Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Crop circles (cercles de cultures)

Les crop circles, ou cercles de cultures, ou agroglyphes, sont des motifs réalisés dans des champs de céréales (généralement du blé, mais pas seulement). Les épis de blés sont tordus, et non arrachés pour créer ces motifs (dont certains ne sont pas dut tout circulaires !) Généralement les bords de ces zones tordues sont extrêmement nets. On  dénombre des milliers de crop circles, dans de nombreux pays, mais la majorité sont apparus au Royaume Uni. J'utilise le terme "apparus", car généralement on ignore l'origine de ces motifs, souvent apparus en quelques heures loin de tout regard, et qui peuvent être extrêmement grands et complexes.

De nombreuses hypothèses ont vu le jour pour expliquer l'origine de ces crop circles : canular, plaisantins voulant s'amuser, artistes, phénomène météo, militaires testant de nouvelles armes à rayonnement depuis l'espace ou un avion, paranormal, et même extra-terrestres ! La solution de l'énigme est probablement un mélange de tout cela : s'il est certain que de nombreux crop circles sont d'origine humaine, ce n'est pas forcément le cas de tous. Ceux qui ont essayé "scientifiquement" de reproduire à la main ces motifs, généralement à l'aide d'une planche utilisée pour frotter les épis et les tordre, et de cordelettes plantés dans des piquets, le disent ; c'est très difficile, très long (même en s'y mettant à plusieurs : l'une des difficultés est de ne pas laisser de traces on dehors du motif proprement dit),  et le résultat est souvent beaucoup moins bien "fini" que les "vrais" crop circles. Néanmoins on ne saurait écarter l'idée que tous les crop circles soient d'origine humaine. La plupart sont d'ailleurs assez simples :

Dans ce dossier je voudrais explorer à fond l'hypothèse "extra terrestre" : si certains crop circles sont d'origine extra-terrestre, on doit pouvoir le prouver... ou prouver le contraire. Pourquoi est-ce si difficile ?

De nos jours, on dénombre chaque année des dizaines de nouveaux crop circles. Mais Historiquement, les premiers crop circles sont apparus dans les années 1960, en Australie, au Canada et en Angleterre.  Pourtant, certains témoignages semblent beaucoup plus anciens, datant même du moyen âge (voir l'article de wikipedia). Néanmoins tous ces témoignages anciens sont sujets à caution.

Le site qui rassemble le plus de photographies de crop circles est celui de Lucy Pringle.

L'extraordinaire complexité de certains motifs semble plaider en faveur d'une origine non humaine. Toutefois c'est oublier que l'ingéniosité humaine ne connaît pas de limite !

Le crop circle ci-contre, par exemple, apparu le 2 août 2002 à Crabwood près de Winchester dans le Hampshire,  fait une référence explicite a une figure extra-terrestre... Mais cela ne prouve rien.

Néanmoins il semble difficile de croire que quelques hommes armés de planches et de cordes aient pu réaliser ce tour de force en une seule nuit ! Mais bon ce n'est pas impossible.

Encore plus intéressant est le motif dans la "roue" à droite de l'extra-terrestre : il s'agit d'un code binaire  (fait de 1368 zéros et 1, transcrits en spirale): en groupant les bits 8 par 8, on découvre qu'il s'agit d'un texte écrit en code ASCII ! Le message dit : "Beware the bearers of FALSE gifts & their BROKEN PROMISES.Much PAIN but still time.EELIJ?E.There is GOOD out there.We OPpose DECEPTION.COnduit CLOSING". Bon c'est du mauvais anglais avec plein de fautes de frappe (Majuscules placées bizarrement ; mais en ASCII les majuscules et les minuscules ne diffèrent que d'un unique bit  : s'agit-il vraiment d'erreurs ?; il y a 52 altérations de ce type). A moins qu'il n'y ait un code dans le code ? Et quel est ce mot central EELIJ?E qui comporte un caractère non-ASCII (représenté ici par "?") de code 10101010110 (ce qui fait 14 bits et non 8 !). Certains ont interprété ce mot par "BELIE-0101-VE" (Voir une analyse de ce crop circle en anglais ici et en français ici)

Ce genre de message codé n'est pas sans rappeler  le crop circle de Chilbolton (UK) qui date du 19 août 2001, et qui d'ailleurs se trouvait à coté d'une tête d'alien !

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/55/Arecibo_message.svg/200px-Arecibo_message.svg.png Quand j'ai vu pour la première fois l'image du crop circle de Chilbolton, (à gauche) j'ai immédiatement pensé au message d'Arecibo, (à droite) un message (humain !), que je connais très bien (j'en ai créé plusieurs similaires), qui fut conçu par Carl Sagan et Frank Drake et  transmis en 1974 par le radio télescope d'Arecibo (le plus grand du monde) en direction de l'amas stellaire M13, situé à 22800 années lumières. Ce message radio très puissant s'éloigne de nous à la vitessse de la lumière; il est actuellement à kilomètres de nous, soit années lumières, et il atteindra sa destination dans ans. S'il y a un message de réponse, il sera reçu sur Terre vers l'an 47570 ! Il s'agit donc du projet humain le plus long jamais conçu !

Ce message était conçu pour pouvoir être facilement décodé par toute civilisation ayant au minimum notre degré de technologie ; il consistait en 1679 bits d'informations, soit 23x73 (ce nombre 1679 a été soigneusement choisi pour que la perte de quelques bits n'empêche pas de penser à 73 lignes de 23 bits). 

Sans entrer dans les détails, le message d'Arecibo dit en substance: "nous sommes des entités basées sur la chimie du carbone, nous avons un ADN fait comme ceci <description des bases de l'ADN>, avec 4,294 milliards de nucléotides,  nous mesurons environ 1m80, nous sommes cinq milliards, nous habitons sur la troisième planète de notre système solaire, et nous communiquons avec un radiotélescope".

Le message du crop circle de Chilbolton serait donc une réponse à ce message d'Arecibo. Il est en effet légèrement différent: Si on le décode de la même manière que celui d'Arecibo, il dit: 

"nous sommes des entités basées sur la chimie du silicium, nous avons un ADN fait comme ceci <description des bases de l'ADN, avec 6 bases par tour au lieu de 10 pour les humains>, avec 4,295 milliards de nucléotides,  nous mesurons environ 1,08m, nous sommes 17 milliards, nous habitons sur la troisième, la quatrième et un satellite de la cinquième planète de notre système solaire, et nous communiquons avec un instrument bizarre (en bas de l'image)". 

C'est troublant mais il pourrait encore s'agir d'un canular...

Si le crop circle  de Crabwood (celui avec le message ASCII), et celui de Chilbolton  sont tous deux d'origine extra-terrestre, cela signifie que lesdits extra-terrestres connaissent bien l'humanité, qu'ils parlent anglais, qu'ils connaissent le code ASCII, qu'ils sont au courant de nos tentatives pour communiquer... En fait cela indique qu'ils sont sur terre depuis un bon moment. Selon les ufologues, cette hypothèse n'est en rien invraissemblable. Mais  il est clair aussi qu'ils n'auraient aucune intention de se montrer au grand jour, et qu'ils joueraient en quelque sorte au chat et à la souris, en se bornant à distiller des messages enigmatiques... Ce n'est pas sans faire penser à l'affaire UMMO : celle-ci porte sur des centaines de documents mystérieux, envoyés par la poste (!) à divers correspondants de part le monde, dont l'origine pourrait être extra-terrestre, mais dont le contenu scientifique semble échapper à notre compréhension...

Mais dans ce cas, quel serait leur but ? Le "méta message" de tous ces crop circles pourrait être (comme pour l'affaire UMMO) quelque chose comme : "nous sommes extra-terrestres, mais nous ne vous fournirions pas de preuve définitive de cela, parce que vous n'êtes pas prêts... simplement nous pouvons vous donner des bribes d'information, et si vous parvenez à en faire bon usage, alors vous commencerez à comprendre et à nous croire et alors vous serz prêts à accepter notre existence"

L'idée que certains crop circles (les "vrais" (!)) pourraient contenir des messages scientifiques est séduisante: après tout, si on y trouvait une connaissance encore inconnue des hommes, mais qui se révèle juste a posteriori, ne devrait-on pas en conclure que les auteurs ont une science plus avancée que celle des humains ?

Nombre de crop circles, comme celui ci dessus, ou ci-contre, ou celui qui figure en haut de cet article, ont une structure géométrique, avec de nombreuses symétries, et font irréstiblement penser à des champs magnétiques. Les ufologues y sont allés de tous leurs délires : il s'agirait de dispositifs antigravitationnels, ou de moyens de communication par ondes gravitationelles, ou de "machines à énergie de point zéro"...  Tout cela semble assez délirant. Mais, et si c'était vrai ?


La figure ci dessus est clairement un système planétaire mais entouré par une bizarre sphère hérissée de picots, et quel est le sens de cette spirale à droite,  menant vers une forme étrange ? Hypothèse : à gauche, c'est notre système solaire avec les 4 planètes intérieures (Mercure, Vénus, la Terre et Mars), la spirale décrit la trajectoire d'un vaisseau en provenance d'une planète en orbite autoir d'une autre étoile qui est figurée par le gros cercle isolé. Avec les 6 autres (reliées par des lignes) elles réprésentent une constellation (laquelle ?) D'où les extra-terrestres seraient originaires. Quant à l'ovale et aux aux 18 "picots", qui entourent notre système solaire, je ne sais pas ce qu'ils signifient.


et celui-ci (à southfield wildshire, UK), qui  fait nettement penser à un vaisseau spatial ?

tout comme celui ci-dessus d'ailleurs ! (il date du 29 juillet 2012 et se trouvait près l'Alton Barnes dans le Wiltshire)
et celui là, s'agit-il d'une machine, d'un vaisseau, d'un diagramme atomique ou moléculaire, ou simplement de l'expression d'un artiste tout à fait terrien ?  Je pencherais pour la description d'une molécule. Mais les artistes (terriens !) qui créent des crop circles on maintenant "incorporé" le style propre à ces  tracés et leursd créations ressemblent à s'y méprendre à celles des "vrais"... Si ces "vrais" existent vraiment ! On s'y perd un peu, non ?

Je terminerais par un crop circle tout à fait humain, qui montre à quel degré de perfection les artistes amateurs sont parvenus :

Il n'empèche que pour certains crop circles, le doute subsiste... C'est sans doute cela qui est le plus intéressant dans cette étrange affaire ! A vous de vous faire votre propre opinion !

Journal d'un terrien

Commentaires (21) :

Page : [1] 

nany50350
Le 05/03/2017 à 11h27
oui Parisse ! il est vrai que aujourd'hui ! ont fait dire ce que l'ont veut aux images !
Manon
Le 24/07/2016 à 11h29
Je pense que le dessin ou il y a deux cercles collés représente deux mondes parallèles : le leur et le notre. Je pense aussi que leur monde a eux se situe au centre de la terre ou bien dans l\'espace, la ou on a encore jamais exploré... Excusez moi si j\'ai fais quelques fautes, je suis mineuse ! (ou mineur je sais pas si on dit pareil pour les filles) ! ;)
Néo-ph
Le 10/12/2015 à 13h32
Palmito pourrait presque être convainquant .
Marie
Le 01/12/2015 à 16h12
Avec HAARP, c'est fou ce que l'on arrive à faire!
Partisan-De-La-Théorie-Des-Anciens-Astronautes
Le 23/11/2015 à 15h31
Les scientifiques affirment qu'ils sont tous d'origine humaine Je leurs réponds : FOUTAISES à vos explications rationnels car ils pensent que tout trouve une explication ! J'ai 2 hypothèses la 1ère : Serait-il possible que ces crop circles soient des réponses sous formes de pictogrammes à décoder sur des questions que l'on se pose sur eux ? La 2ème : Seraient-ce les plans et formules mathématiques pour les vaisseaux spatiaux qui permettraient le voyage interstellaire ?
Michel
Le 16/02/2015 à 15h47
Bonjour,

pour la publication prochaine d'un ouvrage sur les OVNI, je voudrais insérer des images d'agroglyphes qui soient libres de droit et gratuites. Cela est-il possible chez vous ?

Merci d'avance.

Cordialement. Michel.
redstar
Le 01/11/2014 à 13h18
Les crops circles sont des graines (spirituelle a portées psychique) plantées sur terre dans la conscience des humains afin de favoriser l'évolution des consciences et la familiarisation progressive avec des univers et des intelligences multi-dimensionnelles reliés au plan de sagesse divine, car nous sommes actuellement arrivé à un seuil dangereux pour le devenir de l'humanité, et une possibilité d'extinction.Aujourd'hui,des centaine de millier de personnes a travers le monde font l'expérience de "contact" avec ces intelligences multi-dimensionnelles et d'informations sur la constitution de l'univers, et du controle de la terre dans la matiére par des "pouvoirs" prédateurs (mais en fait depuis les temps anciens cette possibilité a toujours eu lieu et la plupart des sagesses antiques,et connaissances architecturales fondées sur la géométrie dite "sacrée" sont issues de ces possibilité de notre conscience a faire l'expérience d'autres mondes et d'autres intelligences vivantes, conscientes évoluant dans d'autres plans dimmensionnels de l'univers et de la terre)...les crops circles sont un message de connaissance, de paix, d'harmonie (ils en existent des faux et les médias officiels avec ignorance ou volonté délibérée sont chargés de ridiculiser le phénoméne car la remise en question qu'elle provoque au sujet des valeurs de nos sociétés actuelles, est vertigineuse...) a vous de voir, de sentir!..Le possible est a nos portes (cela peut faire peur car bien sur mais il n'y a rien a craindre de l'évolution de notre espèce car le divin est bienveillant sans jugement, soutenant vers le meilleur de nous même..)
Jim
Le 24/10/2014 à 19h55
Bonjour, la vérité sur les "crops-circles" est assez simple en fait, a mon humble avis. <br />rnDes passagers de vaisseaux spaciaux venus d'une autre planète dessinent ces figures, dans un but artistique, et également pour nous amener a nous poser un certain nombre de questions sur leur existence. <br />rnLe fait que ces figures soient réalisées dans un temps très bref, et que les tiges de céréales sont courbées au niveau des noeux, démontrent qu'ils ne peuvent ètre en aucun cas réalisé par des humains. <br />rnBien sur il en existe quelques uns faits par quelques personnes bien terrestres, mais le niveau technique est sans commune mesure comparable a ceux réalisés par ces entités venues d'ailleurs que de la terre.
observateur
Le 14/10/2014 à 00h20
plutot convaincant mais le doute demeure lancinant merci quand meme pour cet aveu :qui vivra verra mais ca ne va pas m empecher de croire dur comme fer que nous avons d autres cocigalaxiens :
Pi
Le 02/09/2014 à 13h06
Palmito,

Tu as joué avec le feu et nous comprenons tes remords, à l'âge mûr. Il est dommage que toi et les tiens ne puissiez dire votre sentiment coupable qu'à propos de vos jeux mais non pour les applications mortelles de vos trouvailles de gosses doués. Peut-être pourrais-tu dire qu'il y a d'autres formes de l'intelligence, dont tu as manqué. ça nous ferait du bien à tous.
nesslost
Le 06/07/2014 à 19h48
Il n'y a qu'une chose a dire avec les milliards de milliards de systemes planetaires qui existent il faut etre incroyablement bute et avoir d'enormes oeuilleres pour ne pas comprendre qu'effectivement c'est statistiquement impossible qu'il n'y ait pas de la vie ailleurs.
palmito
Le 12/05/2014 à 15h30
Nous sommes en 1973. J’étudie les mathématiques à Oxford. Et aussi ce qui va devenir une véritable révolution planétaire : l’informatique. Je vous passe les détails mais je suis plutôt doué. J’étudie toute sorte de langages informatiques, Basic, Cobol, Fortran, Simula, APL etc… Retenez bien que nous sommes au début des années 70. IBM va bientôt avoir le succès mondial qu’on lui connaît, puis Microsoft mais l’informatique est encore une science réservée à quelques initiés, comme moi. J’ai 21 ans à l’époque. Un jour, dans le cadre d’un voyage aux Etats Unis, je suis contacté par un ex étudiant en ingénierie et sciences appliquées de Harvard. Je vais l’appeler Clive. Je ne peux pas vous donner sa véritable identité. Il est mort en 2009. Mais je ne veux pas que sa famille ait des problèmes. Clive a travaillé pour la NASA, l’armée et le gouvernement des Etats Unis sur des dossiers très sensibles, tels que la conquête spatiale ou l’armement. Il était spécialisé dans les communications.



-Heu… ok. Et vous, comment vous appelez-vous ?



-Appelez moi John. Et évitez de m’interrompre sinon on va y passer la nuit ! Bref, à l’époque Clive a sept ans de plus que moi et il a été à la tête d’un de ces petits groupes d’étudiants potaches qui font des blagues pour passer le temps et pour sortir la tête de leurs études, nous l’appellerons le groupe Alpha. Fin 1965, alors qu’il est un jeune étudiant, il part en voyage en Australie, dans la ville de Tully, où il a de la famille. Il va passer le jour de l’an là-bas. Il va même prolonger un peu son séjour car il va tomber malade. Une curieuse maladie. Il est fatigué et a de la fièvre mais les médecins ne comprennent pas ce qu’il a jusqu’à ce qu’il se remette de lui même. Le 19 janvier 1966, un propriétaire du coin découvre dans ses marécages une sorte de nid d’oiseau géant formé par des roseaux couchés et dit avoir été témoin de phénomènes étranges comme des boules de feu et la circulation d’engins mécaniques. Le bruit commence à courir qu’il s’agit de soucoupes volantes. Clive vient de commencer ce qui va devenir l’un des plus grands canulars du XXeme siècle.



Pendant des années il s’intéresse de très près aux micro ondes. A l’époque les études portent sur les communications qu’elles permettent. De nos jours, les micro ondes servent à nos téléphones mobiles ou à chauffer nos plats. Clive lui, développe ses recherches autour des bandes de fréquences au dessus des 40 GHZ. Pendant de nombreuses années il va développer de véritables armes grâce à cette technologie en collaboration avec l’armée américaine. Certaines expériences ont eues lieu aux Etats Unis, au Texas et au Nouveau Mexique où du bétail a été retrouvé affreusement mutilé sans qu’aucune explications n’ait pu être apportée. Des vaches ou des chevaux ont été découverts avec un trou béant les traversant de part en part, comme brûlés par un énorme rayon laser. Des cadavres ont été retrouvés avec les os du crâne apparents et complètements vidés de leur substance organique par exemple, sans que le reste du corps ait subit quelque autre dommage. Clive a participé à ces expériences. Mais il va aussi poursuivre un programme très précis en secret, pour lui même, avec sa petite équipe du groupe Alpha. Tous des surdoués. C’est ce groupe qui entre en contact avec moi en 1973. A ce moment je n’ai jamais entendu parlé des crop circles. Clive me présente son projet comme une simple plaisanterie. Nous sommes à l’époque où les témoignages sur les OVNIS abondent dans le monde entier. Clive n’y croit pas. Il est convaincu que les OVNIS relèvent du fantasme des hommes et il décide de s’en amuser. Le groupe Alpha fonctionne comme une mini société secrète mais ses règles sont très strictes. Pour en devenir membre, il faut jurer fidélité à son leader, Clive, et ne jamais parler de ses activités. Aujourd’hui Clive est mort. Et les choses prennent des proportions ridicules. Vous avez peut-être entendu parlé de cette supercherie sur les Ummites. Si non, je vous invite à vous renseigner. Mais nous sommes maintenant dans la même situation que l’inventeur des Ummites, nous ne contrôlons plus rien et à travers le monde de plus en plus de gens pensent que nous sommes contactés par de extraterrestres ou je ne sais quelles créatures divines à travers les crop circles. Certains ont des illuminations, des sectes se forment. Conneries…



Il marque un temps.



-Bref. En 1973 Clive me demande d’élaborer un programme informatique qui gérerait les déplacements d’un petit véhicule qu’il me présente. Un engin radiocommandé à quatre grosses roues pas plus gros qu’un aspirateur de l’époque, affublé d’un drôle de bec de canard. Il s’agissait en fait d’un canon à micro ondes à gamme de longueur d’ondes courtes et ultra courtes. C’est avec cet engin que Clive a tracé les premiers crop circles de 1966 à la fin des années 70, en Australie, au Canada et en Angleterre. En 1978 j’entre en piste. J’ai réussi à programmer le petit véhicule pour qu’il réalise des figures d’abord simples, puis de plus en plus compliquées et ce de façon quasi autonome. Tout ce que nous avions à faire c’était d’amener le robot (car il s’agissait bien de cela) sur une zone à l’écart de toute présence humaine, en toute discrétion donc, et à le laisser faire son « travail ». Le passage successif du robot pour créer la figure finale couche les végétaux sous l’effet de la chaleur dans le sens des micro ondes, ce qui donne cet aspect tressé qui intrigue tant. Le rayon d’action des ondes peut varier de quelques centimètres à moins de deux millimètres.



John a ouvert son énorme dossier à la couverture rouge un peu passée et me tend des photos du fameux robot et de lui avec ses compagnons de l’époque.



-Là, c’est Clive, me dit-il.



L’homme est plutôt petit, il porte une chemise à manche courtes et arbore un sourire radieux, comme quelqu’un qui vient de faire une bonne plaisanterie…



Le dossier contient toutes les coordonnées de tous les lieux sur lesquels ont sévit Clive et son groupe Alpha. Et bien sûr toutes les photos correspondantes. Il y a aussi des pages entières de programmes informatiques.



John continue :



-Ainsi au fil des années des figures de plus en plus élaborées sont apparues, au rythme des progrès informatiques tout simplement. En très peu de temps j’étais capable de tracer un cercle de plusieurs dizaines de mètres de diamètre avec une précision d’un demi centimètre ! Soit même pas la distance entre deux épis de blé. Les batteries du véhicule nous ont souvent posé quelques problèmes, nous obligeant à revenir sur zone parfois pour finir un tracé. Mais là aussi tout s’est amélioré très vite. Le robot a gagné en finesse et en discrétion. Nous en avons aussi utilisé plusieurs en même temps pour certaines figures plus élaborées qui auraient nécessité trop de temps à un seul robot. Chaque fois nous choisissions des lieux symboliques ou chargés d’histoire comme le site de Stonehenge par exemple, afin de renforcer la portée mystérieuse du phénomène. Puis les sceptiques se sont demandés pourquoi les crop circles n’apparaissaient que dans le pays anglo-saxons… alors nous avons voyagé et créé d’autres groupes Alpha à travers de nouveaux pays. Nous avons même fait apparaître des cercles sur la glace ou dans la neige, ce qui est plus facile et plus rapide que dans un champs, contrairement à l’idée reçue. Désormais il est aussi possible que les groupes utilisent des drones, mais je n’en ai pas la certitude. Il semble également que les ultrasons soient employés pour diriger les micro ondes à distance, ainsi qu’on le fait déjà pour diriger des sons. Imaginez : un drone, des ultrasons pour diriger les micro ondes, un peu comme un vidéo projecteur, et vous avez une figure qui apparaît en quelques secondes. En tout cas c’est comme ça que je ferais aujourd’hui.



En ce moment les armées du monde entier, qui ont elles aussi développé des recherches dans le sens de celles de Clive, ainsi que les services secrets, s’intéressent de très près aux crop circles. Ils savent eux, comment ils sont élaborés. Et ce n’est plus qu’une question de temps pour qu’ils comprennent qui est derrière tout ça. Les micro ondes laissent des traces qui sont bien répertoriées du reste par les observateurs. Elles produisent aussi parfois de petits cercles de lumières comparables à des mini aurores boréales ou encore des petits éclairs, des étincelles. Plusieurs observations ont été faites à ce sujet. Comprenez que la technologie utilisée est classée top secret, et a été détournée dans le but de faire croire à ce canular innocent au départ mais que plus personne ne contrôle. Du moins en apparence. Car tout ceci a pris des proportions délirantes. Vous devez vous demander ce que nous en avons tiré, puisque nous sommes restés anonymes toutes ces années. D’abord ça nous a amusé. Puis l’intérêt grandissant, il y a eu des produits dérivés qui sont apparus. Posters, livres d’études, voyages de découvertes, que sais-je encore ? La portée lucrative du phénomène n’est pas à démontrer aujourd’hui hélas ! Des profits considérables sont générés, encore amplifiés par les rumeurs colportées grâce à Internet. Et les gens qui en profitent maintenant n’ont plus rien à voir avec le groupe Alpha d’origine.



Le plus délirant c’est qu’il m’a suffit d’intégrer dans mes dessins des fractales de Mandelbrot par exemple pour que la communauté scientifique se mette à s’intéresser au phénomène. Parfois mes tracés étaient purement géométriques et suivaient mon inspiration du moment. Certains y ont vu une « suite logique » et en ont déduit des équations ou des théorèmes ! Hallucinant ! Je me suis amusé un jour à construire une synthèse de mes derniers dessins, une sorte de mélange en somme. Et des mathématiciens de renom y ont vu la manifestation indiscutable d’une intelligence supérieure. J’en ai été flatté au début mais tout cela me laisse maintenant un goût amer. En vérité n’importe quel étudiant en mathématiques de niveau moyen est capable de tracer ce genre de dessin.



Même la tête d’alien de Winchester du 18 août 2002 accompagné de son fameux disque, n’a pas réussi à mettre la puce à l’oreille des observateurs qui auraient pourtant dû y voir la supercherie qui paraissait évidente ! Sur le disque « gravé » en ASCII dans les blés -et qui m’avait donné du fil à retordre croyez-moi !- nous avions écrit le message suivant :



« Méfiez-vous des porteurs de fausses nouvelles et des promesses non tenues. Beaucoup de souffrances mais il y a encore du temps. Croyez. Il y a du bon là-haut. Nous nous opposons à la tromperie. Fin de la communication ».



(Ndla : traduit par mes soins. Le texte original étant : « Beware the bearers of false gifts and their broken promises. Much pain but still time. Believe. There is good up there. We oppose deception. Conduit closing ». Voir photo d'illustration.)



Tout ça avec une syntaxe approximative qui laissait croire à une origine « non humaine ». Message sibyllin sans grande signification et qui n’apportait en tout cas aucune explication claire ni aucun élément nouveau ou réellement constructif. Accompagné en plus d’une image parfaitement réalisable avec n’importe quel ordinateur du commerce et ne nécessitant nullement de disposer d’une technologie supérieure ! Les observateurs n’y ont pourtant vu que du feu et cela a renforcé la croyance selon laquelle ces « messages » nous étaient envoyés par des extraterrestres. C’était comme si, plus on voulait dévoiler la supercherie et plus les gens croyaient à son authenticité. Pourtant il faut noter une invraisemblance de taille. Il y a d’abord eu des cercles sans signification, puis des formules mathématiques, puis des messages écologiques, des représentations du système solaire, des têtes d’alien et même des masques Mayas ! Aujourd’hui les cercles sont très beaux mais ne veulent plus rien dire. Où est la cohérence dans tout cela ? On attribue les cercles tantôt à Dieu, puis aux extraterrestres, puis à des créatures souterraines ou encore aux Atlantes ! C’est devenu un fouillis sans nom. Croyez-vous vraiment que si des êtres intelligents voulaient entrer en contact avec nous, ils le feraient de façon aussi désordonnée ? Non, en vérité c’est juste le signe que l’idée originale s’est diluée en même temps que le premier groupe Alpha. Et je ne vous parle pas de certaines imprécisions de figures dues à des irrégularités du terrain et que personne ne relève. Je pense en particulier à cette figure de Milk Hill en 2001 composée de 409 cercles. Si vous regardez bien, sur l’une des branches, il y a des petits cercles à l’extérieur trop près les uns des autres, entre les onzième et douzième cercles en partant du centre. De même, certains treizième cercles sont plus petits que les autres. Ces « erreurs » sont toujours passées sous silence et l’on ne met en avant que le côté exceptionnellement précis des figures.



Maintenant je suis fatigué et je désire que cela cesse. C’est pour ça que je vous en parle. Je ne vous connais pas. Je ne sais pas quelles conséquences vont découler de mes révélations. Mais je suis à la fin de ma vie et il n’y a pas encore eu mort d’homme ! Tout cela est devenu ridicule mais n’a nuit à personne. Certes il y a eu des secrets militaires employés à des fins de plaisanterie et si je dois en partager la responsabilité un jour, je suis prêt à le faire. Les personnes qui sont maintenant derrière les crop circles sont plutôt puissantes. Mais je n’en connais plus aujourd’hui aucune moi même ! Le pire serait que la technologie développée par jeu ne tombe entre des mains mal intentionnées. Le monde souffre déjà de trop de misère et d’injustice pour lui infliger une nouvelle croyance imbécile et dénuée de fondement. Il y a de moins en moins de cercles qui apparaissent. Il y en aura moins cette année qu’il n’y en a eu l’année dernière. Peut-être un signe que le phénomène s’essouffle. Pourtant je crains des dérives à venir dans un monde où les gens perdent leurs repères. Je vous demande de colporter cette nouvelle par tous les moyens que vous trouverez. Je viens de faire ma part. Maintenant, faites la vôtre.



J’étais soudain investi d’une mission de la plus haute importance ! Et cet article est la première action que je mène pour la remplir. Je suis resté plusieurs jours dans le petit village de Marlborough. Et malgré de nombreux passages au pub du Royal Oak, je n’ai jamais revu John. Il a bien sûr refusé de me laisser son précieux dossier rouge. Mais il a accepté de prendre mes coordonnées et promit de me venir en aide si cela s’avérait nécessaire…
computer
Le 13/04/2014 à 14h13
Je pense que les questions "vrai ou pas vrai?", ou autrement dit "extraterrestres ou pas ?" sont beaucoup moins intéressantes que les découvertes engendrées par ces mystérieux motifs. Dont de nouveaux théorèmes mathématiques, autant de choses qui pourraient être bénéfiques à l'humanité ou, peut être même plus, à la planète elle même, qui sait (des extraterrestres écologistes !!) ?



L'article est en effet très intéressant, que vous nous ferrez suivre les découvertes plus récentes !

Merci
insaisissable
Le 26/03/2014 à 13h30
moi je pense que pendant que tout le monde cherche une éxplication à ce que les gouvernements veulent que l'on voit, une autre chose ce fait, bien plus grand encore, mais cette fois ci à l'abbris des regards
servodroimarina
Le 22/03/2014 à 17h38
qu'une nouvelle mode d'expression humaine artistique, mathémathique ou autre surgisse dans la nature cultivée de façon gratuite, discrète, aboutie tous les ans en restant anonyme, alors là on peut rester rêveurs et rêver aussi..

un mystère que les gouvernements donc les médias ne sont pas prêts à partager avec leurs congénères..

le temps continue son travail, 2014 ses révélations..

c'est grand

c'est encore trop grand pour que notre époque voit quelquechose...

merci pour ce beau site de partage visuel pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place,

bravo pour le site,

marina
page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page