Journal d'un terrien

Web log de Serge Boisse

On line depuis 1992 !

Recherche personnalisée

Surpopulation

L'explosion démographique a de quoi faire peur. Que peut-on y faire ? On a souvent l'impression d'assister, impuissant, à la folle croissance de la population du globe. Mais le risque de surpopulation est-il toujours d'actualité ? Quelle est, au fait, la population optimale de la planète ? Quelles sont les solutions ? Cette page répond à toutes ces questions...

Population actuelle du globe:
Naissances cette année
Naissances Aujourd'hui
Décès cette année
Décès aujourd'hui
Augmentation de la population aujourd'hui

L'évolution de la population mondiale (en millions d'habitants)

(attention, l'échelle de gauche est logarithmique : cela signifie qu'une croissance qui semble linéaire comme celle de l'Asie entre 1950 et 1990 est en réalité exponentielle)
evolution de la population mondialeSelon le scénario le plus probable (le scénario moyen, en trait plein), la population mondiale devrait atteindre son maximum vers 2050 ou 2060 avec neuf milliards d'êtres humains sur notre planète, puis redescendre ensuite, mais très lentement. Encore faut-il préciser que ce scénario moyen est assez optimiste car il suppose que des mesures efficaces (contraception notamment) seront prises pour enrayer cette hausse vertigineuse. Ce n'est pas le pape avec ses prises de positions débiles sur le préservatif qui va arranger les choses.

Quelles conséquences ?

 La question principale qui se pose, est : la Terre, notre planète, peut-elle supporter cette population de manière durable ? Et la réponse est : NON ! Il faut préciser cette réponse car en fait il y a deux questions qui se cachent la dedans :
Et ces deux questions sont liées ! Pour nourrir neuf milliards d'humains, il faudrait (faudra ?) généraliser l'agriculture intensive et anti-écologique telle qu'elle se pratique en Europe, au Japon et aux USA à toute la planète.  En fait ce qui se produira le plus probablement c'est que le nombre d'être humains mal nourris ou souffrant de famine chronique va croître de manière vertigineuse, accentuant encore les écarts entre les pays dits "du Nord" et ceux "du Sud".

Quand on sait que l'empreinte écologique de la population mondiale est d'ores et déjà supérieure à la surface des terres utilisables pour la production agricole et industrielle,  il est malheureusement certain que neuf milliards d'individus ne peuvent pas vivre de manière durable sur notre planète.

Quelle population maximum notre planète peut-elle supporter ?

 La population maximum qu'elle peut soutenir de manière durable dépend du mode de vie de ses habitants ! Si l'on veut que tout le monde puisse, un jour, bénéficier de la qualité de vie d'un occidental (disons un français, dont l'empreinte écologique est de 4,4 hectares par personne), alors le calcul est simple :

surpopulation de la terre La surface de nature "utilisable" de la terre (surface des terres émergées moins les déserts et les surfaces habitées) est d'environ 13 milliards d'hectares. Il suffit donc de diviser 13 milliards par 4,4 et on trouve à peu près trois milliards d'habitants.  Eh oui, c'est le nombre maxi d'êtres humains que la planète peut supporter de manière durable. Si la population mondiale dépasse ce seuil (ce qui est le cas depuis les années 1970), alors nous dégradons irréversiblement la planète, nous gaspillons ses richesses,  et nos descendants vivront automatiquement moins bien que nous. Peut être pas tout de suite, car les cycles de changement sont lents, mais dans un siècle on vivra moins bien qu'aujourd'hui.

Sans aller jusqu'à dire comme Michel Tarrier, un écologiste scientifique,  que "faire des enfants tue", il faut reconnaître que la croissance non maîtrisée de la population mondiale est le problème numéro un de la planète.

A moins d'une prise de conscience écologique mondiale, qui nous permette de réduire  notre empreinte écologique à moins de 2,9 hectares. Et ça, quand même assez utopique.

Et pour la France ?

Sa surface comme chacun sait est de 550 000 Km2.  Réservons 20% de cette surface pour nos habitations, nos villes, nos moyens de transports (routes...), et les espace naturels à préserver absolument, reste  444 000 Km2,  soit 44,4 millions d'hectares. Et puisque l'empreinte écologique d'un français tourne autour de 4,4 Ha, cela donne une population "soutenable" de 10 millions d'habitants.  Les français sont d'ores et déjà six fois trop nombreux, ils maintiennent leur niveau de vie en pillant les ressources des autres pays. Ce n'est pas une phrase en l'air, mais le résultat d'un calcul mathématique.

7 solutions à la surpopulation mondiale

La racine du problème, c'est que nous raisonnnons toujours comme nos ancètres d'il y a deux mille ans, pour lesquels la croissance de la tribu était ce qui comptait le plus. Nous sommes tellement habitués à croire que "plus on est nombreux, plus on est fort" que nous avons du mal à accepter ou même à imaginer que, dans le monde moderne, c'est exactement l'inverse.  Dans un monde aux ressources limitées, plus on est nombreux, plus on est faible. Nos instincts tribals, renforcés pendant des siècles par les trois grandes religions monothéistes, pour une fois toutes d'accord sur le "croissez et multipliez", ne nous servent plus, ils nous desservent.

Le contrôle des naissances semble une solution raisonnable, même s'il se heurte à d'innombrables problèmes pratiques et éthiques. Mais si l'on raisonne froidement, en n'écartant aucune alternative, il existe  sept solutions possibles a priori pour résoudre le problème de la surpopulation au niveau mondial :

  1. La guerre. Le génocide. Variante : la pandémie provoquée.
  2. L’interdiction ou la limitation des naissances, par la religion, ou l’état. Plus extrème, la stérilisation partielle de l’humanité, ou la stérilisation totale d’une grande partie de celle-ci
  3. La bunkerisation : vivre dans un pays-bunker,  s'entourer de murailles et regarder le reste de la planète crever de faim. (Merci, Trump!)
  4. La fuite en avant technologique. L'idée que les rendements agricoles pourront toujours augmenter, que les cultures hydroponiques, ou les algues, ou les insectes, pourront alimenter les humains de demain
  5. L’euthanasie. L’instauration d'un âge limite légal.
  6. La génétique. La miniaturisation des humains, ou la création d’une nouvelle race nécessitant moins de ressources
  7. La fuite vers l’espace

Certaines de ces "solutions" semblent (et sont !) pires que le mal. Il semble a priori que la limitation des naissances par une loi acceptée par tous soit la seule solution moralement satisfaisante.

Et pourtant, que vous le vouliez ou non, chacune de ces  sept "solutions" possède d’ores et déjà ses défenseurs, ses lobbys. Dans cette partie d’échecs planétaire ils avancent leurs pions. Consciemment ou non, chacun de nous sera dans l'avenir de plus en plus contraint de choisir entre l'une ou l'autre de ces sept solutions, qui représentent donc sept forces qui infuencent l'actualité, et même, inconsciemment, la plupart de nos décisions à nous, simples citoyens.

La prochaine fois que vous lirez; écouterez ou regardrez l’actualité internationale,  ou même nationale, demandez-vous pour chaque évènement « Laquelle de ces sept forces est derrière tout ça ? Lesquels de ces sept  facteurs sont à l'oeuvre ici ?». Vous verrez que c'est étonnant et enrichissant de de sentir qu'on possède l'une des clefs pour décoder le présent !



Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Journal d'un terrien

Commentaires (90) :

Page : [3] 

btlepyroman 15ans
Le 17/09/2014 à 16h07
je suis accord avec ça nous somment trop nombreux mais tant que chacun pensera a sa pomme nous ne pourrons pas avancer !

je ne vais pas répéter tout ce qui a été dit mais je remarque une chose de plus en plus :

moi qui suis fan des Warhammer 40k (j'explique rapidement pour ceux qui ne connaisse pas : nous somme au 41éme millénaire l'humanité a conquis la quasi totalité de la galaxie. Vivre en ce monde en tant qu'humaine est cruel car c'est n'être qu'un parmi une multitude. je ne vais pas tout expliqué mais je vous encourage a vous renseigner sur cette univers surtout comment l’humanité en est arrivé la) et je pense que c'est un futur possible pour l'humanité, a mon avis soit l'humanité va être suffisamment rapide et partir sur d'autres planètes ou elle va s’éteindre avant (guerre) ce qui a mon avis serait mieux pour le bien des autre espèces intelligente de l’univers.



si certain sont intéressé pour ce documenté la dessus je vous conseil de faire attention a chercher dans les historique qui relate comment l'humanité en arriverait la et pas tout ceux sur le 41eme millénaire
sazerty
Le 25/06/2014 à 11h41
Bonjour à tous !<br />rnJe suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir ce sentiment de danger imminent qui pèse sur notre monde. Depuis toujours je sens que quelque chose de catastrophique est sur le point d'arriver. 10-50-100-200 ans ?! c'est dans pas longtemps !Nous sommes trop nombreux et nous vivons trop longtemps. La sélection naturelle qui permet à toutes les espèces vivantes de prospérer n'existe plus chez nous. On crée la vie et on la rallonge. Je suis humaine comme vous tous et je vis ce paradoxe aussi : je ne veux pas voir mes proches mourir, mais je suis consciente du danger.<br />rnPar ailleurs, je pense que l'espèce humaine vit ses derniers instants. La vie sur Terre a déjà vu 2 extinctions massives (celle du Permien et celle du Crétacé). Je pense que nous allons assister à la suivante. Les conditions sont réunies : changement climatique, extinctions rapides de plusieurs espèces, surpopulation d'une espèce (homme) et successions de catastrophes naturelles. On doit forcement y rajouter l'action de l'homme sur son environnement.<br />rnLa fin de l'humanité n'est ni bien ni mal tout comme la fin du règne des dinosaures. La destruction de notre espace vital n'est ni bien ni mal. La Nature n'a pas besoin d'être protégée. Quand on dit "sauvons la planète" on devrait dire "sauvons nos fesses!" Après les grandes extinctions les condition de vie (animale et végétale) sont très difficiles voire quasi impossible pendant des milliers d'années et puis la vie revient. La Nature n'a pas la notion du temps et si la vie doit revenir elle reviendra sur Terre ou ailleurs.
gerardgiraud
Le 15/06/2014 à 17h43
Nous sommes coincés dans un système. Comme enfermés dans un train fou qui va se fracasser quelque part, à une date plus ou moins proche.

Personnellement j'angoisse à chaque fois que je fais le plein de ma voiture ; à chaque fois que je vois le flot des véhicules dans nos villes : c'est avec des déchets fossiles accumulés sous terre pendant des millions d'années que nous "nourrissons" nos moteurs, auto, motos, cars, bus, avions, bateaux chaque jour plus nombreux. Mais ça ne m'empêche pas de voyager et d'utiliser ma bagnole... voilà le paradoxe, notre paradoxe, notre contradiction.

Probablement que dans un système responsable je n'aurais pas eu accès à ma propre vie et que je ne serais pas là pour me lamenter avec vous sur l'overdose des hommes sur la planète. Peut-on garder espoir et souhaiter qu'un sursaut voulu ou pas permette de surmonter ce dilemme ? Gaïa la terre qui, selon certains, se comporterait comme une sorte d'être intelligent, Gaïa donc saura-t-elle réagir à ce cancer humain ?

En tout cas merci de nous faire partager vos informations et de diffuser ainsi une notion effectivement tabou : la surpopulation humaine.
Goulabert
Le 13/06/2014 à 20h59
Décidément !! Je commence à être "mûr"

analyse(s) pertinente(s).
Goulabert
Le 13/06/2014 à 07h33
Pardon!!Rectification: Qui ne peut à terme QUE nous amener.......
Goulabert
Le 13/06/2014 à 07h30
Bonjour "Ciel" Nous sommes bien d'accord, mais moi je dirais que nous sommes dans le "système de la fuite en avant" qui ne peut bien entendu, à terme, nous amener droit dans le mur. L'ennui c'est que nous sommes très très peu à le comprendre.

Je partage moi aussi les analyse très pertinente de Monsieur Boisse.
Ciel
Le 04/06/2014 à 15h27
votre site est un vrai régal pour bien des raisons et vos projections sont pertinentes j'ai eu bien des conversations avec des scientifiques qui vont toutes ( a quelques exceptions ) dans le sens :-) mais il semble que nous sommes encore dans le système de l'abondance et l'ont va droit dans le mur

Merci a vous pour le partage et votre temps respect et chapeaux bas

Mike CARTER
Le 04/06/2014 à 14h39
Même si tout les terriens devenaient des furieux de l'écologie, ça ne changerait pas le problème qu'est la pollution, ... car rien que le fait de respirer, de manger et de boire (éléments essentiels à la vie) pollue !



Il est donc vital de réduire de moitié notre population mondiale !



Mais, avant de réduire la surpopulation, il faut déjà l'enrayer, car chaque année, il y a 50 millions de personne en + à vivre sur Terre, et les statistiques nous montres également que la population du continent Africain va doubler d'ici quelques dizaines d'années !



Je suggère donc de faire des compagnes de sensibilisation, et de distribution de préservatif sur le continent Africain !



Ensuite, il faudra réguler les naissances (1 enfant par couple) pour chaque être humain !



Ces 2 mesures devraient stabiliser, ou voir même baisser la Surpopulation !



Pour la réduire, c'est un peu plus délicat !



Le continent clef de la Surpopulation, c'est l'Asie, L'Asie comptabilise à elle seul 60 % de la population mondiale !



Et même si la politique de l'enfant unique est appliqué, il resterait tout de même environ 4 milliards de personne (en Asie)!



Alors comment faire baisser une population qui est déjà régulé ?

(Tout en respectant un minimum d’éthique)









lutinus
Le 03/05/2014 à 23h46
site très utile pour aider à prendre conscience et limiter les souffrances futures
Goulabert
Le 02/05/2014 à 11h37
L'espèce humaine refuse de se rendre compte qu'elle court à sa propre perte, à cause de sa prolifération.

L'espèce humaine est passée de 1 A 7 MILLIARDS EN SEULEMENT 180 ANS. Une telle espèce invasive et nuisible est une véritable calamité assimilable a UN CANCER qui s'autodétruirait par la destruction des ressources de son support.

Et de fait, ma génération d'après guerre (39/45) n'aurait jamais dû voir le jour si La Planète n'était pas dirigée par deux grands courants D'ESCROCS NATALISTES:

a/ Les "Politico-Financiéro-Industriels" pour: Toujours plus de "con..sommateurs !!

b/ TOUTES les "religions/sectes pour: Toujours plus "d'adeptes et de domination" !!

Ceux qui veulent visualiser la nuisibilité de l'espèce humaine n'ont qu'à:

a/ Aller sur le site EARTHLINGS-TERRIENS et avoir "le courage" de regarder jusqu'au bout !!

b/ Comparer des photos aériennes de régions de France prises à SEULEMENT 50 ANS D'ECART. Tout commentaire demeure superflu; C'est édifiant !! Et vous pensez que l'on compte pouvoir pourrir et bétonner La Terre pendant encore combien de temps ???

Le système créé par LA SEULE ESPECE ANIMALE NUISIBLE s'appelle LA FUITE EN AVANT. Quand on réfléchit "un tout petit peu" sérieusement et surtout "honnêtement", il apparait évident que de par son principe même il ne s'agit que D'UNE VOIE SANS AUCUNE ISSUE !!!

Il est criminel, pour La Terre, sa faune et sa flore, de continuer à procréer dans un monde aux ressources taries.

Partant de là, quand on parle de stérilisation, les insultes commencent à fuser car c'est un sujet tabou: Certains disent: "Suicidez vous" d'autres répondent: "Il y aura bien une guerre" (sous-entendu: Pour diminuer le nombre). Tous ces gens là préfèrent TUER APRES plutôt que NE PAS PRODUIRE AVANT. Voilà un raisonnement tout à fait digne des tarés de cette espèce calamiteuse !!

Ceux qui continuent à procréer sont: "Soit des Inconscients soit des Egoïstes" car ils se foutent complètement de l'avenir de ceux qu'ils auront "pondus" !!

Je fais reproche à ceux qui nous ont précédé, non seulement de ne pas nous avoir prévenu, mais en plus, de nous avoir conforté dans ce "système sans issue"; Je ne veux pas que ceux qui me suivront puissent me faire le même reproche !!

En réalité l'espèce humaine mérite bien de disparaitre; En espérant que d'ici là, sa nuisance n'ait pas tout tué afin que La Terre et les animaux puissent se remettre et survivre au calamiteux passage de cette "toute petite, mais catastrophique" parenthèse dans sa vie de Planète !!

Et pour finir dans le concret journalier; Que l'on arrête de nous faire ch... avec la pollution, alors que dans le même temps on fait tout pour que l'espèce humaine prolifère !!



Goulabert Mai 2014
seedborn
Le 13/04/2014 à 15h05
La croissance c'est prendre une part du gâteau TERRE à l'autre! Comme elle n'est pas sans limite la croissance aussi
MDG ass 33190
Le 11/04/2014 à 08h02
EFFECTIVEMENT quelques décennies et nous serons en surpopulation.<br />rnMais il sera surement trop tard car nous aurons déjà épuisées les ressources que notre belle planète nous aura offertes.<br />rnLa véritable raison de notre présence est évidemment de nous coloniser ailleurs, loin, très loin dans notre galaxie afin d'y déposer une vie déjà évoluée.<br />rnNotre raison deviendra alors une recherche possible de lien de communications avec d'autres êtres évolués.<br />rnIl est déjà possible de réaliser ces liens par mélange énergétique sensorielle.<br />rnSi nous humain nous n'y arriverons pas, l'univers est tellement vaste sans contrainte de temps que d'autres êtres seront lui rendre sa volonté.<br />rnfondationMDG@gmail.com
Wala
Le 23/02/2014 à 14h47
source?
DIVRAI
Le 07/02/2014 à 19h40
Comme je vous le disais, 2014 année prospère pour les naissances, la chine de l'est vient confirmer l'ouverture à l'accès au baby boom.

http://www.youtube.com/watch?v=QtJBCV_8Cfg

louis
Le 04/02/2014 à 06h59
Le mieux pour se sortir de se pétrin est la décroissance !



Il faut lire le livre "décroissance heureuse"



:)
<page précédente (plus récents)    page suivante (plus anciens) >

Ajouter un commentaire (pas besoin de s'enregistrer)

Pseudo :
Message :


image de protection
En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez les conditions suivantes : Ne pas poster de message injurieux, obscène ou contraire à la loi, ni de liens vers de tels sites. Respecter la "netiquette", ne pas usurper le pseudo d'une autre personne, respecter les posts faits par les autres. L'auteur du site se réserve le droit de supprimer un ou plusieurs posts à tout moment. Merci !
Ah oui : le html genre <br>, <a href=...>, <b>b etc. ne fonctionne pas dans les commentaires. C'est voulu.
< Retour en haut de la page