, c'est bien, deux, ça passe encore, trois, c'est criminel (pas seulement contre la nature mais contre les descendants de nos enfants). Mais aucune religion ne vous dit ça. Au contraire ! Les religions ont été inventées à une époque tribale, où la croissance numérique de la tribu était ce qui importait. Les religions sont toutes pour le droit du sang, contre le droit du sol, parce qu'il y a deux mille ans la croissance de la tribu issue de son sang était LA chose importante. Connerie.

Les grandes religions actuelles sont issues d'un processus de sélection darwinienne effectué soit par les politiques (les empereurs romains, par exemple, ont vu dans la religion chrétienne qui pronait l'obéissance, l'humilité, la vertu, un bon moyen d'assouvir les masses), soit par les religieux eu-même (le concile de Nicée a été un sabordage volontaire et un autodafé des textes des apôtres, n'en laissant que quatre, et instituant toute une hiérarchie des prêtres, et un rituel qui n'existait pas auparavant). Religion et politique n'ont jamais été séparée, quoi qu'on en dise. Les président américains doivent jurer sur la bible, même s'ils ne sont pas chrétiens (notons que ce cas n'est jamais arrivé). La peine de mort a été autorisée, et même encouragée, par les papes dans le passé (sus aux hérétiques !) avant qu'elle ne passe de mode, mais ça peut revenir... L'Arabie Saoudite, pays très religieux, est aussi celui (après la Chine) où il y a le plus d'exécutions capitales...

Les religions ont leur manière à elle de défendre leur pré carré : elles exercent un contrôle rigoureux sur l'art et la littérature en particulier. Tout le monde connaît l'histoire terrible de Salman Rushdie, dont le roman les versets sataniques a été mis à l'index par l'ayatollah khomeyni, qui avait appellé "tous les musulmans" à tuer l'auteur, le forçant à vivre dans la clandestinité.  Mais l'église catholique exerce un contrôle tout aussi ferme sur les oeuvres susceptibles de "choquer" les "bon chrétiens". L'affiche de Girbaud montrant une cène dans laquelle les apôtres étaient remplacés par des femmes  a été interdite pendant un temps, avec une astreinte de 100000 euros par jour de retard, sur demande de l'association catholique "croyance et liberté" (le vatican ne censure que très rarement directement : il dispose de nombreux moyens détournés).  Heureusement, la condamnation a été annulée en cassation. Je vous mets cette image ici, je la trouve magnifique :

marithé et francois girbaud cène
 
Dans le même ordre d'idée, la photographie "piss christ" (ci-contre) d'Andres Seranno  a été vandalisée à Avignon,  et plusieurs personnes ont été menacées de mort pour 'avoir défendu le photographe. Pourtant, hormis son titre, qu'est ce que cette oeuvre a de choquant ? Rien.

Les religions n'ont jamais aimé qu'on "détourne leur message".  Comme si ce message n'était pas un détournement d'écritures elles mêmes détournées maintes et maintes fois depuis leur création. Au fait, tordons le cou à un mythe : Les religions (catholiques, juives, musumanes, boudhistes, etc) disent que leurs "textes sacrés" n'ont pas été écrits, mais "révélés", et que c'est Dieu lui même qui aurait inspiré la main des "prophètes" qui les ont écrits. Foutaise ! D'abord, répétons-le haut et fort, IL N'Y  A PAS DE DIEU. Il n'y a que des humains qui y croient.


Oh, Eh, me direz-vous, mais là tu y vas fort ! L'univers a bien été créé par quelque chose, non ? Peut-être, mais pas par un "Dieu".  Et il est possible d'étudier cette intéressante question sans faire l'hypothèse d'un Dieu. Il y a une science qui étudie les origines et le devenir de l'univers, elle s'appelle la cosmologie.  Ah, ben oui, c'est une science compliquée, avec beaucoup de maths, etc. Dieu, c'est tellement plus simple à comprendre. Même un enfant pourrait le comprendre. Et c'est bien là le problème. Sans s'en rendre compte, les parents propagent ce concept ridicule à leurs enfants, qui se retrouvent infectés (je n'éxagère pas) par ce virus mental tenace, dont il est très difficile de se défaire. Et voila pourquoi les religions perdurent.

En fait, il y a d'autres raisons : Les religions sont aussi des palliatifs très efficaces à l'angoisse fondamentale de l'homme, celle de la mort. Pour pallier cette angoisse, les religions donnent une réponse très simple : après la mort, on se réincarne (pour les boudhistes), ou on va au paradis (pour les musulmans et les chrétiens). Ah, mon Dieu (sic), que c'est rassurant !  Mais bon, c'est nul. A l'époque des tribus pastorales, ça pouvait marcher. Mais au XXIe siècle, merde, on peut plus gober ça ! Il est où, votre paradis ? Sur la lune ? Dans l'espace ? Sur Pandora ? Et son corrolaire, l'enfer ? Ah oui, parce que Chrétiens et musulmans ont plusieurs point communs : en plus de croire à un Dieu unique, aux anges, (dont l'archange Gabriel), aux prophètes, etc, ils croient aussi au paradis et à l'enfer. Ce serait à mourir de rire si plusieurs personnes n'étaient pas mortes d'avoir osé le dire.  Les Juifs sont plus subtils : Pour le Judaïsme, il n'y a pas d'enfer, mais certains textes parlent quand même du gueihinnom, de tourments éternels, d'errance éternelle des âmes, etc. Bref, l'enfer, c'est un concept très porteur. Et surtout très utile : il permet de domestiquer les êtres humains, voire même de les réduire en esclavage, sans protestations : si tu n'es pas sage (traduction : si tu n'obéis pas aux religieux), tu iras en enfer ! Pratique, non ?

Les boudhistes, très subtils eux aussi, ont un concept qui ressemble au paradis : le nirvāna. Contrairement à ce que beaucoup croient, il n'y a pas de réincarnation à proprement parler dans le bouddhisme (ce serait plutôt dans l'hindouisme), mais une transformation et une renaissance.  Pratique, cela évite le problème de la localisation de l'enfer et du Paradis !  Mais toutes les religions enseignent qu'il y a une différence fondamentale entre l'esprit et la matière.  Ah, le concept de l'âme ! Une autre idée simple, que même un enfant peut comprendre. Mais L'univers n'est pas simple, et il faut être adulte pour le comprendre (un peu). Alors on préfère se raccrocher à des idées simples.

Bon je pense que vous avez compris le message : les religions, c'est de la merde. Alors, virons-les ! Libérons nos esprits de ces parasites mentaux ! Ne les laissons pas empoisonner nos esprits ! Apprenons à penser librement et sans contrainte, étudions les sciences, la vie, l'univers, sans préjugé, forgeons nous nous même notre propre morale et notre propre éthique, mais ne l'imposons pas aux autres.  Donnons-leur seulement les indices, les faits, et pas les conclusions.  Nous pouvons prendre soin de nous-même et de notre belle planète sans les religions. Nous pouvons avoir un avenir sans Dieu, un avenir grandiose parce que le phénomène humain est une chose merveilleuse et que nous n'avons pas besoin d'un Dieu pour le savoir.




Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (1216) :

Page : 10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  [76]  77  78  79  80  81  82 

Finn
Le 22/03/2013 à 16h45
Et bien non mes très chers, la religion n'en "est" pas... La merde, c'est très utile, j'arrive même à faire fleurir de très jolies choses avec des fleurs odorantes comme les rosiers Madame A. Meilland, avec de la merde. Avec de la merde, on peut aussi faire du méthane pour faire rouler nos "chers" tas de ferraille.



Avec de la religion, que peut-on faire ? Euh ben... à part quelques génocides ici et là, rien d'autre et même encore moins que ça !



Pub !!

>>> http://femen.org/

>>> http://cnt-ait.info/



Exigeons-là, dieu (sans majuscule), démission !
LuMMi l'ATEY
Le 15/03/2013 à 19h49
Je pense que la religion est une secte immense très vieille, et donc ce qui efface tout soupçons dangereux, d'apres vous pourquoi il y a des fois tant de guerre de religion ?



On peut remarquer qu'il y en a de moins en moins, c'est surtout des peuples qui essayent de se libérer de pouvoirs autoritaires.



L'humanité se détache peu a peu de la religion et le compte a rebours a déjà commencé dès la Renaissance et plus tard du siècle des lumières.



L'ATEY
JPRL
Le 13/03/2013 à 19h55
C'est parti! Les voilà réunis.

Les 115 cardinaux qui ont la charge d'élire le nouveau pape s'apprêtent à s'enfermer dans la Chapelle Sixtine pour le vote suprême et choisir ainsi leur nouveau souverain pontife. Les spéculations vont bon train pour désigner le successeur de Benoît XVI. Les bookmakers deviennent les nouveaux prêtres vers lesquels on se tourne davantage pour espérer un futur meilleur. Chez eux,"Parier" est le descendant du verbe "Prier",enrichi. En ce qui me concerne, si je devais miser une feuille d'eucalyptus sur un ecclésiastique susceptible de remporter la mise, je n'hésiterais pas: le nouveau pape sera africain: il s'agit de l'Abbé Mouss Papam venant de Dakar. Vous verrez, après la traditionnelle fumée blanche, son nom sera proclamé pour libérer les fidèles amassés sur la place Saint-Pierre de Rome.

http://oyatcogitant.over-blog.com/
bml
Le 06/03/2013 à 14h17
Salut

Un grand penseur a dit:

Les gens dorment quand ils meurent il se réveillent...
Eloualll
Le 01/03/2013 à 21h34
Bravo. Au moins un site différent.
alain corrigible
Le 16/02/2013 à 18h52
Réponse à Jprl

toujours excellente analyse des problèmes posés par l'abus mais c'est valable pour toute chose, (nous ne sommes pas des enfants, il existe un bouton sur le côté de tout appareil, c'est un interrupteur).

l'internet n'est pas le mal ou le bien, c'est un outil, (j'en interdis l'usage 2 jours de suite à ma fille de 10 ans, pour son bien)



La religion n'est pas le mal ou le bien, elle est ce qu'on en fait, un code moral, (hélas souvent dévoyé), elle pourrait si les croyants le voulait, être aussi un code de bonne conduite écologique

si tu me crois pas lis "le carème de carbone" article rue 89

http://www.rue89.com/2010/02/17/pour-le-careme-on-fait-aussi-le-jeune-du-carbone-139059







je laisse maintenant la parole à wangari Maathai, (prix nobel de la paix en 2004, excusez du peu)

qui à écrit le livre " réparons la terre " aux éditions héloïse d'ormesson.



"Les croyants devraient être les plus proches de la planète et les premiers à admettre qu'il faut la réparer"

elle a aussi écrit avec humour la formule suivante

"si Dieu à créé l'homme le vendredi au lieu du lundi c'est parce

que sans air, sans arbre, et sans animal autre que lui, il eut succombé immédiatement".



Son livre essaye de faire le lien entre religion et protection de la nature, je pense que c'est le bon endroit pour lui rendre un petit hommage posthume car elle est décédée.



les croyants doivent exiger de la transparence (même et surtout au niveau financier), une moralité absolue de leurs prêtres, (après tout ils parlent au nom de Dieu), et surtout le rejet impératif de tout recours à la violence, c'est un minimum.



Qu'ils prennent conscience des impératifs écologiques, leur puissance est colossale

2,23 milliards de chrétiens

1,41 milliards de musulmans

0,89 milliards d'hindous

0,39 milliards de bouddhistes

0,39 milliards d'adeptes de religions chinoises.

source des chiffres http://www.risc.cnrs.fr/pdf/SH198_religions.pdf

amicalement et incorrigiblement votre.

JPRL
Le 12/02/2013 à 13h51
"incidieusement" avec un "c". Mille excuses...
JPRL
Le 12/02/2013 à 13h45
Alain corrigible,

Tout à fait d'accord quant aux aspects positifs "a priori" d'internet. Le problème est que comme tout outil, il faut savoir s'en servir et là réside le véritable problème. On ne peut faire l'économie des risques et effets néfastes liés à ce média. Pour beaucoup d'utilisateurs, il s'agit plus d'un asservissement que d'une liberté, c'est souvent une "arme de distraction massive" avec surconsommation d'info en instantané.On navigue pour naviguer (activité autotélique), parfois sans but et on dérive facilement du cap fixé initialement...D'autre part, on trouve l'info recherchée quand on sait déjà ce que l'on cherche...C'est un catalyseur mais pas un substitut du cerveau comme certains l'oublient.En outre,internet modifie également le rapport à l'info,aux autres, au monde.Plutôt qu'une analyse approfondie, on préfère des commentaires laconiques en direct sans recul...Les journalistes deviennent à l'image de twitter, de simples oiseaux qui gazouillent...C'est le plus souvent un royaume où l'on picore. Enfin, comme pour toute innovation technique, on se l'est approprié rapidement comme un progrès, un gain de libertés (ce que je ne contredis pas si l'utilisateur a un comportement éclairé et sait en tirer profit) mais on ne se pose pas beaucoup de questions quant aux privations de liberté. (contrôle des individus, de leurs affects, fichage, géolocalisation,transformation des capacités du cerveau qui délègue beaucoup à la machine pour le stockage, le traitement, addictions, mobilité qui rend immobile, isolement pour certains dont les réseaux sociaux sont pourtant fournis, difficultés sociales et psychologiques associées,absence de temps de pause puisque chacun est toujours joignable en théorie...)Bref, tout ça pour dire qu'Internet et ses usages représentent un enjeu majeur pour l'avenir. Si effectivement, il peut être perçu et utilisé comme un moyen de démocratiser les connaissances, les savoirs et libérer l'individu, il peut également contrôler insidieusement les utilisateurs, les orienter vers de la distraction, être une arme puissante de vente et de surveillance des comportements de consommateurs potentiels ou de citoyens...
alain corrigible
Le 11/02/2013 à 19h33
réponse à rol, si ça te gène pas, on commence par les membres de ta famille ? (t'en as surement un ou deux de croyants)



Réponse à jprl sympa ton analyse, mais je te conseille de lire le livre de Jeremy Rifkin la troisième révolution industrielle



Il estime qu'internet et son système d'échange peer to peer est déjà en train de changer le monde par une relation de partage communautaire des connaissances, un apprentissage ultra rapide d'une forme de démocratie latérale et participative (les forums et toutes formes de réseaux sociaux)

et il prédit pour dans un très proche avenir un partage de l'énergie comme nous le faisons actuellement pour l'information.



L'internet est donc plutôt un facteur positif de notre survie future

quand à la religion

Petit quizz en 10 questions

votre religion à-t-elle une bonne influence sur vous ?

1 Votre religion vous pousse elle à haïr, dénigrer ou considérer comme inférieure l'une ou plusieurs des catégories suivantes ?

Femmes oui/non

homosexuels oui/non

athées oui/non

pratiquants d'autres religions oui/non

juifs oui/non

bègues oui/non*

2 Votre religion considère-t- elle comme tolérable dans certaines circonstances (blasphème, insulte, irrespect caractérisé), la violence à l'égard des non croyants ou croyants dévoyés ? Oui/non

3 Votre religion vous pousse-t- elle à vous retrancher de membres de votre famille ou d'amis qui ne comprennent pas la nature profonde de votre foi ? Oui/non

4 Votre religion vous explique-t- elle que étant donné que vous êtes un élu parmi les élus, c'est à ce titre qu'il vous faut donner l'équivalent de 10% de votre salaire (dîme) et ne pas demander de compte ni d'audit détaillé quand à la finalité de votre don ? Oui/non

5 Votre religion considère-t-elle la sexualité comme le mal ou comme l'une des causes du mal sur la terre ? Oui/non

6 Votre religion interdit-t-elle toute forme de contraception ? oui/non (si vous êtes catholiques, vous pouvez cocher oui directement, il s'agit d'une bulle papale de 1967 nommée « Humana vitae », et elle n'a jamais été abrogée).

7 Votre religion attend-t- elle une forme quelconque de fin du monde, d'apocalypse, de ravissement par les anges ou de passage à un état supérieur incluant la disparition miraculeuse des non croyants et de tous les méchants ? Oui/non

8 Vos condisciples verraient ils d'un très mauvais oeil le fait que vous changiez de religion, voire deveniez athée ? Oui/non

9 Vos condisciples verraient ils d'un très mauvais oeil le fait qu'un homme de couleur,(disons d'une autre couleur qu'eux et vous ) accède à la fonction de guide suprême de votre religion ? Oui/non

10 Lorsque le guide suprême de votre religion est nommé, est il coopté (élu par ses pairs) ou élu de manière démocratique par vous et vos condisciples ? Oui/non

résultat

* si vous vous êtes posés la question, pourquoi les bègues ? Posez vous la question, pourquoi les juifs ?

Si vous avez une majorité de oui, honnêtement vous êtes mal barrés.

Si vous avez quelques oui, il peut s'agir de malentendus regrettables que je vous engage à éclaircir avec vos condisciples et ou votre ministre du culte lors d'une discussion entre quat'zieux

Si vous avez une majorité de non, votre religion n'a pas de mauvaise influence sur vous, vous pouvez dores et déjà poser les 3 questions suivantes à vos condisciples et ou à votre ministre du culte.

étant donné que la citation suivante est bel et bien extraite de l'ancien testament

« Et Dieu les bénit, disant :croissez et multipliez, remplissez la terre, et dominez sur elle: soyez maître des poissons de la mer, et des oiseaux du ciel, et de tous les bestiaux, et de toute la terre, et de tous les reptiles qui se traînent à terre.»

Dieu est il satisfait maintenant que la prédiction est réalisée et que les fils et filles d' Adam dominent toute la terre ?

Ne serait il pas temps de passer à une phase supérieure, disons

gérer en adultes consciencieux et intelligents, l'immense et encore magnifique jardin bleu et vert offert par Lui ?

En multipliant inconsidérément le nombre de convives à la table de l'humanité ne risque -t-on pas d'en écarter les plus faibles et ou de déclencher une série de catastrophes d'ampleur biblique ? ( dérèglement climatique, pandémie, guerre apocalyptique)





rol
Le 10/02/2013 à 15h17
que les croyants(faibles personnes)crèvent! et voila résolu le problemes de surpopulations sur cette jolie planète.
JPRL
Le 05/02/2013 à 16h47
Apple (ou Internet plus généralement) n' est-elle pas une machine à fabriquer des "fidèles" comme pouvait l'être l'Eglise auparavant?



Par un programme symbolique et une grammaire de l'action prédéfinis pour chaque individu connecté, Internet ne tente-t-il pas de socialiser, de transmettre des valeurs et des normes communes à tous les individus de la société 2.0 et de contrôler ainsi leurs comportements futurs, gérer leurs désirs voire transformer ceux-ci en besoins via une thérapie numérique sournoise, égocentrée?

Dans ce technococon où chacun pense créer son petit monde à son image, son égonomie propre, être un petit Dieu omniscient, l'Institution numérique (Google, Facebook, Twitter,...) ne développe-t-elle pas incidieusement son programme technique de fabrication du fidèle...consommateur?

En effet, en prenant appui sur quelques critères, ne pouvons-nous pas assimiler l'Institution web à une religion?

Développons la recette à fabriquer un "fidèle internaute".Pour cela , il faut:

-des icônes (S. JOBS, +apôtres transitoires en fonction du "buzz" du moment)

-un vocabulaire spécifique (voir culture numérique en mots-valises)

-une sanctuarisation (hors monde réel), un/des communautarisme(s) (Les "réseaux sociaux".Manipuler des masses étant toujours plus simple...)

-une délimitation espace/ temps (les édifices consacrés à la transmission du dogme étant remplacés ici par des plateformes sociales ou réseaux sociaux gérés...). Calendrier rythmé par les nouvelles "innovations" que l'on considère toujours, sans se poser la moindre question dans les médias, comme étant vecteurs de progrès...Les journaux télévisés faisant d'ailleurs à chaque fois leur Une sur la sortie du nouvel I-truc au lieu de traiter de l'info, de la situation géopolitique, économique et sociale...

-des rites/rituels (rite d'allumage, autel de l'ordinateur, connexion du chapelet d'appareils numériques, prière "Je vous salue Messagerie", + sainte trinité: Facebook/Twitter/Boîte Mail)

... (http://oyatcogitant.over-blog.com/)
alain corrigible
Le 01/02/2013 à 17h09
L'autre jour, mon grand ami de plume,Francois Cavanna me confiait entre deux pastis au sujet des miracles



"pourquoi sont ce toujours des paralytiques, des muets, des ankylosés, des mal au ventre, des constipés, enfin bref, des entiers qu'elle daigne guérir la sainte vierge ?



Pourquoi ne fait elle jamais repousser une jambe coupée sous nos yeux ?



ça ne devrait pas lui coûter plus, enfin, quoi



Pour le bon Dieu, faire disparaître une verrue ou reconstituer un cul de jatte, c'est du pareil au même, et ça oui ça aurait de la gueule, ça.



Je l'adore cavanna quand il est comme ça



Moi ce que je voudrais voir comme miracle c'est un poing vengeur et colossal au dessus d'un champ de bataille où deux armées de pignoufs s'entretuent au nom de Dieu



et une voix colossale tonnant telle mille tonnerres



QUAND JE DIS " TU NE TUERAS POINT " C'EST QUEL MOT QUE VOUS NE COMPRENEZ PAS BANDE DE MECREANTS ?



ça ouais, ça serait un chouette miracle.





je dénonce
Le 31/01/2013 à 07h36
Pauvre idiot! Que d'hérésies de mensonges voir de rêves imaginés ici et là!! Ce que vous dites de l'islam est faux et démontre votre fausse bonne foi, votre fausse culture et même intelligence! De page en page on trouve des fausses vérités et des mensonges!PROPAGANDISTE !!!!!!!!!!!!!!!!! que connaissez vous des religions?! vous vous dites hommes de science et pourtant vous y etes perdu.. retourner à vos atomes? d'ailleurs la question des religions, en fait vous ne l'abordez pas !!! c'est du vent vos questions réthoriques subjectives enrobés de droit de lhommisme de bas étage!.. Abordez les miracles du Coran..et LES DECOUVERTES du 21e siecle décritent à l'intérieur! Pourquoi ce livre saint est concervé par les Anglais (Francs maçons)?? Pourquoi depuis plus de 1000ans PERSONNE§§§ JE DIS BIEN PERSONNES N'a pu établir la fausseté d'un seul de ses versets??! Aujourd'hui vous devriez le savoir!!!.... des techniques mathématiques grace aux ordinateurs et autres.. permettent d'établir les faits suivants:

-"miracles mathématiques du Coran" ex: mot "jour" présent 365fx...mois 12fx....

-"miracles" (pour dire révélation de fait avéré notamment au 21e siecle... comme par exemple le fait que les fourmis parlent!!!!!..etc

etc etc etc etc..vous n'avez approfondi aucun sujet!! Rien sur le fait que la bible a été décridibilisé à plusieurs reprises en mettant en éxergue ses erreurs gramaticales etc..?! regardez Ahmed DEEDAT ses conférences et ensuites osé vous réclamés du scientifisme!

- aucun égal à ce jour en terme d'écriture ...

-

alain corrigible
Le 29/01/2013 à 23h13
Un jour je taquinais un peu ma belle soeur (protestante et bavarde) au sujet de la religion

pris d'une inspiration, je lui dis;

« la religion, c'est comme une auberge espagnole, tu y trouveras surtout ce que tu y apporteras »

(bizarre cette expression d'ailleurs, faut croire qu'à une certaine époque ça devait être spécial le tourisme en Espagne )



Bref, pendant des siècles les croyants y ont apporté essentiellement 3 choses, bien qu'ils s'en défendent encore maintenant.

la peur, la haine et la honte (ce qui prouve bien à quel point ils étaient dépourvus d'imaginaire et de conscience empathique.)

Mais bon, peut on leur en vouloir ?, ils furent si longtemps si peu éduqués



la peur de la mort et de l'au delà, des autres, (incroyants apostats, infidèles),du jugement de Dieu, peur du changement qu'il fut social ou technologique, et peur enfin

d'un libre transfert d'idées et de fidèles avec les autres religions.

(chaque religion se considérant comme unique, finale et aboutie)



la haine qui est bien la fille de la peur, haine des homos considérés comme déviants et coupables, haine de la pensée libre (Galilée condamné en 1633), haine du corps toujours faillible, corruptible et lubrique, opposé à un idéal de pureté intenable dans la durée.

haine de la femme impudique et tentatrice, (aucune femme dans les cercles directeurs des religions abrahamiques)

haine des branches caduques de sa propre foi

catholique/orthodoxes

protestants/anglicans

chiites/sunnites

païens et publicains, schismes, hérésie et bûchers propriatoires, « tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens »,

bien triste.



La honte , du corps, du sexe, du poil,

cheveux, poil intime, barbe, qu'il convient de cacher, raser ou domestiquer selon des normes indiscutables et intangibles.

(les religions de patriarches sont en guerre avec le poil, notez le, j'ignore pourquoi mais ça à l'air vachement important )

honte, h'chouma et éducation sexuelle réduite à sa plus simple expression, on n'en parle pas. article fort bien écrit ici http://berdepas.wordpress.com/2011/03/18/islamsexualite-et-hchouma/



Bon, soyons honnêtes, ça à un peu changé, mais pas grâce aux religions, plutôt grâce à l'éducation des jeunes filles, à internet et aux réseaux sociaux qui véhiculent à grande vitesse un nouveau mode de pensée transverse.



Pourtant



La religion eût pus tout aussi bien privilégier le mécénat des arts (elle l'a bien fait avec

Michel ange et le caravage (tout habitants de Sodome fussent ils),

la préservation et la perpétuation des sciences comme elle le fit lors des ages sombres jusqu'à la renaissance.

l'aide humanitaire sans contrepartie, l'éducation des plus pauvres et la défense des

« sans terres » , comme elle le fait encore et toujours au quotidien aux quatre coins de la terre.



Elle doit maintenant protéger la biosphère,

si elle ne le fait pas, c'est par paresse intellectuelle, crainte de perte de parts de marchés de la foi et frilosité de vieille dame patronesse devant les voyous qui saccagent l'oeuvre Divine

Lynx d'Espagne

Crocodile du Siam

Addax

Albatros des Galapagos

Anguille d'Europe

Guépard asiatique

Panthère de Floride

Tigre de Sumatra



Chacune de ces espèces (source wikipédia) sera au moment très proche de sa disparition tel un crachat à la face de Dieu vu que c'est une part de sa création qui disparaît dans les poubelles de l'histoire.

Et surtout, la religion doit changer son fusil d'épaule sur sa politique nataliste démentielle.

« Croissez et multipliez » valable aux temps bibliques, désastreux désormais,

Bon sang, 7 milliards d'humains dont 1 milliard de crève la faim, quand cela sera t' il assez ?

C'est notre survie en tant qu' espèce qui se joue là, on plaisante plus.

Shana
Le 26/01/2013 à 10h46
J'ai adoré vous lire. Bravo
<page précédente (plus récents)    page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page